International › APA

Le RHDP en tournée à Dabakala pour «rétablir la vérité» après le passage de Guillaume Soro

Pas d'image

Une délégation du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) conduite par Ally Coulibaly, ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, a entamé samedi à Satama-Sokoro, dans le Centre-Nord ivoirien, une tournée de trois jours dans le Département de Dabakala « pour rétablir la vérité », après le passage de Guillaume Soro, ex-chef du Parlement, a constaté APA sur place.Cette tournée qui intervient une semaine après le passage de l’ancien président de l’Assemblée nationale dans ce département de la Région du Hambol (Katiola, Centre-Nord), dira le ministre Ally Coulibaly, s’inscrit dans le cadre du rétablissement de la vérité. 

C’est pourquoi, lors de la première journée de ce périple qui l’a conduit dans les localités de Satama-Sokoro, Satama-Sokoura et Bassawa, le chef de la délégation du RHDP est resté constant dans cet élan en « éclairant » le peuple Djamala sur l’actualité politique et plus particulièrement sur le « divorce » entre M. Soro et le président ivoirien Alassane Ouattara.

M. Ally Coulibaly, fils de la Région, a confié aux populations que seules les ambitions personnelles du président du Comité politique l’ont motivé à prendre ses distances vis-à-vis du parti unifié.

« Personne n’a chassé Guillaume Soro de son poste, il est parti de lui-même », relèvera-t-il avant de souligner que « la porte du RHDP (Parti de la coalition au pouvoir) lui est largement ouverte ».

Pour M. Coulibaly, « la voie empruntée par Guillaume Soro n’est pas la bonne ». D’où son appel au peuple Djimini-Djamala à ne pas le suivre dans son « aventure », mais plutôt à continuer à faire confiance au président Alassane Ouattara qui se bat pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

« Si vous avez des préoccupations, c’est à nous que vous devrez les exposer » car « ce qu’Alassane Ouattara et Amadou Gon Coulibaly, n’ont pas encore fait, personne d’autre ne pourra le faire pour vous », a-t-il estimé.

Il a rappelé que beaucoup a été déjà fait dans le Département de Dabakala par le gouvernement ivoirien, notamment des adductions en eau potable, l’électrification, la construction de salles de classe ainsi que le reprofilage de plusieurs voies.

M. Soro, président du Comité politiques, un cadre de réflexion sur les enjeux de développement de la nation, a fait une récente tournée dans le Département de Dabakala, où les populations l’ont appelé à se porter candidat à l’élection présidentielle de 2020, promettant payer la caution estimée à 20 millions Fcfa.

Au cours de son séjour, l’ancien chef de l’Assemblée nationale ivoirienne, a posé des actes sociaux, en aidant les populations à avoir de l’eau potable à travers l’installation de forages, la construction d’écoles et de mosquées.

« Ne soyons pas ingrats envers Alassane Ouattara, car c’est lui qui nous apporte le développement et c’est encore grâce à lui que nous vivons en paix », a conclu M. Coulibaly, annonçant dans la foulée, la visite prochaine du chef de l’État dans la région du Hambol d’ici la fin de l’année 2019.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut