Santé › Actualité

Le paludisme à Gbadolite : la population lance un cri d’alarme au pouvoir de Kinshasa

Le paludisme

Au Nord-Ubangi, les populations  sont confrontent depuis début avril de cette année à une ascendance du paludisme qui touche les enfants âgés de 0-15 ans. A cela s’ajoute le manque d’infrastructures sanitaires adéquates pour la prise en charge de la maladie.

Dans le village de Ligwa, situé à quelques kilomètres de la ville de Gbadolite,  il n’existe qu’un poste de santé géré par un seul infirmier. Cette structure locale bénéficie de l’appui médical et du personnel de l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF).

Le chef du village de Ligwa, Jean-Marie Abou Landu Bulingwa, a lancé un cri d’alarme aux autorités pour construire au moins un centre de santé afin d’éviter la mortalité infantile due notamment à la malaria et la diarrhée.

« MSF nous a apporté un grand secours dans notre village. Sinon, on n’aurait pas eu ce poste de santé. Nous souffrons à notre niveau. Regardez ce poste de santé est construit en chaumes et c’est trop petit par rapport aux besoins de notre population. Nous demandons aux nouvelles autorités d’intervenir pour nous aider. Nous travaillons dur et quand nous tombons malades nous n’avons pas assez de médicaments », a-t-il déclaré.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut