Politique › Justice

Le massacre de Nganza à Kananga : Dominique Kambala exige des poursuites contre ces criminels

kanaga 28 OK
Barreau de Kananga

Dominique Kambala Nkongolo le bâtonnier du Kasaï Central, appelle à un procès contre les assaillants qui ont causé la mort d’une centaine de civils à Nganza en 2017 contre la milice de Kamwina Nsapu.

A l’occasion du deuxième anniversaire de ce qui est qualifié de « massacres de Nganza », commémoré ce jeudi 28 mars,  le bâtonnier Kambala souhaite qu’un procès soit ouvert en vue de juger les auteurs de plusieurs atteintes aux droits de l’homme qui ont eu lieu pendant l’opération de l’armée à Nganza.

«  Aucun procès n’est ouvert pour engager la responsabilité pénale des auteurs et obtenir la réparation des préjudices subis par les victimes malgré la volonté politique maintes fois exprimées par les autorités sous le règne de l’ex-président Kabila », déplore le bâtonnier.

Pour rappel, dans le rapport des experts de l’ONU, les actes de violence au cours de cette opération constituent des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire et peuvent être qualifiés des crimes internationaux.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut