Société › Actualité

L’Assassinat du député provincial Nsimba Sukami : Diomi Ndongala exige une enquête indépendante

Diomi Ndongala

Eugène Diomi Ndongala,  président de la formation politique Démocratie chrétienne (DC), a ,à travers un communiqué dont une copie est parvenue à notre rédaction, exprime toute son inquiétude pour la détérioration de la situation sociopolitique au Kongo central.

La grave situation sécuritaire a atteint son point de paroxysme avec l’assassinat du député provincial Nsimba Sukami, la nuit du 14 août 2020, à 2h00, dans sa propre résidence.

« La victime de ce dernier crime crapuleux a été tuée par des inconnus armés, en présence de ses filles, par des individus non autrement identifiés qui, après avoir commis leur forfait, seraient revenus, quelques heures plus tard, sur le lieu du crime pour récupérer le téléphone de la victime, tout en oubliant, dans la précipitation, une arme et sans voler aucun autre bien de valeur dans la maison », détaille le communiqué de la DC.

Pour ce parti, ce qui est très inquiétant est que l’arme oubliée par les assassins a été récupérée, selon les informations précises parvenues par des témoins présents sur place le lendemain matin, par le directeur de cabinet du ministre provincial de l’Intérieur en lieu et place de la police scientifique.

Il sied de souligner que l’honorable Nsimba Sukami était le premier suppléant de l’actuel gouverneur déchu du Kongo central, alors que celui qui prendra sa place à l’Assemblée nationale sera le petit frère de la même autorité.

 

 

 

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut