International › ACP

L’ASBL SOCAP exhorte la coalition FCC-CACH à privilégier l’intérêt des Congolais

SOCAP

Me Jean-Bosco Lalo coordonnateur national de l’ABSL  « Société civile des avocats de la population congolaise » (SOCAP), a exhorté le Front commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le changement (CACH), à privilégier les intérêts des Congolais, dans un communiqué de presse rendu public jeudi, au siège de la structure à Kinshasa.

Cet appel fait suite aux divergences constatées ce dernier temps, entre les deux plateformes qui gèrent le pays en coalition, notamment sur les nominations à la magistrature. La SOCAP a déploré l’absence de la représentation formelle de l’Assemblée nationale et du Sénat à la cérémonie de prestation de serment de nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle.

Cette structure s’interroge sur le sort réservé à la population au moment où la situation sécuritaire demeure préoccupante dans quelques provinces du pays et la pauvreté évaluée à plus de 80 %, tandis que le chômage a dépassé la barre de 70%.

« L’évasion de 1.340 prisonniers de la prison de Kangwayi, à Beni dans le Nord-Kivu, à quelques heures de la prestation de serment des juges sus évoqués, a été le cadet des soucis de nos dirigeants préoccupés par le positionnement et l’obsession du pouvoir politique », a dit le coordonateur national de SOCAP.

D’après cet avocat, si le conflit entre les trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) n’est pas clairement déclaré, il est cependant ouvert et perceptible. Il craint que le pire tant redouté depuis un certain temps ne pointe à l’horizon et que le triomphalisme manifesté des deux côtés de la coalition ne puisse jeter de l’huile au feu.

La SOCAP invite ainsi, les deux parties à la retenue pour préserver leur patrimoine commun qu’est la République démocratique du Congo.

Pour cette asbl, le titre du message de la 57ème Assemblée plénière des évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) : « Peuple congolais, ne nous laissons pas voler notre souveraineté », doit interpeler à se mobiliser comme un seul homme pour que le pire n’arrive pas en RDC.

La SOCAP demande, à cet effet, à la CENCO de proposer des bons offices pour atténuer la situation sociopolitique au pays. Elle exhorte aussi le Chef de l’Etat, en sa qualité de garant de la nation, d’agréer cette proposition en vue de prévenir une gouvernance par défi.

Source: ACP



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut