Politique › Actualité

L’ACAJ appelle à la tenue de la présidentielle en 2018

Droits réservés.

L’ONG demande une courte période transitoire de six mois sans Joseph Kabila.

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) soutient la tenue des élections au plus tard en juillet 2018. Pour y arriver, l’ONG appelle par contre à une courte période transitoire de six mois sans le Président Kabila à la tête du pays.

« Les autorités actuelles ont fait preuve d’un manque de volonté politique pour organiser les élections ensembles avec le président de la CENI. Il faut qu’il y ait la mise en place de nouveaux leaders issus de la société civile pour diriger cette transition », a déclaré George Kapiamba ce 30 octobre 2017.

Quant à leur mode de désignation, l’ONG propose au secrétaire général des Nations-Unies de convoquer un forum réunissant les acteurs de la société civile afin de choisir les animateurs de cette transition.

« Le secrétaire des Nations-Unies, au nom de la communauté international, devra convoquer un forum avec les représentants des parties prenantes de la société civile. C’est à l’issue de cette concertation que seront choisis les membres de la société civile qui devront conduire la transition », propose le coordonnateur d’ACAJ.

L’idée de la tenue des élections en 2018 est également soutenue par les États-Unis qui l’ont fait savoir à travers son ambassadrice à l’ONU Nikki Haley lors de son passage à Kinshasa.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut