International › APA

La presse sénégalaise connectée à la centrale éolienne

Les journaux sénégalais, reçus mardi à APA, traitent principalement de l’inauguration officielle, hier lundi, de la centrale éolienne de Taïba Ndiaye, située à 173 kilomètres à l’est de Dakar.« Macky Sall inaugure pour le Sénégal l’ère éolienne », informe Le Soleil. Le quotidien national souligne que « d’une puissance de 158,7 mégawatts pour un coût d’environ 200 milliards F CFA, il s’agit du premier projet éolien à échelle industrielle au Sénégal et en Afrique de l’ouest ».

Dans les colonnes du journal Le Soleil, le président de la République déclare que c’est « une nouvelle étape dans notre marche résolue vers le Sénégal émergent. (Un pays) qui carbure, poussé par son mix énergétique qui allie toutes nos potentialités afin d’assurer un service continu de qualité et à des coûts compétitifs ».

En tout cas, selon Le Quotidien, « un vent d’espoir souffle au Sénégal avec la mise en service de la première phase des travaux » du parc éolien de Taïba Ndiaye. Ce journal rapporte aussi les propos du chef de l’Etat selon qui, cette centrale « permettra la fourniture en électricité à plus de 2 millions de personnes ».

De son côté, EnQuête rappelle que « les premiers coups de pioche ont débuté en 2007. Treize ans après, le Sénégal rejoint les géants de l’Afrique tels que le Burkina Faso, le Maroc, la Tunisie, le Kenya, l’Egypte ou encore l’Ethiopie qui investissent dans les énergies renouvelables ».

Construite sur « une superficie de 41 hectares sur lesquels sont implantées 46 éoliennes », la centrale de Taïba Ndiaye « va jouer un grand rôle dans l’accès universel à l’électricité », d’après Vox Populi.

Dans L’AS, Macky Sall se félicite des avancées de son pays dans le domaine des énergies renouvelables : « Avec la dynamique que nous avons lancée depuis 2014, nous en sommes désormais à 22 % d’énergies renouvelables disponibles sur l’ensemble du réseau national. Et nous serons très bientôt à 30 % d’énergies propres à la fin de la seconde phase du parc éolien de Taïba Ndiaye ».

style="display:inline-block;width:336px;height:280px" data-ad-client="ca-pub-9760088965124508" data-ad-slot="2140806877">

L’exploitation prochaine du gaz offshore devrait permettre au Sénégal d’atteindre « 90 % d’énergies propres », a fait savoir le président de la République cité par WalfQuotidien.



À LA UNE
Retour en haut