Politique › Justice

La Cour de Cassation : Acaj qualifie le rejet de demande de mise en liberté de Samih Jamal de discrimination

La cour de cassation
Samih Jamal
 La  Cour de cassation a rejeté la demande de mise en liberté provisoire du prévenu Samih Jamal. Une décision que l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (Acaj) juge discriminatoire.

Alors que les avocats de l’homme d’affaires Samih Jamal avaient introduit un recours pour la mise en liberté de leur client, il y a deux semaines,  jeudi 23 décembre dernier, contre toute attente, cette demande a été purement et simplement rejetée.

« La Cour de Cassation a refusé, aujourd’hui, d’accorder la liberté provisoire à M. Samih Jamal, âgé de 80 ans. L’Acaj dénonce cette décision discriminatoire  d’autant plus que la Cour l’a accordée à son co-prévenu en violation de sa jurisprudence constante! » a-t-elle réagi dans un tweet.

Selon l’Acaj, le prévenu Jamal, condamné pour la même affaire avec Vital Kamerhe, lui qui a bénéficié d’une liberté provisoire, devrait également bénéficier de la liberté provisoire d’autant plus que sa santé et son âge jouent contre lui en étant détenu.

Rappelons tout de même que, le 06 décembre dernier, la Cour de cassation avait accordé la liberté provisoire à Vital Kamerhe, l’ex Directeur du cabinet du Président Félix Tshisekedi, pour une caution de 500.000 $.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut