Personnalités › Jeunes talents

La congolaise Myriam Iragi Maroy récompensée pour son reportage sur les filles mères

Myriam Iragi Maroy

 La bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon édition 2019, a été décernée à deux journalistes congolais, parmi eux, une jeune journaliste dont le reportage fait l’unanimité.

Journaliste à Top Congo FM et mère d’un garçon d’environ 10 ans, Iragi dit s’être inspirée de son propre témoignage pour faire connaître la triste réalité des filles-mères.

«  J’ai moi-même connu cette situation et ma famille  m’a énormément soutenu. J’avais des parents tolérants et j’ai eu la chance de terminer mes études. Ensuite, je me suis lancé dans une carrière professionnelle »  raconte Iragi, qui plaide  pour plus de considération pour ces jeunes-filles.

Le récit qui a permis à Myriam Iragi Maroy de se distinguer relate l’histoire de Nancy et Judith, deux jeunes filles d’environs 20 ans qui sont tombées enceintes et  ont été rejetées par leurs familles. Selon le jury, c’est la simplicité et la limpidité du récit ainsi que la qualité des témoignages qui lui ont permis de remporter cette bourse.

 

 



À LA UNE
Retour en haut