Société › Education

Kisangani : tension à l’UNIKIS les étudiants exigent la libération de deux de leurs arrêtés avant-midi

Les étudiants de l’Université de Kisangani

Une centaine d’étudiants de l’Université de Kisangani, manifestent ce jeudi 7 février 2019 devant le campus.

Ces étudiants exigent la libération de deux des leurs arrêtés avant-midi par la police pour une enquête après l’exécution mercredi soir par les étudiants d’une personne considérée comme « intruse » sur le site universitaire, selon une source du recteur de ladite universitaire.

Les manifestants ont brûlé des motos et une jeep des particuliers. La manifestation se déroule devant le site de cette alma mater.

Signalons que la circulation n’est pas encore perturbée aux abords du campus, dans la commune de Makiso. La police vient d’arriver sur le lieu. Pas de coup de feu signalé pour l’instant.

À LA UNE
Retour en haut