Société › Faits divers

Kisangani: heurts entre conducteurs des motos et policiers

Des accrochages ont opposé les éléments de la police aux conducteurs de taxis motos.

L ’accident a été provoqué par les éléments de la police qui voulaient arracher la moto d’un conducteur parce qu’il n’a pas obéi à une injonction.

Ce mardi 22 mai à Kisangani, des accrochages ont opposé les éléments de la police aux conducteurs de taxis motos. Ces chauffeurs manifestaient contre « des tracasseries policières ». La police alertée, a lancé des gaz lacrymogènes pour stopper la manifestation. Les conducteurs des motos quant à eux, ont réagi avec des jets de pierres.

D’après des témoins trouvés sur les lieux, la police débordée a reçu l’appui de l’armée qui a tiré des coups de feu pour disperser les manifestants. Ces affrontements serait la suite d’un accident de la circulation impliquant un conducteur de moto et des agents de la police de circulation routière survenu lundi 21 mai dernier, sur le boulevard du 30 juin à Kisangani.

L ’accident a été provoqué par les éléments de la police qui voulaient arracher la moto d’un conducteur parce qu’il n’a pas obéi à une injonction, selon les sources locales. En cherchant à s’échapper, le conducteur de moto s’est renversé et sa tête a heurté le macadam, rapportent les mêmes sources.  Pour les médecins qui l’on consulté, la victime a perdu connaissance à la suite du choc et son pronostic vital serait engagé.

L’incident a provoqué la colère des conducteurs des motos qui ont promis de manifester ce mardi pour dénoncer des tracasseries policières.

À LA UNE
Retour en haut