Sport › Football

Kinshasa : le ministre Serge Khonde lance les travaux de réhabilitation du stade des martyrs

Le ministre Serge Nkonde
Le ministre des Sports Serge Khonde, a officiellement  lancer les travaux de la réhabilitation du stade des martyrs de la pentecôte à Kinshasa vendredi 16 juillet dernier.

Serge Khonde à via son compte twitter,  indiqué avoir lancé les travaux du stade « J’ai lancé officiellement ce vendredi 16 juillet la réhabilitation du stade des Martyrs de la pentecôte avec des travaux qui vont l’aligner désormais aux standards de la FIFA ». Après ce coup de balai, la plus grande arène de la RDC pourrait être prête pour les débuts des Éliminatoires en septembre prochain.

L’éclairage du stade est en train d’être remplacé et les travaux devraient finir dans deux semaines a lâché un proche collaborateur du ministre de sport. Une nouvelle pelouse synthétique et des sièges seront à Kinshasa dans dix jours pour ce qui constitue le plan A pour Serge Nkonde et son cabinet.

Il sied de signaler que, le stade des martyrs est sur la liste noire de la CAF et de la FIFA, Ce stade de  80.000 places  se trouve parmi les stades incapables d’accueillir un match international depuis plusieurs mois.

Pour les Éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, la FECOFA avait déjà envisagé que les matchs de l’équipe nationale se joueraient à Lubumbashi, en accord avec la direction du TP Mazembe. Cependant, l’espoir de voir les Léopards jouer à Kinshasa renaît.

En cas de retard, une pelouse hybride sera placée pour permettre aux Léopards de jouer face à la Tanzanie le 4 septembre à Kinshasa.

Le  patron des sports congolais Serge Nkonde, tient à ce que le Stade des Martyrs accueille les rencontres de la RDC, à la  place du Stade du TP Mazembe.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut