Politique › Justice

Makala : quatre militants du mouvement citoyen Filimbi libérés

Cinq activistes du mouvement citoyen Filimbi

Carbone Beni, le coordonnateur du mouvement citoyen Filimbi, ainsi que trois de ses camarades, sont sortis de la prison de Makala le 25 décembre dernier.

Après près d’une année de détention, quatre activistes du mouvement citoyen Filimbi sont sortis de cette prison de Kinshasa : Mino Bompomi, Cédric Kalonji, Grace Tshiunza et le coordonnateur du mouvement dans la capitale congolaise Carbone Beni.

Ils avaient été arrêtés le 30 décembre 2017 alors qu’ils incitaient les congolais à prendre part aux marches contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, à l’appel du Comité laïc catholique (CLC).

En septembre, ils avaient été condamnés à un an de prison ferme pour « atteinte à la sûreté intérieure de l’État, d’offense au chef de l’État, et de publication et distribution d’écrits subversifs ».

Poursuivre la lutte

Depuis son exil, le coordonnateur de Filimbi, Floribert Anzuluni, salue la « dignité », avec laquelle les quatre militants « ont purgé une peine injuste et illégale ». « Ce n’est pas une mesure de grâce, précise-t-il. Ils sont simplement arrivés au bout de la peine prononcée contre eux ».

Carbone Beni va pouvoir retrouver sa famille, et notamment un nouvel enfant né pendant sa détention. Mais il dit être  prêt à  continuer la lutte  et l’éveil des consciences.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut