Politique › Actualité

Kinshasa: la Police interdit une marche improvisée par le PPRD

La police interdit une marche du PPRD après un culte en mémoire de L. Désiré Kabila.

Après le culte célébré en la mémoire de Laurent Désiré Kabila, les militants du Parti du Peuple pour la Reconstruction de la Démocratie ont improvisé une marche pour se rendre au mausolée de Mzee Kabila.

Mardi 16 janvier 2018, la Police a empêché une marche improvisée par des militants et sympathisants de Parti du Peuple pour la Reconstruction de la Démocratie (PPRD). Ces évènements se sont déroulés sur le boulevard ex-24 Novembre après le culte célébré en mémoire de Laurent Désiré Kabila à la Cathédrale du centenaire de l’Eglise du Christ au Congo à Kinshasa. Les militants se rendaient au mausolée de Mzee Kabila en un groupe pour y déposer des gerbes de fleurs. La Police a exigé aux responsables du PPRD de disponibiliser des véhicules pour le transport des sympathisants du parti présidentiel.

Pour Le secrétaire général du PPRD, Henri Mova, ce n’était pas une tentative de marche mais une procession qui devait avoir lieu de la Cathédrale jusqu’au mausolée.

« Les militants du PPRD n’ont pas marché. Il y a nos camarades qui sont arrêtés parce que nous n’avions pas compris, on nous donne un programme qui dit après l’église nous allons au mausolée, comment on fait ? On est 30.000, on prend combien de bus pour arriver au mausolée. Les gens veulent progresser mais la police nous a arrêtés, nous n’avons pas marché. Parce que la police ne voulait pas la marche, l’autorité urbaine nous l’avait interdite. Effectivement nous n’avons pas fait la procession. Les marches nous en faisons, le jour que nous ferons, vous viendrez voir ce que c’est une marche au PPRD », a déclaré Henri Mova, secrétaire général du PPRD.

Dans un communiqué rendu public lundi 15 janvier dernier, le vice-gouverneur de Kinshasa, Clément Bafiba avait donné des directives sur le déroulement des journées du 16 et 17 janvier consacrées à la commémoration des héros nationaux Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba.  Les évènements allaient se dérouler selon le programme officiel établi par le protocole d’Etat. Clément Bafiba proscrivait tout autre activité non inscrite dans le programme officiel.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut