Société › Actualité

Kinshasa: messe de requiem en mémoire des victimes de répression

La messe a été dite par le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya en présence des membres des familles des martyrs.

Une messe a été organisée ce jeudi à la Cathédrale Notre Dame (Kinshasa) en mémoire des martyrs de l’indépendance du 4 janvier 1959. Dans son homélie, l’archevêque de Kinshasa a rappelé les circonstances de la mort des victimes qui sont similaires à celles du 31 décembre 2017.

« Cette messe nous rappelle les morts qui ont subi les brutalités policières pour avoir répondu à la marche du Comité de Laïcs Catholiques afin de prier et de marcher en priant pour réclamer le respect de l’accord de Saint Sylvestre. Ils sont morts parce qu’ils nous rappelaient que “pacta sunt servanda”. Au moment où nous les félicitons, nous leur souhaitons beaucoup de générosité, d’amour et de fidélité dans le service du Seigneur. N’est-ce pas beau de voir nombre des congolais réunis ensemble dans l’amour d’un seul pays », a dit Laurent Monsengwo.

Certains cadres de l’opposition congolaise ainsi que des militants des mouvements citoyens ont pris part à la messe.

Le 4 janvier 1959, des émeutes avaient éclaté après que les autorités coloniales ont interdit aux membres du parti politique de l’ABAKO de manifester contre les colons. Il s’agissait majoritairement des supporters de V. Club et les militants de l’Abako, parti de Joseph Kasa-Vubu.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut