Société › Faits divers

Kinshasa : huit personnes vivantes tirées des boues après la forte pluie à Mont-Ngafula

[Archives]Les volontaires du quartier et ceux de la Croix rouge locale évacuent des corps de cinq enfants morts dans l’inondation due à la forte pluie qui s’est abattue la nuit de mercredi à jeudi 4/01/2018 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Tous les curieux trouvés sur le lieu de l’éboulement condamnent les victimes des maisons qui se sont écroulées.

Huit personnes ont été sauvées de justesse des boues qui ont englouti leurs maisons au quartier Dimez, dans la commune de Mont-Ngafula, pendant la forte pluie qui s’est abattue dimanche 7 janvier à Kinshasa. Une dizaine de maisons se sont écroulées et l’espace ne ressemble plus qu’à un terrain à ciel ouvert. Une cinquantaine d’autres habitations restent exposées aux dangers.

Tous les curieux trouvés sur le lieu de l’éboulement condamnent les victimes des maisons qui se sont écroulées. Ils indiquent que certains ont construit leurs maisons sur les ravins et d’autres sur un terrain aux abords d’un bassin destiné à la rétention des eaux de ruissèlement.

Ce bassin qui est non construit jusqu’à ce jour a cédé à la suite de l’importante quantité d’eau qu’il a encaissée. Jusque 14 heures, des fissures laissent encore craindre un nouveau glissement de terre.

Quelques voisins de l’éboulement prennent déjà des précautions. Ils se précipitent à récupérer quelques tôles de leurs maisons et d’autres biens pour chercher d’autres habitations ailleurs.

Plusieurs personnes trouvées sur place affirment qu’il existe bien une mesure d’interdiction de construire dans cette zone où des maisons se sont écroulées.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut