International › ACP

Kinshasa : aucun vol international enregistré à l’aéroport international de Ndjili

Ndjili

Aucun vol international  en provenance de zones à haut risque n’a été enregistré lundi à l’aéroport international  de N’djili, quelques jours seulement après les mesures de lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus  annoncées mercredi dernier par le Président la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon ce constat fait par l’ACP, les salles des arrivées et des départs des  passagers en vols  internationaux ainsi que les salons VIP de  l’opérateur public Régie des voies aériennes (RVA) sont presque vides. Seuls les agents de sécurité, d’entretien et de maintenance sont visibles dans les installations aéroportuaires.

L’arrêt d’exploitation aérienne a également impacté les exploitants et les
services de l’aéroport, dont certains regrettent un  manque à gagner. Les vendeurs à la sauvette dont les femmes et les jeunes filles œuvrant à l’aéroport, vendant  divers produits
alimentaires, se disent également  touchées par cette pandémie qui va
renforcer la précarité dans les familles si l’on y prend garde.

Un des exploitants qui s’est confié à l’ACP sous le sceau de l’anonymat, a suggéré un appui du gouvernement concernant notamment le payement de l’impôt pendant cette période de crise pandémique internationale.

Le silence qui a régné à Ndjili faisait également suite à la perturbation de vols domestiques. Congo Airways a annulé son vol à destination du Haut-Katanga eu égard aux deux cas de cette pandémie partis de Kinshasa et repérés à Lubumbashi.

Cette compagnie n’a maintenu que son  vol à destination de  Kisangani. Par ailleurs, il est constaté l’atterrissage des avions cargo.

Source : ACP

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut