Société › Actualité

Kinshasa : les activités ont tourné au ralenti au centre-ville et dans l’Ouest, la vie est normale dans l’Est

Scene de vie dans un arrêt de bus Transco à Kinshasa, le 7/11/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les policiers étaient tout de même déployés. Quelques rares véhicules anti-émeutes étaient placés à certains endroits pour dissuader les manifestants.

Les activités commerciales ont tourné au ralenti, mercredi 15 novembre matin, au centre-ville de Kinshasa. La même situation a été vécue dans l’Ouest de la capitale, alors que dans la partie Est, tout s’est déroulé normalement. Toutefois, un dispositif policier est visible sur certaines artères.

La circulation est fluide dans les rues de Kinshasa, contrairement aux habitudes de la ville où la circulation est dense. Dans la matinée, il n’y avait pas assez de véhicules.

Sur l’avenue du commerce et au marché central, plusieurs boutiques et magasins sont restés fermés. Certains ont ouvert mais n’ont pas accueilli les clients comme d’habitude. Plusieurs étalages sont vides. Dans l’Ouest de la ville, la circulation était aussi aussi fluide jusque vers midi entre la Cité verte dans la commune de Mont-Ngafula et celle de Kintambo, précisément au rond-point Magasin.

Les boutiques et magasins n’ont ouvert qu’après 10h. Certaines écoles n’ont pas ouvert. Les bus de la compagnie Transport du Congo (TRANSCO) n’ont pas opéré sur certaines lignes.

Cependant, tout a marché normalement dans la partie Est de la ville, notamment à Masina, N’djili, Barumbu, Limete, Lemba et Matete.

La population vaquait à ses occupations quotidiennes. Les policiers étaient tout de même déployés sur le Boulevard Triomphal, dans plusieurs coins au quartier I à N’djili et à Limete. Quelques rares véhicules anti-émeutes étaient placés à certains endroits pour dissuader les manifestants.

Dans l’administration publique, plusieurs absences étaient en revanche notées. Certains sont arrivés tardivement a leurs postes de travail, le temps de s’assurer qu’il n’y avait pas d’incident violent dans la ville.

Dans quelques cabinets ministériels, c’est un peu moins de la moitié du personnel qui était présent jusqu’en fin de matinée.
Les banques ont ouvert mais ont reçu moins de clients.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut