› Politique

Kenge : le Rassemblement dresse un bilan de 6 blessés graves et plus de 30 arrestations

Ces arrestations ont eu lieu samedi 18 novembre, lors d’un meeting politique organisé par le député Delly Sesanga Hipung.

Le Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement a dénoncé l’arrestation d’environ 30 personnes, le samedi 18 novembre 2017 à Kenge, chef-lieu de la province du Kwango, au cours d’un meeting politique organisé par le député Delly Sesanga Hipung, président national de l’Envol et coordonnateur de l’Alternance pour la République (AR).

Le Rassemblement considère que cet incident est délibéré et prémédité. Cette plateforme politique de l’opposition dresse un bilan de 6 blessés graves dont 4 par balles et 2 par matraque et plus de 30 militants arrêtés. Le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la Police Nationale Congolaise (PNC), ne reconnaît aucune interpellation.

Pour la police, cette activité politique n’était pas autorisée. Elle accuse certains militants de s’être attaqués aux policiers.

« Vers 13 heures, à l’arrivée de l’honorable Sesanga, ses partisans (près de 300) dont un bon nombre venu de Kinshasa à bord de 3 bus « Esprit de vie » et 3 jeeps se sont heurtés à la police qui a subi des jets de pierres provenant d’autres partisans agglutinés dans les parcelles voisines. Ces jets de pierres ont blessé à la tête un militant venu de Kinshasa ».

Le Rassemblement invite à cet effet le peuple congolais « à se mobiliser pour mettre fin à cette résurgence de la dictature qui n’honore pas notre pays et notre peuple ».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut