Politique › Actualité

Kasaï : les réfugiés congolais en Angola régulièrement arrêtés, tabassés ou extorqués

Les réfugiés congolais ayant fui les violences dans l’espace Kasaïen en Angola sont régulièrement maltraités, révèlent les témoignages rapportés par l’International Refugee Rights Initiative (IRRI).

« Le gouvernement angolais doit être salué pour le fait qu’elle a ouvert sa porte pour ces dizaines de milliers de congolais. Malheureusement, l’Angola ne dispose d’aucune procédure pour leur accorder le statut de réfugié, ce qui va à l’encontre de ces responsabilités internationales. La situation humanitaire s’est graduellement améliorée, mais des réfugiés sont régulièrement arrêtés, tabassés ou extorqués et nous avons reçu plusieurs rapports des demandeurs d’asile qui ont été renvoyés en RDC, ce qui serait illégal. Les autorités angolais devraient veiller à ce que ces atteintes à la protection des individus fassent l’objet d’enquêtes approfondies et que les mesures appropriées soient prises pour améliorer la sécurité des demandeurs d’asile congolais », a dit Thijs Van Laer, Programme Manager de l’IRRI.

L’ONG dit s’être entretenue avec 45 demandeurs d’asile congolais en Angola pour réaliser le rapport qui se penche sur « la manière dont la violence a émergé à cause des événements politiques nationaux, des tensions ethniques et du soutien apporté à une milice par des autorités locales ».

L’Angola accueille actuellement plus de 27 000 demandeurs d’asile issus du conflit kasaïen, ajoute IRRI dans son rapport.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut