Politique › Institutions

Kasaï-Oriental: accusé d’avoir empêché la tenue des messes, Ngoy Kasanji demande des preuves

Le gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji à Kinshasa, mars 2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Dans une lettre datée du 23 janvier, les membres du clergé catholique de Mbuji-Mayi avaient en effet adressé leurs vives protestations au gouverneur du Kasaï-Oriental.

Le gouverneur du Kasaï-Oriental Alphonse Ngoyi Kasanji demande au clergé catholique qui l’accuse d’avoir demandé à la police d’empêcher les célébrations eucharistiques le 21 janvier dernier, de brandir les preuves de cette accusation.

Dans une lettre datée du 23 janvier, les membres du clergé catholique de Mbuji-Mayi avaient adressé leurs vives protestations au gouverneur, l’accusant d’être à l’origine de plusieurs bavures policières enregistrées dimanche 21 janvier dernier lors de l’intervention des forces de l’ordre contre les fidèles catholiques qui avaient prévu de marcher ce jour-là à l’appel du comité des laïcs pour demander l’application intégrale de l’accord du 31 décembre.

Dans leur lettre, les membres du clergé accusaient le gouverneur d’avoir ordonné aux forces de l’ordre de profaner les églises et d’empêcher les prêtres de célébrer la messe.

Les forces de l’ordre avaient ainsi lancé des gaz lacrymogène durant la célébration eucharistique en la cathédrale Saint Jean Baptiste Bonzola. Elles ont en outre molesté, selon la même source, les prêtres et séquestré les fidèles à l’intérieur de certaines églises avant de violer les presbytères.

Aujourd’hui, les princes de l’Eglise réclament que les auteurs de « ces ignobles actes » soient identifiés et sanctionnés.

Le ministre près le gouverneur Ngoy Kasanji demande au clergé catholique de brandir des preuves écrites ou verbales de ces allégations. Il accuse cependant les prêtres de Mbuji-Mayi de «se comporter comme des laïcs».

«Certains de ces prêtres, est-ce que leur comportement ne se confond pas au comportement des laïcs, dans la vie, dans la société avec de la boisson, avec tout ce que nous dénonçons comme antivaleurs? Et, finalement, comme on se confond dans la société, quand on appelle les laïcs, on voit les prêtres dans les rangs des laïcs!», a réagi le gouverneur dans un communiqué lu à la télé par le ministre près le gouverneur.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut