Eco et Business › L'Eco en +

Kasaï : flambée de prix de denrée alimentaire à Tshikapa

Denrée alimentaire

Cette hausse des prix selon la nouvelle société civile  congolaise (NSCC), est la suite des  plusieurs barrières illégales érigé par les militaires sur les routes nationale.

D’après le communique de NSCC, publié mardi 2 avril dernier, les prix des plusieurs biens ont pratiquement doublé. Cette flambée date d’une semaine.

Actuellement, une mesure de farine qui revenait à 800 FC se négocie  à 1 800 FC ou 2000 FC. Une bouteille d’huile de palme qui se vendait à 800 FC est montée à 1300 FC ou 1500 FC. Un sac de braise autrefois vendu à 8000 FC est passé à 16000 FC ou 17000 FC, selon la nouvelle société civile congolaise.

La même source informe que, les usagers routiers sont obligés de débourser jusqu’à 10 000 FC pour franchir les barrières dans les différentes zones de la province.

Rappelons que c’est depuis l’avènement  de Kamuina Nsapu, que les barrières sont sur tous les axes qui mènent vers l’intérieur de la ville de Tshikapa.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut