Société › Actualité

Kasaï: une femme congolaise de 30 ans violée par deux militaires angolais à Kamako

Une femme violée

Une Congolaise a été violée samedi 25 août  dernier par deux militaires angolais. L’incident a eu lieu au poste frontalier de Kamako, à près de 150 km au Sud Est de Tshikapa.

Selon les sources locales, la victime, une congolaise âgée de 30 ans qui se trouvait au marché hebdomadaire de Kamako s’était  rendue dans la brousse pour uriner. C’est alors que deux militaires angolais l’ont suivie et l’ont violée à tour de rôle.

Alertés par des commerçants qui ont suivi la scène, les policiers congolaise se sont rendus sur le lieu où ils ont surpris et appréhendé les deux militaires et leur victime. L’un des militaires angolais a pris fuite et serait retourné en Angola. L’autre a été maitrisé et est gardé au cachot de la Police.

La victime, suit les soins dans un dispensaire de la place, renseignent un agent des services publics œuvrant à la frontière et qui ont requis l’anonymat.

Ce viol interpelait  les responsables du marché  sur la nécessité de construire des toilettes publiques pour sécuriser les opérateurs économiques.

Rappelons que  le marché frontalier de Kamako a lieu deux jours par semaine au profit des opérateurs économiques du Kasaï et de la province angolaise de Lunda Norte.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut