Société › Faits divers

Kasaï : le chef coutumier des Bakua Mbuyi et son épouse à Katole tués

Des habitations incendiées lors des violences dans la cité de Kakenge au Kasaï (février 2018). Radio Okapi/Photo Joël Bofengo

Selon le bourgmestre de Kananga, Edouard Ntumba Buabua, les miliciens de Kamuina Nsapu sont les présumés auteurs de ces meurtres.

Les corps  de  Badibanga Kamenga, chef coutumier des Bakua Mbuyi au village Katole et de son épouse ont été découverts sans vie près de  la rivière  Matengu à 2 km de cette localité, mardi 13 février. Selon le bourgmestre de Kananga, Edouard Ntumba Buabua, les miliciens de Kamuina Nsapu sont des auteurs de ces meurtres.

Il rappelle que le chef Badibanga Kamenga et son épouse ont été enlevés dimanche par des miliciens Kamuina Nsapu qui l’accusaient de les avoir dénoncés auprès de l’armée.
Edouard Ntumba Buabua précise que  le corps du chef coutumier a été retrouvé sans tête ni bras droit.

Il révèle aussi que quatre autres personnes du village Katole ont été enlevées lundi 12 février 2018 par des miliciens et conduits vers une destination inconnue et qu’il « craint pour leur vie ».

D’autres sources locales à Katole indiquent qu’une tension  règne entre les villages Katole et Tshimpidinga après la découverte de deux corps. Car, rapportent ces sources, le fils du chef Badibanga Kamenga aurait incendié plus de 40 maisons du village Lonsomba qu’il soupçonne d’héberger les miliciens qui ont tué son père.

Les autorités ont renforcé la présence des forces de sécurité dans la zone.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut