Société › Actualité

Kasaï-Central: arrestation d’un présumé chef milicien accusé de décapitation

L'entrée principale de la prison centrale de Kananga. (Août 2017) Radio Okapi/Photo Joël Bofengo

L’affaire pour laquelle le chef milicien Ngalamulume wa Ngalamulume a été arrêté remonte au 31 mai dernier.

Un présumé chef milicien accusé de la décapitation des inspecteurs de l’EPSP au mois de mai dernier doit être transféré à Kinshasa ce vendredi 17 novembre. Il a été arrêté il y a six jours dans le territoire de Kazumba au Kasaï-Central.

L’affaire pour laquelle le chef milicien Ngalamulume wa Ngalamulume a été arrêté remonte au 31 mai dernier. Une équipe composée de deux inspecteurs de l’EPSP, d’un chauffeur et de deux autres personnes se rendaient à Kazumba pour superviser les épreuves pratiques de l’Examen d’Etat. Ils seraient tombés dans une embuscade des miliciens Kamuina Nsapu.

La justice congolaise soupçonne Ngalamulume wa Ngalamulume d’avoir ordonné aux miliciens de décapiter les cinq personnes.

L’auditeur militaire supérieur de l’ex-Kasaï-Occidental, colonel Jean Blaise Bwamulundu affirme que le présumé chef milicien qui était recherché par la justice a été arrêté le 11 novembre dernier dans la périphérie de Kazumba. Après avoir passé quelques jours en détention à Kananga, l’auditeur militaire général a décidé de son transfert à Kinshasa.

Colonel Jean Blaise Bwamulundu indique que le présumé chef milicien va revenir au Kasaï-Central- où le crime pour lequel il est poursuivi a été commis- pour être jugé.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut