› Société

Kasaï : un agent de l’Agence nationale des renseignements décapité

La population de Kakenge vit sous la menace des miliciens.

Le drame s’est produit mercredi 10 janvier 2018, cet argent de l’ANR a été retrouvé mort dans la paroisse de la mission catholique de Kakenge.

Mercredi 10 janvier 2018, un agent de l’Agence nationale des renseignements (ANR) a été retrouvé mort. Son corps décapité a été retrouvé à la mission catholique de Kakenge. Plusieurs sources dont le clergé catholique dans le territoire de Mweka ont confirmé la nouvelle.

Selon Floribert Mapangu, chef de poste d’encadrement administratif de Kakenge, les auteurs du meurtre ont également incendié une dizaine de maisons.

« La mission s’est vidée de sa population. Dans la nuit, des miliciens en provenance du village Kalamba Dilondo sont entrés à Kakenge. Ils ont décapité un agent de l’ANR et ont emporté sa tête. Ils ont aussi enlevé un pasteur et incendié une dizaine de maisons. La population a préféré quitter la mission car les miliciens ont promis de revenir », a dit le chef de poste d’encadrement de Kakenge qui évoque des vives tensions actuellement entre les ethnies Kete et les Mpiang.

« Les Kete et Mpiang se disputent des terres arables. Dimanche dernier, le sénateur Mbweshi Mulenda et la députée nationale Isabelle Mbulu sont arrivés à Kakenge et ont organisé une cérémonie de réconciliation. Après leur départ, les Kete ont refusé cette réconciliation et sont venus attaquer la mission », a-t-il ajouté.

Selon lui, des miliciens du chef Kalamba Dilondo appuyés par ceux de Moïse Beya Tshiombe venus de Demba au Kasaï central ont enlevé le 19 décembre 2017, Papy Mbokama, un jeune Mpiang dont les familles sont sans nouvelles jusqu’à ce jour.

L’administrateur du territoire de Mweka dit avoir dépêché des forces de l’ordre à Kakenge. Des sources à Mweka affirment que les policiers en poste à Kakenge redoutent d’affronter les miliciens.

Début décembre 2017, une attaque des miliciens à Kakenge avait fait 2 morts et 5 blessés. Plusieurs maisons avaient été incendiées. Depuis, les usagers de la route Kananga -Mweka évitent d’emprunter ce tronçon.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut