Politique › Partis politiques

Kananga: le maire interdit les manifestations ce 15 novembre 2017

Les animateurs du Collectif d’Action de la Société Civile (CASC) se disent déterminés à passer outre l’interdiction du maire.

Le maire de Kananga Jean Mwamba Kantu Ka Njila s’oppose aux manifestations projetées par les mouvements citoyens pro-démocratie, notamment par le Collectif d’Action de la Société Civile (CASC) le mercredi 15 novembre 2017 dans chef-lieu du Kasaï Central.

Dans une correspondance adressée au responsable CASC et qui date du 13 novembre dernier le maire, en réponse à la lettre d’information du CASC écrit:

« Il sied de retenir que nous sommes encore dans un secteur opérationnel et que le processus électoral est en cours dans notre pays en vue d’aller aux élections libres, crédibles et transparentes. Sur ce, réclamer de telles mesures dans la ville de Kananga ne rassure pas la vie de notre juridiction » .

De leur côté, les animateurs du CASC se disent déterminés à passer outre l’interdiction du maire.

Un des responsables de ce mouvement, rencontré par ACTUALITE.CD dans une bureautique en train d’imprimer des affiches et communiqués appelant à la marche, promet de paralyser Kananga ce mercredi 15 novembre 2017.

Interrogé par ACTUALITE.CD sur la position de la Monusco face à l’interdiction du maire, le chef de bureau de la Monusco à Kananga Charles Frisby a réitéré le voeu de la mission onusienne de voir les lois du pays en matière des libertés de chacun être respectées.

Charles Frisby a aussi insisté sur la responsabilité dans l’organisation des manifestations.

Du côté des autorités,  les éléments de la police sont mis en alerte et sont visibles dans les principaux points chauds de Kananga en prévision de la marche de ce mercredi 15 novembre 2017.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut