Société › Actualité

Kananga : 5 déplacés internes meurent par manque de nourriture notamment

Selon le président des déplacés, Maurice Kande Mulume, parmi les victimes figurent quatre adultes et un enfant.

Cinq personnes, déplacées internes de Bikuku central dans la ville de Kananga (Kasaï-Central), sont mortes par manque de nourriture et de soins appropriés. Le président des déplacés, Maurice Kande Mulume, a déploré cette situation, mercredi 10 janvier, dans une interview accordée à Radio Okapi.

Selon lui, parmi les victimes figurent quatre adultes et un enfant.

Ces familles déplacées avaient fui les combats dus au phénomène Kamuina Nsapu dans l’espace Kasaï. Maurice Kande Mulume plaide une assistance à plus de 46 000 ménages enregistrés dans la ville.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut