Politique › Sécurité

Kalemie : la population en colère contre l’insécurité est descendue, tôt le matin dans les rues pour exprimer son ras-le-bol

Les manifestants

La population de la ville de Kalemie (Tanganyika), en colère, est descendue, tôt le matin de ce mercredi 29 mai, dans les rues pour exprimer son ras-le-bol face à l’insécurité grandissante marquée ces derniers jours par des braquages qui se soldent dans la plupart des cas par des tueries.

L’assassinat d’un opérateur économique de la place et de Sefu Amisi Bin Abu, intendant à la mairie, dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 mai, aest la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Exaspérée par la recrudescence de l’insécurité, la population a pris d’assaut les artères principales de la ville, barricadant les routes, brûlant des pneus sur des places stratégiques. Les éléments de la police et de l’armée sont intervenus pour rétablir l’ordre en usant de gaz lacrymogène et de quelques tirs de sommation.

En effet, d’après nos sources, des hommes à mains armées ont réussi à pénétrer vers 2h dans la maison de cet agent de la mairie, sur l’avenue Kalumbi, non loin de l’hôpital général de Kalemie, en face du bâtiment Catal.  A en croire un membre de la famille de l’opérateur économique, les bandits armés ont emporté une somme d’argent évaluée à 1300 USD et différents biens importants, ce, avant de tirer des balles dans l’abdomen de la victime et torturer sauvagement son épouse qui a eu des blessures au visage.

Tous deux ont été évacués dans une structure médicale de la place pour des soins intensifs grâce au secours des voisins, cela après que ces bandits se sont volatilisés dans la nature. Aux dernières nouvelles, l’on apprend des sources hospitalières que monsieur Sefu Amisi aurait succombé à ses blessures.

Cette manifestation a eu de l’incidence directe sur la vie économique de la population. Boutiques et autres maisons de commerce sont restées fermées toute la journée. Jusqu’à ce soir, la tension était encore vive malgré l’appel au calme du gouverneur de province, Zoé Kabila, qui promet des enquêtes pour arrêter les auteurs de ce double meurtre.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut