Politique › Justice

La Justice continue de rechercher les responsables du CLC

Le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba

Au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 22 février 2018, Alexis Thambwe Mwamba souligne que les responsables du Comité Laïc de Coordination (CLC) sont en cavale alors que des mandats d’arrêt ont été lancés contre eux.

Le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba affirme que la justice congolaise continue de rechercher les responsables du Comité Laïc de Coordination (CLC), initiateurs des marches des chrétiens catholiques.

“On ne peut pas interrompre les poursuites pour les gens qui ont été invités par la police et qui ne se sont pas présentés”.

Au cours d’une Conférence de presse tenue ce jeudi 22 février 2018, Alexis Thambwe Mwamba souligne que les responsables du CLC sont en cavale alors que des mandats d’arrêt a été lancé contre eux.

« Ils sont en cavale parce qu’ils ne se sont pas présentés devant la police (…)  si la police vous invite et que vous ne vous présentez pas, vous fuyez vous-même, ça veut dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas” , a-t-il déclaré.

Des mandats d’arrêt ont été émis début janvier 2018 contre cinq des huit responsables du Comité Laïc de Coordination pour avoir appelé à des marches pour réclamer l’application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre.

Lundi dernier, les évêques catholiques ont condamné les menaces et les poursuites judiciaires contre les membres du CLC.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut