Société › Actualité

Journée mondiale de l’eau : la qualité de l’eau laisse à désirer en RDC

La population congolaise souffre encore de la mauvaise qualité de l’eau et des difficultés d’approvisionnement.

En cette journée du 22 mars 2018 où l’on célèbre l’eau, les congolais s’interrogent sur la qualité de l’eau qui leur est proposé par la Régideso tous les jours. Le thème réservé pour cette année est : « l’eau : la réponse est dans la préservation de l’environnement et le financement judicieux des infrastructures et du service ». Un bon nombre de la population congolaise souffre de la mauvaise qualité de l’eau et des difficultés d’approvisionnement.

Peut-être qu’elle se fait prier, semble-t-il, de revenir à ses utilisateurs les plus accrus de la métropole Rd-congolaise, elle qui a l’habitude de côtoyer les flacons meurtris dans cours usées et décomplexées de toute visite étrangère. Elle, c’est cette eau, odorante, colorée et quelques fois crasseuse que chaque citoyen avale, à bon essor, toutes les heures, croyant catholiquement à un développement sanitaire le plus déférent du corps humain. On veut bien d’elle, mais dans quel état ? Est-ce dans un état de dégoût, de négligence et d’antipathie ? L’on sollicite l’implication des responsables.

C’est la Régideso qui a, en effet, mandat de traiter, purifier, et même, sanctifier de l’eau diablement maculée par les ordures multisectorielles supplantées par le commun des mortels dans sa bataille, livrée à gorge déployée, contre la protection de la couche d’ozone, du moins de ce qui reste. Bien entendu que le travail est exécuté à fond…

Faux. Malheureusement cette eau, qui très généralement, change de couleur et de saveur selon ses heures d’arrivée après des instants fous de pauses sans doses de produits purifiants, provoque dans un organisme normal, s’il en existe encore en RDC, un bon nombre des maladies mortelles. Enfin, le paludisme et la typhoïde.

Eh bien, plus que ses consommateurs souvent victimes d’abandon Étatique, l’eau en a marre de demeurer constamment dans un état de médiocrité au gisement du sous-sol katangais. ‘’Prenez donc soin de moi‘’, nous a-t-elle déclarée de robinet à bouche.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut