Politique › Actualité

Joseph Kabila: “Il faut lever l’option entre les élections ou le développement, sinon équilibrer les deux”

Le chef de l’Etat en RDC s’exprimait ainsi au cours d’une conférence de presse organisée à la surprise générale, 17 ans après son accession au pouvoir.

Joseph  Kabila a émis une réflexion sur un éventuel choix à opérer entre tenir les élections au regard des moyens à mettre en œuvre ou assurer le développement en République Démocratique du Congo.

Pour le président congolais, avec un budget de plus d’1,2 milliards USD, le coût des élections est cher en prenant à elles seules un budget plus élevé que celui exigé pour le développement du pays. Aussi, il se demande s’il faut que la RDC continue à faire bonne figure en tant que pays démocratique en organisant des élections ou il faudrait carrément lever l’option, à défaut d’un équilibre entre élections et développement.

“Aujourd’hui, on tend vers la fin des opérations d’enrôlement dans le Kasaï. Nous sommes à plus ou moins 46 millions d’électeurs enrôlés. En Angola, c’était 20 millions. Nos frères juste en face (Congo Brazzaville, Ndlr), c’était 1,2 millions.  Au  Gabon il y avait 500 ou 600 000, au Kenya, c’était 24 millions d’électeurs avec un taux de participation de 30 % , cela veut dire 8 millions d’électeurs. Donc, les élections dans ce pays la République démocratique du Congo, vu l’étendue, est une vaste opération et par expérience, nous avons l’obligation de préparer minutieusement ce processus. Le budget des élections est de 1,2 milliards USD.  Je le dis assez souvent, les élections dans ce pays commencent à nous coûter beaucoup plus cher que même le développement du pays. À un certain moment, on sera obligé de lever l’option. Est-ce qu’il faudra que l’on soit cité à travers le monde comme le pays le plus démocratique ou bien est-ce que c’est le développement qui compte? Sinon, il faut trouver l’équilibre entre les deux”, a-t-il déclaré.

Joseph Kabila appelle à prendre des décisions “courageuses” pour ne plus être obligé de dépenser autant d’argent juste pour organiser des élections.

“Il faut prendre des options et des décisions les plus courageuses pour ne pas tomber ou retomber dans la situation avec un budget d’1,2 milliards pour les élections,  alors qu’on a un budget total de 6 ou 7 milliards USD”, a défendu le président congolais.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut