Politique › Actualité

Joseph Kabila encourage la poursuite de l’enquête en rapport avec les dernières manifestations

La position du chef de l’Etat est contenue dans le compte rendu de la 8ème réunion du Conseil des ministres rendu public par le ministre de la Communication et médias, Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement.

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a encouragé la poursuite de l’enquête de la commission mixte mise sur pied pour évaluer les pertes en vies humaines et autres dommages consécutifs aux marches du 31 décembre et du 21 janvier derniers, indique le compte rendu de la 8ème réunion du Conseil des ministres rendu public par le ministre de la Communication et médias, Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement.

Selon ce compte rendu, le Chef de l’Etat, dans ces prérogatives de protéger les droits de l’homme, avait instruit la ministre des Droits humains de mettre en place cette commission mixte composée des représentants du gouvernement, de la Commission nationale des droits de l’homme, du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme et de la cellule de l’Union africaine chargée des droits de l’homme et des peuples.

Le conseil a également suivi, le rapport d’étape sur la Commission d’enquête mixte mise en place le 1er février dernier en vue d’évaluer les pertes en vies humaines et d’autres dommages consécutifs aux marches organisés le 31 décembre 2017 et le 21 janvier par le groupe informel dénommé Comité laïc de coordination, a commenté la ministre des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa, qui présentait le rapport de cette commission. Elle  a relevé sept morts, quatre blessés par balles et plusieurs arrestations pour la marche du 31 décembre 2017, tandis que pour la journée du 21 janvier 2018 la commission a enregistré six morts et vingt blessés graves, a rapporté le porte-parole du gouvernement.

Lambert Mende a signalé que Mme Mushobekwa a, par la suite, fait état du refus de son ministère, en accord avec celui des Affaires étrangères, de recevoir six ressortissants congolais expulsés des USA dans des conditions infrahumaines pour irrégularité de séjour dans ce pays. Elle a souligné que ces compatriotes sont répartis vers les Etats Unis, après que l’ambassade des USA ait présenté des excuses officielles aux autorités  de la RDC.

Concernant les atrocités qui ont endeuillé les provinces du Kasaï, Marie Ange-Mushobekwa s’est dit satisfaite de la collaboration des services compétents congolais avec l’équipe du Haut-commissaire des Nations aux droits de l’homme chargés de faire la lumière sur les assassinats des deux experts onusiens et le massacre des civils par le groupe terroriste agissant sous le label Kamwina Nsapu.

Elle a rappelé le procès du double meurtre des experts de l’ONU où 12 prévenus comparaissent depuis le 05 juin 2017 devant le tribunal militaire de garnison de Kananga au Kasaï Central et qui en est à sa 28ème audience, avant de saluer la pro-activité des FARDC, de la Police nationale congolaise et des forces de sécurité qui ont su faire face avec promptitude à tous ces défis sécuritaires majeurs.

Une nette régression de l’épidémie de choléra

Le ministre de la Santé publique, Oly Ilunga, a fait part au gouvernement des actions entreprises par des équipes d’intervention rapide du gouvernement pour juguler l’épidémie de choléra qui a sévi dans les communes de Ngaliema et Limete, précisément au quartier Kingabua à Kinshasa, confirmant une nette régression de cette épidémie.

Il a, en outre, évoqué quelques cas d’épidémie de polio virus post vaccinal et annoncé des campagnes de vaccination de ripostes dans les provinces du Tanganyika et du Haut Lomami, en faveur de près d’un million deux cents mille enfants menacés.

Par ailleurs, Lambert Mende a rapporté que le gouvernement a approuvé au cours de ce conseil de ministres, les relevés des décisions de la 6ème réunion extraordinaire et du 7ème conseil des ministres des 15 et 22 janvier 2018.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut