Société › Actualité

Jimmy le gangster redoutable vient de tomber dans le filet de la police

Jimmy le gangster attrape par la police

Jimmy le gangster redoutable vient de tomber sur le filet de la police

La Police nationale congolaise (PNC), vient de neutraliser un brigand de grand chemin qui s’est illustré par ses actes de terreur dans la commune de Kalamu à Kinshasa.

Sur les traces de ce récidiviste depuis plusieurs mois, le maire de Kalamu Jean-Claude Kadima a saisi le moment propice pour cueillir sa cible, avec le concours des forces de l’ordre. C’est ainsi que Jimmy, le ’’kuluna’’ le plus dangereux de ladite commune, est tombé dans le filet de la police le dimanche 2 septembre dernier.

C’est dans l’après-midi que ce ’’kuluna’’ tant recherché par la police a finalement été attrapé. Redouté par la population, Jimmy faisait la terreur dans la commune de Kalamu, et surtout dans le quartier Kimbangu. Véritable chef de gang, il a poussé le propriétaire d’une terrasse de la 2ème rue Kimbangu à la déplacer, suite aux conflits qui l’opposaient à ce dernier.

« Ce brigand était vraiment dangereux. Il était en conflit avec le propriétaire d’une terrasse qui se trouvait juste ici sur la 2ème rue. Et désormais chaque jour, il envoyait des agents pour aller semer du désordre dans la terrasse. C’est ce qui a fait que le jeune gérant de l’espace se soit résolu à délocaliser sa buvette », commente Hardy, un habitant du quartier.

Juste après l’arrestation de Jimmy, le maire a ordonné que ce brigand soit immédiatement acheminé à la prison de centrale de  Makala.

Le maire de Kalamu  a promis qu’il va peser de tout son poids pour que ce ’’kuluna’’ reste écroué pour toujours dans le centre pénitencier. « Ces genres de personnes n’ont pas de place au sein de la population », a souligné Jean-Claude Kadima qui combat l’insécurité dans la commune dans ladite commune.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut