Politique › Actualité

Jacques Djoli : «Le gouvernement actuel n’a ni les capacités, ni les compétences»

Professeur Jacques Djoli lors d’une conférence des journées sociales organisées par le Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS) à Kinshasa, le 07/03/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le sénateur de l’opposition Jacques Djoli réagissait ainsi jeudi suite à l’appel du député Henri-Thomas Lokondo qui a invité Bruno Tshibala à démissionner.

Réagissant à l’appel du député Henri-Thomas Lokondo qui a invité Bruno Tshibala à démissionner dans les 72 heures pour n’avoir pas déposé à temps le projet de budget 2018, le sénateur de l’opposition Jacques Djoli a estimé jeudi que cette situation est arrivée à cause du manque de radi du gouvernement.

«Le gouvernement Tshibala est un gouvernement de débauchage, de fraude. Tout comme le CNSA [Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre] qui était mis en place. Le gouvernement actuel n’a ni les capacités, ni les compétences nécessaires, il faut se mettre à l’évidence», a interpellé le sénateur Djoli.

Ce qu’il importe pour l’instant c’est le retour au fondamental, à savoir la mise en application de l’accord global du 31 décembre 2016, a-t-il soutenu.

«Ce que l’honorable Lokondo a révélé, et ce qu’il réclame c’est le retour au fondamental, qu’est l’accord global, inclusif qui a balisé la route vers les élections. Mais en choisissant la voie de Tshibala et ses corollaires on est allé en dehors des principes», a-t-il commenté.

Le sénateur Djoli estime par ailleurs qu’il faut se «donner les moyens afin d’organiser les élections dans les bonnes conditions.»



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut