Politique › Justice

Ituri : l’armée repousse une attaque des miliciens APLC à Aru

Des soldats des Forces armées de la RDC revenant de leurs positions de Munigi (10 km de Goma) où ils affrontent le M23, dimanche 18 novembre 2012.

Les forces armées de la RDC (FARDC) sont parvenues à repousser dans la matinée de ce mercredi 10 janvier une attaque que des éléments du groupe armé « Alliance pour la Libération du Peuple Congolais »(ALPC) avaient lancé contre leur position à Brimu, une localité située dans la périphérie d’Ingbokolo à Aru (Ituri).

Selon des sources sécuritaires, l’attaque est survenue vers sept heures, heure locale. Les assaillants avaient lancé l’assaut contre les positions de l’armée en représailles au décès de leur chef, survenu en novembre dernier à la suite d’une opération des FARDC dans la région, expliquent les mêmes sources.

Mais les forces de l’ordre ont riposté, engageant des combats avec des tirs à l’arme lourde et des mitraillettes. Les combats ont duré environ une heure avant que les mutins ne se désengagent face à la riposte de l’armée, relatent ces sources.

D’après elles, un militaire a été légèrement blessé par balle dans ces accrochages. Dans leur fuite, les assaillants ont abonné une arme AK47 avec minutions. A la suite de cette attque, les positions de l’armée à Brimu ont été renforcées avec de nouvelles unités pour protéger les civils et leurs biens.

Jusqu’à la mi-journée de ce mercredi, plusieurs commerces ont dû fermer et les élèves priés de regagner leurs habitations à Brimu, a indiqué un habitant du secteur joint par téléphone.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut