› Société

Ituri : 60 enfants quittent le groupe armé FRPI

Un groupe d'enfants recrutés dans un groupe armé.

Depuis le mois d’avril dernier, une soixantaine d’enfants sont sortis du groupe armé des forces de résistance patriotique de l’Ituri.

Environ 60 enfants sont déjà sortis du groupe armé FRPI depuis le mois d’avril dernier, ont indiqué mardi 10 juillet, les services spécialisés pour la réinsertion des enfants associés aux forces et groupes armés à Bunia. Selon le porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri, certains parmi ces enfants ont été capturés avec des armes pendant les combats.

La FRPI regorgerait de nombreux enfants qui sortent progressivement du maquis, indiquent des sources concordantes. Certains s’enfuient pour rejoindre leurs familles. D’autres sont capturés pendant les combats.

Au cours des opérations militaires que mènent les FARDC dans la province de l’Ituri, les forces loyalistes ont pu récupérer récemment un enfant de 11 ans, affirme Jules Ngongo un porte-parole de l’armée dans la région.

Selon ce dernier, la FRPI utilise les enfants pour commettre des exactions contre les civils notamment le pillage de biens pendant les incursions de cette milice. Il déplore en outre l’utilisation des enfants comme bouclier humain lors des combats par la même milice.

Le commandant secteur des FARDC en Ituri rappelle que l’enrôlement des enfants dans les groupes armés constitue un crime contre l’humanité.

À LA UNE
Retour en haut