International › AFP

Italie: arrivée de près de 150 réfugiés provenant de Libye

Pas d'image

Un groupe de près de 150 réfugiés provenant de la ville de Misrata, en Libye, est arrivé lundi en fin d’après-midi à l’aéroport militaire de Pratica di Mare, non loin de Rome, a constaté l’AFP.

Selon le ministère italien de l’Intérieur, le groupe est composé de 87 hommes et 60 femmes et 68 de ces 147 personnes sont des mineurs. Le principal groupe (69 personnes) est celui des Erythréens, suivi des Somaliens (62), des Soudanais(6), et des Syriens et Ethiopiens (5 de chaque pays).

« Cette opération d’évacuation représente la sécurité pour des personnes qui ont affronté de graves menaces et dangers en Libye », s’est félicité dans un communiqué Filippo Grandi, Haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Depuis que les combats ont commencé en Libye, il y a plus de trois semaines, l’Italie est « le premier pays » à accueillir des personnes évacuées de ce pays, a souligné le HCR.

« Maintenant, il est d’une importance fondamentale que d’autres pays fassent preuve de gestes de générosité semblables, en offrant des opportunités d’évacuation pour les réfugiés impliqués dans le conflit », a ajouté M. Grandi.

Selon l’organisation onusienne « des milliers de réfugiés et migrants continuent à être prisonniers dans des centres de détention où même avant le début du récent conflit ils vivaient dans des conditions dramatiques », selon le communiqué.

« A l’heure actuelle, plus de 3.300 personnes sont particulièrement à risque, prises au piège dans des centres de détention à proximité des combats en cours », assure le HCR.

Depuis le début des évacuations par le HCR en novembre 2017, 3.612 personnes vulnérables ont été évacuées de Libye, dont 2.782 vers le Niger, 561 vers l’Italie, y compris le groupe de ce jour, et 269 vers un centre de transit en Roumanie, a précisé le HCR à Rome.

Selon la même source il reste encore 342 personnes vulnérables dans le centre de transfert du HCR à Tripoli.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut