Société › Actualité

Une dizaine de militaires tués par des miliciens en un mois

Des militaires congolais à Erengeti au Nord-Kivu, mai 2016. Ph.Monusco/Abel Kavanagh

Ce bilan vient d’être communiqué par les responsables de la société civile du territoire d’Irumu (Ituri).

La société civile du territoire d’Irumu (Ituri) s’inquiète de la recrudescence des cas des tueries des militaires par des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) dans la chefferie de Walendu Bindi.

Selon le président de cette organisation Gyli Gotabo, environ dix militaires ont déjà trouvé la mort en l’espace d’un mois suite aux attaques ciblées des miliciens contre les positions de l’armée dans la région. Le porte-parole de l’armée en Ituri précise que les éléments des forces armées de la RDC déployés dans ce secteur (FARDC) sont ciblés et tués avec la complicité de certains habitants de Walendu Bindi.

De son côté, M. Gotabo préconise une vaste campagne de sensibilisation de la population pour qu’elle coopère avec l’armée et dénonce des miliciens qui opèrent en cachette. Il appelle l’armée à la tolérance face aux miliciens qui acceptent de déposer les armes afin, dit-il,  d’encourager ceux qui sont encore dans la brousse à sortir en vue de servir sous le drapeau.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut