Politique › Partis politiques

Invalidations de Bemba et Muzito : l’UNC accuse le pouvoir de manipulation des institutions

Les cadres de l'UNC

L’UNC s’insurge contre les invalidations de Bemba et Muzito : « Ces arrêts ont obéi au schéma de la majorité présidentielle afin d’espérer la division de l’opposition »

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) est à son tour montée au créneau pour dénoncer les invalidations définitives des candidatures de Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito à la présidentielle de décembre prochain par la cour constitutionnelle.

« Le moins que l’on puisse dire est que ces arrêts ont obéi au schéma de la majorité présidentielle devenue FCC et sont faits à dessein pour priver messieurs Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito de leur droit d’éligibilité afin d’espérer la division de l’opposition », a indiqué mardi 4 septembre Jean-Baudouin Mayo secrétaire général du parti.

La formation politique de Vital Kamerhe, dit réaffirmer sa solidarité avec tous ses partenaires de l’opposition quoiqu’il arrive.

« Ensemble, l’opposition évitera au peuple congolais la succession familiale du pouvoir et lui assurera la vraie alternance démocratique », conclu-t-il.

Le secrétaire général de l’UNC précise en outre, que son parti reste profondément attaché à l’unité de l’opposition.

Après les invalidations de Bemba et Muzito de la course présidentielle, il reste encore 3 opposants: l’UDPS Félix Tshisekedi, l’UNC Vital Kamerhe et l’Ecidé Martin Fayulu.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut