Politique › Sécurité

insécurité défi pour F.Tshisekedi : 3 soldats tués jeudi 24 janvier 2019 par les miliciens Mai-Mai à Uvira

FARDC

Trois soldats ont été tués par les miliciens Mai-Mai dans une attaque jeudi 24 janvier dans la soirée à Uvira. Il s’agit des militaires du 3304ème régiment basé à Luvungi.

« Dans les collines qui surplombent la ville d’Uvira, des militaires étaient entre de monter la garde et ont été surpris par des Maï-Maï en tenue civile et avaient des armes. Les militaires croyaient que ce sont des civils qui se rendaient au champ mais fort malheureusement c’était des Maï-Maï. Après leur forfait, ils se sont évaporés dans la nature », a réagi Dieudonné Kasereka, porte-parole adjoint de la 33ème région militaire au Sud-Kivu et Maniema.

La société civile condamne cette attaque contre l’armée. Situé en cheval entre le Rwanda, le Burundi et la RDC, le territoire d’Uvira connaît une insécurité grandissante caractérisée par l’activisme des groupes armés locaux et étrangers qui tuent, kidnappent également les civils notamment dans la plaine de Ruzizi.



Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut