Politique › Sécurité

Insécurité : le retrait des troupes ougandaises, Kinshasa juge la décision prématurée

FARDC
Les officiers de l'Armée congolaise et ougandaise
Le gouvernement congolais juge prématuré le retrait des troupes ougandaises de son territoire. Pour Kinshasa, une telle décision doit être prise conjointement entre les deux États, après une réunion des états-majors, afin d’évaluer le degré d’évolution par rapport aux objectifs initiaux.

 

Les militaires ougandais et congolais combattent à l’Est de  République Démocratique du Congo, le groupe de rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), depuis fin novembre.

D’après cet accord de coopération militaire de deux pays frères, la mission est prévue pour une durée de 6 mois et qui doit nécessairement   prendre fin le 31 mai prochain sauf instruction contraire des deux Chefs d’État Président Félix Tshisekedi et son homologue Yoweri Museveni. À indiquer le chef de l’armée de  l’armée de terre ougandaise le général Muhoozi Kainerugaba.

Le chef de l’armée de terre ougandaise à tout de même indique que,  l’opération pourrait se poursuivre, si les deux présidents Yuweri  et Tshisekedi décident  de prolonger.

Pour rappel, les forces démocratiques alliées sont accusées par la République Démocratique du Congo d’avoir commis des massacres de civils, et par Kampala d’avoir perpétré  des attentats, revendiqués par l’État islamique.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut