Politique › Sécurité

Insécurité à Béni : des miliciens Mai-Mai font la loi à Kalunguta

Un déplacement massif de la population a été observé mardi 16 octobre dernier à Kalunguta, chef-lieu du groupement Buliki, localité située sur l’axe Beni-Butembo, à cause de la présence des miliciens Mai-mai venus de l’Est de cette localité.

Ces derniers se sont livrés à des actes inciviques, dont le bouclage systématique des maisons et des hôtels, recherchant des personnes qui les accusent auprès des autorités militaires.

Une situation qui a conduit les habitants à l’exode, certains empruntant la direction de Butembo, d’autres de Beni ville, s’exposant à l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

Cette incursion intervient 4 jours seulement après le kidnapping d’un commerçant de la place par ces mêmes miliciens, régnant en maître dans cette partie du Nord-Kivu.

Dans une interview accordée a la presse, le président du parlement des jeunes du secteur Ruwenzori, Meleki Mulala, appelle d’urgence les éléments FARDC à implanter leur base sur le lieu, afin de restaurer l’autorité de l’État.

Il a également invité les jeunes locaux à ne pas intégrer les groupes armés qui pullulent dans le groupement Buliki, en territoire de Beni dans le Nord-Kivu.

À LA UNE
Retour en haut