L’info en continu

    • jeudi 26 avril
    • Kinshasa: Neuf communes seront momentanément privées d’eau (REGIDESO)

      actualité.cd - 12h12

      Neuf communes de la ville de Kinshasa seront privées d’eau pendant deux jours, a averti mercredi 25 avril, la direction provinciale de la REGIDESO. La Régie de distribution d’eau indique qu’il y aura arrêt de fourniture d’eau dans la partie centre et ouest de la ville à partir de ce jeudi 26 avril à 19 heures jusqu’à vendredi 27 avril à 5 heures du matin. Le directeur de la REGIDESO/Kinshasa, Pierre Makoyo Kalonda justifie cette situation par des travaux d’entretien périodiques du réservoir et d’intervention au réseau de l’entreprise. Ainsi, les communes concernées par cette coupure sont Gombe, Kinshasa, Barumbu, Lingwala, Kasa-Vubu, Ngiri-Ngiri, Bandalungwa, Kintambo, Ngaliema.

    • Une marche du mouvement citoyen Lucha dispersée par la police à Beni

      RFI - 11h01

      A Beni dans l’est de la RDC, une marche organisée par le mouvement citoyen Lucha a été dispersée de façon musclée par la police le mercredi 25 avril au matin. Bilan : quatre blessés par des tirs de gaz lacrymogènes à bout portant et 42 personnes arrêtées selon la Lucha. La marche demandait la fin de l’« insécurité dans la ville de Beni », avec comme point de départ le quartier où a eu lieu le dernier massacre il y a 10 jours. Juvin Kombi, responsable de la Lucha à Beni, s’étonne que le meeting du premier parti d’opposition, l’UDPS, ait pu être autorisé mardi 24 avril à Kinshasa et celui d’aujourd’hui interdit.

    • mercredi 25 avril
    • Mahagi : 34 maisons incendiées après le meurtre d’une femme

      radio okapi - 13h08

      Un homme a tué sa femme à Pingkori, dans la chefferie de Warpalara (Territoire de Mahagi en Ituri) dimanche dernier, ont annoncé mardi 24 avril des sources locales, ajoutant que le présumé meurtrier s’était enfui juste après le forfait. Les raisons du meurtre demeurent inconnues. Par représailles, les frères de la victime ont incendié trente-quatre maisons d’habitation en venant récupérer le corps de leur sœur. Ils en ont détruit trois autres maisons et se sont livrés à un pillage systématique. La police est intervenue plus tard pour calmer la situation, rapportent les mêmes sources.

    • Le SYNAMED radicalise sa grève dans 8 zones de santé de Beni

      radio okapi - 13h05

      Le Syndicat national des médecins du Congo (SYNAMED), section de Beni (Nord-Kivu) annonce la radicalisation, depuis lundi 23 avril, de la grève des médecins de la région. Le président local du SYNAMED, Frank Muhindo, indique que cette grève, qui concerne 8 zones de santé, va se poursuivre jusqu’à l’application effective du protocole signé le 2 septembre 2017 entre le Syndicat des médecins du Congo et le gouvernement. D’après le Docteur Muhindo, durant la période de grève, chaque zone de santé aura «une structure programmée par jour et de façon polarisée pour gérer uniquement les cas d’urgence des malades».

    • mardi 24 avril
    • La « Voix des Sans Voix » interpelle les autorités après attaque d’une église

      RFI - 09h00

      L’église Corps du Christ de la commune de Masina, à l’est de Kinshasa, a été la cible d’une attaque armée dans la nuit du 21 au 21 avril, alors que les fidèles effectuaient une veillée de prière. Information donnée par la Voix des sans voix pour les droits de l’homme qui rapporte que plusieurs assaillants armés ont pénétré dans l’église. Ils ont ensuite extorqué aux fidèles tous leurs biens de valeur, avant de violenter une cinquantaine de femmes et filles. « Inacceptable », estime la Voix des sans voix qui condamne des « traitements barbares, inhumains et dégradants ». L’organisation dénonce également la « tentative de meurtre » de l’évangéliste Jean-Jacques Muwawa, blessé par un tir de balle à bout portant dans le ventre. Selon le directeur exécutif de l’organisation, Rostin Manketa, la police n’est intervenue que 20 minutes après le début de l’attaque et ne disposait pas de l’équipement approprié. Il demande donc aux autorités congolaises de répondre, au plus vite, à la dégradation du climat sécuritaire et d’ouvrir une enquête indépendante sur cette attaque.

    • Nouvelle hausse des prix du carburant

      RFI - 08h37

      Nouvelle hausse des prix du carburant en RDC. Depuis le week-end dernier, les congolais paient leur essence plus chère. Le prix du litre de l’essence passe de 1 890 à 1 980 franc congolais (FC) et celui du gasoil de 1 880 à 1 970 FC. C’est la troisième révision du prix du carburant à la pompe depuis le début de l’année et la deuxième en un mois. Le ministre de l’Economie justifie cette augmentation par le flottement du prix du baril au niveau international. Mais Joseph Kapika l’assure, cette hausse n’aura aucune incidence sur l’inflation ou les prix de consommation courante. Même si le pays importe tout ou presque.

    • lundi 23 avril
    • Une vingtaine d’ONG dénonce la délocalisation de la population de Luhwindja

      kinshasatimes.cd/ - 17h13

      Une vingtaine d’organisations non gouvernementales disent non à la délocalisation des habitants sur le site minier de Luhwindja à Mwenga, territoire situé à 80 km de Bukavu par la société miniere BARNO. Ils rappellent que la loi complétant le code minier de mars dernier en son article 281 dispose que ’en cas de déplacement des populations, l’opérateur minier est tenu préalablement de procéder à l’indemnisation, à la compensation et à la réinstallation des populations concernées. Les modalités pratiques d’application de cet article sont déterminées par le règlement minier’’. Et recommandent par ailleurs au gouverneur provincial de revenir sur son arrêté signé en date du 25 janvier 2018 accordant cette opportunité à BANRO corporation d’élargir son site.

    • Un nouveau groupe pro-Kabila souhaite une révision constitutionnelle

      RFI - 16h44

      L’idée d’une révision constitutionnelle refait surface. Hier, un tout nouveau regroupement de la jeunesse de la majorité présidentielle a vu le jour : le Groupe d’action des jeunes nationalistes a lancé une campagne de récolte de 100 000 signatures nécessaires pour obtenir un référendum constitutionnel. Son principal soutien est le numéro 2 de la majorité. Selon Aaron Mukula, président de l’association, l’objectif est de donner la chance à tous ceux qui possèdent plusieurs nationalités d’être éligibles. Et pour la première sortie, le GAJN a choisi le quartier populaire de Masina.

    • Les médecins en grève sur toute l’étendue du territoire

      kinshasatimes.cd/ - 14h46

      Les médecins de la RDC sont en grève depuis ce lundi 23 avril. « Nous déplorons le mutisme du gouvernement et confirmons, par conséquent, notre appel à une grève généralisée, lancée depuis le 11 avril » a  déclaré un médecin membre du syndicat. Des dispositions ont néamoins été  prises pour que soient assurés des services d’urgences dans quelques hôpitaux sélectionnés. Le motif de la grève est la non-application par le Gouvernement du compromis du 2 septembre 2017. ‘’Le Gouvernement n’a pas amélioré les conditions salariales des médecins, en dépit des engagements pris’’.

    • Une session de formation financière du 23 au 27 avril à Kinshasa

      ACP - 14h13

      La Chambre de commerce d’ industrie franco-congolaise (CCIFC) organise du 23 au 27 avril 2018 à Kinshasa, une session de formation financière sur le prolongement de l’analyse financière (Corporate Finance) et les instructions numéro 14 et 23 de la Banque Centrale du Congo(BCC). Cette formation a pour objectif de connaitre les principes fondamentaux des finances en vue de les  mettre en application à travers une étude de cas qui servira de fil rouge. Elle concerne les cadres des entreprises et des banques commerciales.

    • Lancement à Kinshasa de la 1ère édition du Festival «Lavitsef» dédié à Papa Wemba

      ACP - 14h08

      Le bourgmestre de la commune de Kalamu, Jean Claude Kadima, a lancé samedi dans la soirée les activités marquant la première édition du festival «Lavitsef » dédié  l’artiste congolais, feu  Shungu Wembadio, alias Papa Wemba, à l’espace village Molokai au quartier Matonge. Ce festival prévu pour huit jours, est une initiative de l’association des habitants de cette commune dénommée « Bana Matonge » et est organisé en partenariat  avec l’orchestre « Viva la musica » et la famille biologique de l’illustre disparu sous la coordination du service culturel de cette municipalité. Ce festival sera marqué chaque jour par des concerts,  des  concours d’exhibition des vêtements, des témoignages ainsi que des conférences qui seront animés par des écrivains, des chroniqueurs et professionnels de musique nationaux et étrangers.

       

    • Un accord conclu pour le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi

      ACP - 14h02

      Le gouvernement a signé samedi à Kinshasa, un accord  avec la famille biologique et politique de l’ancien président national de l’Union pour la démocratie et progrès social (UDPS),  Étienne  Tshisekediwa Mulumba pour le rapatriement de sa dépouille à Kinshasa. Selon le communiqué, l’accord conclu prévoit que l’État congolais prendra en charge tous les frais relatifs à l’organisation des obsèques de l’ancien Premier ministre. Le même communiqué précise que le Palais du peuple est retenu comme lieu d’exposition de la dépouille pour le recueillement ainsi que les hommages officiels et populaires qui prendront 48 heures. Un avion spécial sera dépêché à Bruxelles pour ramener la dépouille et les membres de la famille  qui s’y trouvent. Le corps est attendu à Kinshasa à une date qui sera fixée ultérieurement. L’ancien président de l’UDPS reposera dans la concession familiale située dans  la commune de la N’sele.

       

       

    • Retour volontaire des déplacés de Djugu dans leurs villages d’origine

      journaldekinshasa.com - 12h57

      Les déplacés de Djugu ont choisi de retourner dans leurs milieux d’origine. Cette volonté commune s’est manifestée en présence du gouverneur de l’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, du secrétaire général à la Solidarité et actions humanitaires, Laurent Tchelu Mwenyi Mali et des membres du gouvernement provincial. Les autorités provinciales, qui encouragent cette initiative, ont exhorté les déplacés à se faire enregistrer auprès de leurs chefs de villages respectifs en vue de bénéficier eux aussi des  kits de réinsertion communautaire remis à chaque ménage, non par individu.

       

    • Elections 2018 : sensibilisation des journalistes de la ville de Bunia sur l’usage de la machine à voter

      journaldekinhasa.com - 12h55

      La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé à la sensibilisation des journalistes de la ville de Bunia sur le fonctionnement et les avantages de la machine à voter. Le secrétaire exécutif provincial de la CENI en Ituri, Jimmy Angha Matadri, a affirmé que cette séance de sensibilisation à l’endroit des professionnels des  médias consiste à les éclairer sur le fonctionnement de la machine à voter, ses avantages pendant le scrutin par rapport aux anciens systèmes des opérations de vote de 2006 et 2011. Les professionnels des médias, considérés comme des partenaires privilégiés de la CENI, sont appelés à assurer la sensibilisation jusque dans les coins et recoins de l’Ituri afin qu’elle puisse atteindre toutes les couches de la population, soit plus de 90% des personnes  sensibilisées sur la machine à voter.

    • Justice : sept juges assesseurs du tribunal de travail prêtent serment à Boma

      journaldekinshasa.com - 12h53

      Sept juges assesseurs sur les huit retenu au tribunal de travail à Boma, ont prêté serment  lors d’une audience solennelle de prestation de serment vendredi dans la salle d’audience dudit tribunal. La cérémonie a été conduite par le président du tribunal de grande instance de Boma, Michel Mukadi Mukadi et le greffier du siège Jean-Marie Bavon Koko Pembele, qui constituaient le bureau et ont signé conjointement le procès-verbal de prestation de serment. Les assermentés ont juré, devant Dieu et la nation, de remplir leur  fonctions avec loyauté et intégrité.

    • jeudi 19 avril
    • Une brigade antifraude pour traquer les abonnés insolvables de la REGIDESO

      actualité.cd - 10h16

      REGIDESO, entreprise publique chargée de la distribution et de la commercialisation de l’eau en RDC, a présenté mardi sa brigade chargée de traquer les abonnés insolvables et les raccordements frauduleux. Composée d’une centaine d’agents, cette brigade antifraude sera soutenue par la Police Nationale Congolaise (PNC) pour les premiers mois de son existence. En 2006, cette société accusait un déficit d’environ 8,5 millions de dollars américains en 2016. A l’époque, le Président de l’intersyndical de la REGIDESO, Jean-Bosco Mwaka, soutenait que ce déficit était notamment occasionné non seulement par « l’incivisme » des abonnés mais surtout par l’insolvabilité de l’Etat congolais.

    • mercredi 18 avril
    • Haut-Katanga : plus 60 maisons inondées

      radio okapi - 11h48

      Environ soixante maisons ont été inondées et les bâtiments de deux écoles primaires se sont écroulés à la cité Mulunguishi (Haut-Katanga) après une pluie de trois jours. Plusieurs hectares des champs sont aussi dévastés par les eaux de cette pluie et les habitants n’ont pas accès à leurs champs. Selon la société civile locale, la rivière Mulunguishi sortie de son lit a causé ces dégâts.

    • Des progrès sur la traçabilité des minerais, mais des efforts restent à faire

      RFI - 10h45

      Comment garantir que le minerai dans la batterie des voitures électriques ou des téléphones portables a été extrait de façon responsable ? C’est la question sur laquelle planchent cette semaine une cinquantaine de spécialistes des questions minières. La RDC, gros producteur minier, mais aussi miné par la présence de groupes armés et des problèmes de gouvernance, est particulièrement concernée par cette problématique. Pour Prince Kyanga, représentant de la société civile du Nord-Kivu spécialiste des questions minières, des progrès ont été faits dans sa province en termes de traçabilité des minerais. Notamment pour le tungstène, l’étain et le tantale avec un certain nombre de mines certifiées, mais des efforts restent à faire sur la traçabilité de l’or.

    • mardi 17 avril
    • Bientôt le programme de rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi

      actualité.cd - 18h24

      “D’importantes avancées” sont enregistrées dans les discussions entre le gouvernement et la famille biologique du feu Etienne Tshisekedi pour le rapatriement de la dépouille et les obsèques de l’ancien président de l’UDPS mort en février 2017 à Bruxelles. Les pourparlers se déroulent entre la famille biologique du défunt et l’actuel vice-premier ministre de l’intérieur, Henri Mova. Selon une source proche du dossier, un calendrier reprenant le programme de rapatriement jusqu’aux obsèques serait en cours d’élaboration par les deux parties. Parmi les points d’accord figure notamment le lieu de l’inhumation d’Etienne Tshisekedi. L’UDPS n’est pas formellement impliquée dans ces nouvelles discussions.

    • Kinshasa accueille la 1ère édition de la Coupe d’Afrique d’improvisation théâtrale francophone

      radio okapi - 13h07

      Le Centre culturel Congolais le Zoo de Kinshasa va abriter à partir de ce mardi 17 avril la 1ère édition de la Coupe d’Afrique d’improvisation théâtrale francophone. Cette manifestation est organisée sur initiative de la Ligue d’improvisation de la RDC Gong d’Afrique. Durant cinq jours, les équipes des ligues d’improvisation des quatre autres pays (Algérie, Burkina Faso, Maroc et Tunisie) vont concourir. La RDC signe sa participation avec deux équipes représentant les villes de Kinshasa et de Lubumbashi.

    • Le président Kabila veut moderniser l’Agence Congolaise de Presse

      journaldekinshasa.com - 11h53

      Lambert Kaboyi Abimana, directeur général de l’Agence Congolaise de Presse (ACP), a présidé vendredi le premier conseil de Rédaction de son mandat à la tête de l’Agence nationale. L’occasion a été saisie pour lui d’annoncer la détermination du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, à mettre cet établissement public au même diapason que les agences de presse modernes, en ces temps de révolution de la modernité. En bon produit de la maison, Lambert Kaboyi a exprimé sa volonté de récupérer par tous les moyens, le patrimoine de l’ACP bradé à travers les provinces, avant de se féliciter du travail abattu par l’équipe rédactionnelle. Il a ainsi, encouragé les journalistes au travail acharné, au dynamisme, à la solidarité et surtout, au combat avec acharnement des clivages sociaux.

    • Elections : le président Kabila est sûr de sa coalition

      journaldekinshasa.com - 10h07

      Le président Joseph Kabila a réuni lundi dans la capitale Kinshasa plus de 200 députés de sa coalition. En effet, il est convaincu qu’elle ne peut être battue par l’opposition lors de prochaines échéances électorales. « Aucune formation politique ne peut battre la Majorité présidentielle (MP) au vu de sa bonne organisation », a t-il déclaré aux médias présents à cette rencontre tenue à la cité de l’Union Africaine (UA). Des propos qui sont tombés comme une « exhortation », d’après le porte-parole de la MP. Ce dernier partage l’état d’esprit confiant du président Kabila qui a précisé que « Suivant les directives de l’autorité morale, nous allons tout faire, pour que nous restions majorité présidentielle ».

    • lundi 16 avril
    • Conférence de Genève-RDC : l’ACAJ salue la collecte de 528 millions de dollars pour les personnes vulnérables

      journaldekinshasa.com - 18h07

      Dans un communique du 14 avril, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a salué la mobilisation, par les Nations unies, de 528 millions de dollars américains pour assister les personnes vulnérables en RDC. L’enveloppe réunie, le 13 avril, à Genève par plusieurs donateurs internationaux, estime l’ONG, va permettre de faire face à la crise humanitaire qui sévit dans le pays. L’organisation a par ailleurs recommandé au gouvernement congolais de normaliser les relations diplomatiques avec les Nations unies et tous les bailleurs internationaux.

    • RDC: le chargé d’affaires du Nigeria expulsé de sa résidence

      journaldekinshasa.com - 14h06

      Le chargé d’affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d’une querelle foncière qui dure depuis plusieurs années entre l’ambassade nigériane et un citoyen congolais, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi. Le chargé d’affaires a été délogé sur décision du bourgmestre de la Gombe, la commune chic de Kinshasa qui abrite les représentations diplomatiques, précise la radio Okapi, photo à l’appui montrant des meubles sur le trottoir. L’avocat de la partie nigériane, Serge Lukanga, s’indigne du caractère abusif et irrégulier de cette expulsion marquée par le non-respect des procédures en vigueur.

    • RDC: le président Kabila révoque 200 magistrats

      journaldekinshasa.com - 13h47

      Le président de la République démocratique du Congo a révoqué deux cents (200) magistrats à travers 12 ordonnances présidentielles, signées le 14 avril, a annoncé la télévision nationale, dimanche soir. La série d’ordonnances sur la révocation de magistrats civils du siège et des magistrats civils du ministère public explique que ces hauts fonctionnaires ont été révoqués pour diverses raisons dont la présentation de faux documents lors du recrutement, la démission ou le départ en retraite. Il a précisé en revanche que : « la conséquence est que ceux-ci peuvent être réhabilités dans leurs fonctions s’ils produisent des preuves contraires à ce qui leur est reproché ».

    • Report du vol inaugural de Congo Airways Kinshasa-Johannesburg

      journaldekinshasa.com - 10h57

       

      Le vol inaugural de la compagnie nationale aérienne Congo Airways entre Kinshasa et Johannesburg (Afrique du Sud) initialement prévu pour 11 avril dernier, a été reporté à une date ultérieure pour des raisons administratives. Le report devrait permettre au personnel de finaliser les travaux de connectivité de son DSC (outil de transmission des données) afin d’assurer des vols en toute sureté et ponctualité, en tant que système qui permet notamment la transmission instantanée des données des passagers au service d’immigration sud-africaine. La compagnie voudrait à travers le respect de cette obligation légale, éviter des ennuis à ses passagers vis-à-vis de ce service. Congo Airways compte à ce jour six avions dont  quatre acquis sur fonds propres et deux en leasing dans une vision basée sur les cinq piliers, à savoir, la sécurité, l’intégrité, sûreté, la fiabilité et le professionnalisme.

    • vendredi 13 avril
    • PME : un fonds de garantie bancaire bientôt disponible

      journaldekinshasa.com - 14h09

      Le ministère des Petites et moyennes entreprises (PME) vient d’annoncer officiellement la réhabilitation du Fonds de garanties bancaires de dix millions de dollars américains en faveur de cette catégorie d’entrepreneurs. Ces dernières années, les PME bénéficient d’un regain d’intérêt par l’État congolais, les institutions financières et les partenaires au développement de la RDC. Le projet accusait un retard du fait de la réalisation d’une étude critique basée sur les expériences du passé. Il s’agit pour le gouvernement, d’un choix stratégique dicté par sa volonté de promouvoir les PME dont le rôle reste majeur dans la croissance plus inclusive, la diversification de l’économie, l’émergence d’une classe moyenne congolaise et même la lutte contre la pauvreté.

    • Education : l’école gratuite pour les enfants de la rue

      journaldekinshasa.com - 12h39

      Le Réseau des éducateurs des enfants et jeunes de la rue (REEJER), a organisé, le 12 avril, une grande manifestation dans la commune de Kasa-Vubu, à Kinshasa à laquelle ont massivement pris part, les enfants de la rue. L’organisation qui célébrait aussi ses vingt ans d’existence, y a convié les autorités politico-administratives, les chefs des missions diplomatiques, les partenaires techniques et financiers à leur manifestation. Les enfants de la rue ont quant à eux, saisi l’occasion pour remettre un mémo à la ministre provinciale chargée de l’Éducation, Thérèse Olenga, représentant le gouverneur de la ville de Kinshasa. Dans ce document, ils demandent au gouvernement l’application de la gratuité de l’enseignement primaire public ainsi que leur protection contre les abus sous toutes leurs formes, spécialement pendant  le processus électoral.

    • Commerce frontalier : un accord entre la RDC et l’Ouganda

      journaldekinshasa.com - 12h25

      Jean-Lucien Bussa, ministre d’Etat au Commerce extérieur et son homologue ougandais ont signé lundi à Kampala, capitale de la République ougandaise, un accord de coopération. Il a pour objectif de simplifier le commerce transfrontalier et la coopération douanière entre les deux pays voisins, membres de la Conférence internationale pour la région des grands-lacs (CIRGL). Le protocole d’accord prévoit la gestion et l’échange d’informations et des statistiques, ainsi que la coopération entre les opérateurs économiques de secteur privé des deux Etats. Les deux parties ont aussi convenu d’instituer à chaque poste frontalier, un comité mixte composé des experts des services agissant aux frontières.

    • Kinshasa : Cérémonie d’hommages à Winnie Mandela

      journaldekinshasa.com - 11h48

       

      La capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, a abrité le 12 avril, une cérémonie d’hommages à Winnie Mandela, décédée le 2 avril 2018 en Afrique du Sud. Le Réseau Femmes Leaders Africaines-RDC, organisateur de l’évènement, a accueilli pour la circonstance des autorités congolaises ainsi que des dizaines de personnalités telles que l’ambassadeur de l’Afrique du Sud en poste à Kinshasa, la déléguée de l’ONU Femme en RDC qui ont voulu témoigner de l’engagement brillant de l’ancienne épouse de Nelson Mandela.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité