L’info en continu

    • dimanche 06 janvier
    • RDC : Le CLC encourage la CENCO à ne pas « céder aux intimidations » et de rester au service de la vérité

      journaldekinshasa.com - 07h47

      Le Comité Laïc de Coordination (CLC), affirme qu’il s’étonne de la réaction qu’il qualifie d’agressive et d’injustifiée de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et du Front Commun pour le Congo (FCC) après la publication par la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) de son rapport préliminaire sur les élections du 30 décembre 2018. Le CLC encourage la CENCO à ne pas céder aux chantages et aux intimidations mais à continuer à demeurer fidèle à sa mission prophétique, au service de la vérité et de la justice.

    • samedi 05 janvier
    • Kanganga : A l’approche de la publication des résultats de la présidentielle, la police interdit l’attroupement de plus de deux personnes

      journaldekinshasa.com - 14h53

      Le commissaire provincial de la police nationale congolaise (PNC), au Kasaï Central, le général Fidèle Kaumba a, dans un message radiodiffusé ce samedi 5 janvier 2018, interdit tout attroupement de plus de deux personnes à Kananga jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure intervient alors que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) devrait publier les résultats de la présidentielle ce dimanche 6 janvier.

    • Washington prépare l’envoi de soldats en RDC

      journaldekinshasa.com - 14h25

      Des soldats américains ont été déployés au Gabon pour parer à d’éventuelles violences en République démocratique du Congo, à la suite de l’élection présidentielle congolaise de dimanche dernier, a déclaré Donald Trump. Dans une lettre adressée aux dirigeants du congrès américain, le président des Etats-Unis affirme qu’un premier groupe d’environ 80 soldats est arrivé mercredi au Gabon. Selon Donald Trump, les troupes ont été mobilisées pour protéger les citoyens américains et les représentations diplomatiques de son pays à Kinshasa, la capitale de la RDC.

    • vendredi 04 janvier
    • Franck Diongo : « Je n’accepterais jamais de quitter la prison par une grâce présidentielle de Kabila »

      journaldekinshasa.com - 17h27

      L’opposant Franck Diongo, président du mouvement lumumbiste Progressiste (MLP) a déclaré à Mcp lors d’une conversation téléphonique ce jeudi 03 janvier 2019, « qu’il n’accepterait jamais de quitter la prison de Makala par une grâce présidentielle signée du président Kabila. » Il confirme néanmoins que l’ancien député et cadre de l’UDPS, Gecoco Mulumba, et l’ancien bâtonnier de Lubumbashi, Jean-Claude Muyambo, sont les 2 prisonniers politiques ayant bénéficié de la grâce présidentielle du 29 décembre dernier et ont quitté la prison le Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa.

    • Bunia : de nouvelles unités de la police pour « surveiller » les politiques contestataires des résultats de la présidentielle

      journaldekinshasa.com - 17h07

      Le commissaire provincial de la police nationale congolaise en Ituri, le général Henri Kapend a présenté ce vendredi 4 janvier 2018 les nouvelles unités de la police formées à Kitona (Kongo Central) et à Likasi (Haut-Katanga). Elles auront pour mission, d’après ce responsable de la police, de « surveiller » les mouvements des politiques qui vont contester les résultats de l’élection présidentielle qui seront proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

    • « Crucial » que les résultats soient respectés pour l’UA

      AFP - 16h55

      Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a estimé vendredi « crucial » que les résultats de l’élection présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC) soient respectés par les autorités.

    • Le président malien sur les lieux d’un massacre de 37 villageois peuls

      AFP - 16h47

      Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a effectué vendredi une visite surprise dans le village peul de Koulogon (centre), où au moins 37 habitants ont été tués le 1er janvier dans une attaque attribuée à des chasseurs traditionnels dogons, ont rapporté des responsables locaux.

    • Sud-Kivu: la cheffe d’antenne de la CENI à Shabunda explique la présence des machines à voter à son domicile

      journaldekinshasa.com - 16h35

      Une soixantaine de machines à voter a été découverte récemment au domicile de la cheffe d’antenne de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Véronique Katale. Réagissant vendredi 4 janvier à Radio Okapi, elle indique avoir reçu l’autorisation de sa hiérarchie d’ouvrir un entrepôt additionnel à cet endroit pour désengorger l’entrepôt central qui était saturé.

    • jeudi 03 janvier
    • RDC : A 3 jours de la publication des résultats, la CENI n’est qu’à 20% de compilation

      journaldekinshasa.com - 16h19

      La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé qu’elle n’est qu’à 20% de la compilation des résultats. Dans une communication faite ce jeudi 3 janvier par Corneille Nangaa, la centrale électorale ajoute qu’elle travaille d’arrachepied pour respecter le calendrier aménagé, c’est-à-dire qu’elle compte bien assurer la publication des résultats provisoires des élections du 30 décembre 2018 le dimanche 6 janvier 2019, soit une semaine après les scrutins.

    • Graciés, Gecoco Mulumba et Muyambo quittent Makala ce jeudi

      journaldekinshasa.com - 11h29

      Le député Gérard Mulumba dit Gecoco et Jean Claude Muyambo quittent ce jeudi la prison Centrale de Makala, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la justice, Alexis Thambwe Mwamba. Ils sont parmi les 200 prisonniers graciés cette année par le président de la République, Joseph Kabila Kabange. Gérard Mulumba et Jean Claude Muyambo avaient été condamnés pour offense au chef de l’État. Gerard Mulumba, dit Gecoco, bien que détenu, était candidat à l’élection provinciale, commune de Limete (Kinshasa).

    • mercredi 02 janvier
    • RDC : l’UA a formulé 12 recommandations suite aux élections du 30 décembre 2018

      journaldekinshasa.com - 16h28

      L’Union Africaine a, par l’entremise de sa Mission d’Observation Électorale (MOE), formulé ce mardi 2 janvier 2019 une série de recommandations aux différents acteurs impliqués directement et indirectement au processus électoral en cours en République Démocratique du Congo. Tout en notant que les élections du 30 décembre se sont globalement déroulées dans un climat apaisé et serein, l’Union Africaine a formulé 12 recommandations suivantes pour la suite dudit processus.

    • La population privée d’internet

      journaldekinshasa.com - 11h15

      Le premier janvier en RDC a été un jour sans messages de vœux. Privés des réseaux sociaux, les Kinois se plaignent d’avoir manqué l’occasion de formuler des vœux à des êtres chers, des proches ou autres connaissances.

    • lundi 31 décembre
    • Kananga: un chef de centre entre la vie et la mort

      journaldekinshasa.com - 11h02

      L’événement s’est déroulé autour de midi au complexe scolaire Sola Gracia situé au centre-ville de Kananga derrière la Banque centrale du Congo( BCC). « Nous avons reçu l’ordre d’envoyer notre machine de réserve pour ravitailler un autre bureau, mais le chef de centre est sorti seul avec cet outil. Ce qui a attiré l’attention des électeurs qui sont tombés sur lui. Il a été tabassé à mort », explique un autre agent à sous  l’anonymat.

      Aussitôt le commandant de la Police nationale congolaise, avec un groupe d’éléments de l’ordre, arrivent et récupèrent la machine à voter. La tension est vite montée dans la population, puis s’en est suivi des jets de projectile. Pour sécuriser les élections ont été momentanément suspendues. Puis, ont repris quelques minutes plus tard.Dans d’autres centres, des électeurs n’ont pas pu trouver leurs noms sur les listes. Les opérations se sont ralenties depuis le début des après-midi à Kananga.

    • dimanche 30 décembre
    • Lubero : une grenade explose dans un centre de vote à Mulo

      journaldekinshasa.com - 23h40

      De Mulo, 45 Km au sud de la ville de Butembo. L’explosion a fait un blessé. Une femme hypertendue a également piqué une crise. Elle a été amenée dans une structure sanitaire. L’explosion a créé une panique dans le chef des électeurs qui attendaient de voter, a constaté un journaliste basé à Lubero. La situation est redevenue calme.

    • Mbandaka : un partisan du FCC tabassé par des électeurs

      journaldekinshasa.com - 14h25

      Un partisan du Front commun pour le Congo (FCC) a été tabassé au centre Lycée Sengo, situé en plein centre-ville de Mbandaka (Equateur). Selon les témoins sur place, il s’est affiché avec la photo de Ramazani Shadary au centre en tentant de distribuer de l’argent aux électeurs afin qu’ils votent pour Shadary. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la population. La situation est redevenue normale après quelques minutes.Le vote se poursuit.

    • vendredi 28 décembre
    • RDC : après l’annonce de l’expulsion de Bart Ouvry, Kinshasa prévoit d’autres mesures contre l’UE

      journaldekinshasa.com - 08h37

      Le chef de la mission diplomatique de l’Union européenne (UE), Bart Ouvry, a 48 heures pour quitter la RDC. La décision a été annoncée,  jeudi 27 décembre, par Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, à Kinshasa, au cours d’une rencontre avec les ambassadeurs accrédités en RDC.

    • jeudi 27 décembre
    • Moïse Mbiye prépare « Je t’aime », un opus 100% mariage

      journaldekinshasa.com - 15h35

      Après “Héros”, Moïse Mbiye est au studio pour enregistrer un nouvel opus intitulé “Je t’aime”. Un titre qui révèle en soi le contenu de ce maxi-single entièrement consacré au mariage. Sa sortie est fixée pour le mois de février, le 2, réputé mois des amoureux à Kinshasa suite à la célébration de la Saint Valentin. Le prochain maxi-single du chanteur-pasteur Moïse Mbiye va comporter 4 morceaux: “Je t’aime”, “Lumbaji”, “Ye oyo” et “Nako zonga te”.

    • RDC : après le sommet de Brazzaville, une délégation de la SADC et de la CIRGL à Kinshasa ce jeudi

      journaldekinshasa.com - 11h42

      Les chefs d’État de la SADC) et CIRGL) se sont retrouvés le mercredi 26 décembre 2018, à Brazzaville, pour évoquer la situation en RDC.  Les deux organisations ont exprimé leurs préoccupations par rapport aux violences ayant émaillé la campagne électorale. Ils ont pris acte du report des élections au 30 décembre et ont appelé à la retenue. Ils ont regretté et condamné l’incendie de l’entrepôt de la CENI dans la capitale congolaise et ont demandé à la communauté internationale de poursuivre son aide pour lutter contre Ebola dans la partie Est du pays.

      Dans le communiqué final du sommet, Denis Sassou-N’Guesso (Congo-Brazzaville), Joao Lourenço (Angola), Hage G. Geingob (Namibie), Edgar Lungu (Zambie) et Mogweetsi Eric Keabetswe Masisi (Botswana) ont annoncé que les ministres en charge des Affaires étrangères de la République du Congo, représentant la CIRGL, et de la République de Zambie, représentant la SADC, se rendront à Kinshasa ce jeudi 27 décembre pour apporter à Joseph Kabila les conclusions de cette rencontre.

    • mercredi 26 décembre
    • Report des élections à Butembo Yumbi et Béni Moïse Katumbi appelle les congolais à se prendre en charge pour chasser le régime en place

      journaldekinshasa.com - 15h09

      Dans un message posté sur son compte twitter ce mercredi 26 décembre 2018, Moïse Katumbi n’a pas ménagé la CENI qui selon lui a prouvé sa mauvaise foi. « Le report des élections à Béni, Butembo et Yumbi est injustifiable. Cette nouvelle manœuvre montre que le régime veut s’éterniser pour continuer le pillage. Nangaa et la Ceni ont prouvé leur incompétence. Les congolais doivent se prendre en main et chasser ce régime  » écrit Moïse Katumbi.

    • RDC : Au moins 27 morts suite à l’accident de circulation près de Kisantu (Bilan provisoire)

      journaldekinshasa.com - 12h20

      Au moins 27 personnes ont été tuées dans l’accident de circulation impliquant un minibus et un camion-remorque, samedi, sur la route nationale N°1, près de Kisantu. Ce premier bilan a été fourni par les sources du ministère de la Santé. 17 autres personnes ont été blessées dont 5 grièvement. Elles ont été acheminées à l’hôpital Saint-Luc de Kisantu et, d’autres, à Kinshasa. Les causes de l’accident ne sont pas encore élucidées. Les premiers rapports évoquent l’excès de vitesse qui serait la cause principale de la collision entre les deux engins.

    • RDC : des candidats à la présidentielle exigent la désactivation des cartes SIM vendues à la CENI

      journaldekinshasa.com - 10h04

      Le collectif des candidats à la présidence de la République demande aux opérateurs des télécommunications implantés en RDC de publier et de désactiver les cartes SIM vendues à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), afin de se conformer à la loi électorale. Theodore Ngoyi, porte-parole de ce collectif, l’a déclaré mardi 25 décembre à Kinshasa au cours d’un point de presse.

    • dimanche 23 décembre
    • RDC : « avec cette CENI soumise au dictat du pouvoir en place, les congolais n’auront jamais les élections telles qu’espérées », (DCUD)

      journaldekinshasa.com - 08h13

      Les réactions relatives au report des élections en RDC ne cessent de tomber les unes après les autres.La dernière en date, celle de la Dynamique Chrétienne pour l’Unité et le Développement, (DCUD). Dans une déclaration vendredi 21 décembre dernier, la DCUD a indiqué que l’heure est grave. Elle estime qu’avec l’actuelle CENI, les élections ne seront pas apaisées. « L’heure est grave. L’avenir de notre cher et beau pays est mis en doute. C’est de notre détermination à vaincre que nous allons sauver notre patrie. La DCUD croit que nous sommes tous d’accord aujourd’hui, qu’avec cette CENI soumise au dictat du pouvoir en place, les congolais n’auront jamais les élections telles qu’espérer, transparentes, crédibles et apaisées », a déclaré la DCUD.

    • samedi 22 décembre
    • RDC : le député Kazungu sollicite à la CENI une mesure pour permettre aux déplacés de Beni et Lubero de voter

      journaldekinshasa.com - 14h59

      Dans les territoires de Beni et Lubero (Nord-Kivu), plusieurs déplacés de guerre risquent de ne pas exercer leur droit de vote le 30 décembre prochain, jour des élections, tel que reporté par la CENI (Commission électorale nationale indépendante). L’alerte est du député provincial Simon Kazungu qui a adressé une correspondance à la CENI afin de solliciter une mesure pour permettre aux déplacés de voter dans les circonscriptions où ils se trouvent. M. Kazungu, élu de Butembo, explique que de nombreuses personnes se sont déplacées notamment à Beni, Oicha, Butembo et Lubero fuyant les atrocités des forces négatives ADF, FDLR et les milices Maï-Maï.

    • RDC : les USA espèrent les élections crédibles et transparentes

      journaldekinshasa.com - 14h09

      Le nouvel ambassadeur des États Unis en RDC,  Mike Hammer a dit ce samedi 22 décembre 2018 que son pays espère les élections « crédibles et transparentes » au pays. Mike Hammer l’a dit après avoir présenté ses lettres de créance au président Joseph Kabila, ce qui marque également sa prise des fonctions. Ces élections qui étaient prévues le 23 décembre selon le calendrier ont été reportées par la CENI au 30 décembre 2018 en raison du retard dans le déploiement des kits électoraux sur l’ensemble du pays, d’après Corneille Nangaa, président de la centrale électorale. Dans une déclaration commune vendredi, les ambassadeurs et chefs de mission du Canada, de la Corée, des Etats-Unis, du Japon, de la Suisse, de l’Union européenne ainsi que les chefs des missions de l’Union africaine et de l’ONU, disent avoir pris acte du report des élections par la CENI au 30 décembre prochain.

    • vendredi 21 décembre
    • Pour l’IRDH, le report du scrutin devrait s’accompagner de la prolongation de la période de campagne électorale

      journaldekinshasa.com - 09h46

      En dépit du report des élections au 30 décembre prochain, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dit maintenir la fin de la campagne électorale le vendredi 21 décembre, conformément au calendrier électoral.Pour leur part, les chercheurs du Projet d’Application des Droits Civils et Politiques (PAD-CIPO) de l’IRDH appellent la CENI à conformer à la loi électorale sa décision 050/CENI/BUR/18 du 20 décembre 2018 reportant le scrutin au 30 décembre 2018.

      « En effet, l’article 28 de la loi électorale du 10 mars 2006 telle que modifiée à ce jour exige à ce que la campagne électorale s’achève vingt-quatre heures avant la date du scrutin. Cette disposition permet à l’électeur de garder frais à l’esprit le nom et l’image de son candidat, ainsi que la consigne de vote de son groupe politique. Estomper l’ambiance électorale risque de créer une atmosphère morose, démotiver des électeurs et faciliter des intimidations ou autres pratiques contraires aux intérêts de l’électeur », dit l’IRDH dans un communiqué.

    • jeudi 20 décembre
    • Les élections reportées au 30 décembre (officiel)

      journaldekinshasa.com - 17h48

      La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a officiellement annoncé ce jeudi 20 décembre, le report des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales au dimanche 30 décembre 2018. C’est au cours d’une conférence de presse que, Corneille Nangaa, président de la CENI, a  évoqué « l’incapacité technique » de la CENI en raison du retard de déploiement des bulletins et PV sur toute l’étendue du pays dont le dernier lot devrait arriver à Kinshasa samedi prochain. Pour rappel, les élections étaient prévues le 23 décembre 2018 conformément au calendrier électorale.

    • RDC : « Si le 23 décembre il n’y a pas élections, Messieurs Kabila et Nangaa doivent partir » (Fayulu)

      journaldekinshasa.com - 09h41

      Martin Fayulu voit d’un mauvais œil la probabilité d’un éventuel nouveau report des élections. Au cours d’une interview accordée à quelques journalistes alors qu’il entrait à Kinshasa, le candidat Lamuka a rappelé sa position sur la date du 23 décembre. « Le communiqué de Lamuka est clair. Pas de boycott, pas de report. Si le 23 décembre il n’y a pas élections, Messieurs Kabila et Nangaa doivent partir (…) », a t-il dit.

    • mercredi 19 décembre
    • Néhémie Mwilanya: l’opposition ne peut pas gagner les élections en RDC

      journaldekinshasa.com - 09h48

      Invité de RFI ce matin, le Directeur de cabinet du chef de l’État et coordonnateur du front Commun pour le Congo (FCC), le professeur Néhémie Mwilanya, a affirmé être confiant quant à la victoire de leur candidat, Emmanuel Ramazani Shadary, lors des élections du 23 décembre mais cette alternance « ne sera pas au profit de l’opposition parce qu’elle ne s’y est pas préparée. »

    • mardi 18 décembre
    • Le meeting de Fayulu est délocalisé à N’djili (Lamuka), le stade Tata Raphaël déjà pris (gestionnaire)

      journaldekinshasa.com - 14h37

      Le meeting de Martin Fayulu ce mercredi au stade Tata Raphaël n’aura pas lieu. L’administrateur de ce site vient de réserver une fin de non-recevoir à la demande des cadres de la coalition « Lamuka » d’occuper ce complexe omnisport à la date du 20 décembre 2018. Il a fait savoir que la cellule d’exploitation du stade Tata Raphaël renseigne que la date prévue pour le meeting du candidat numéro 4 a déjà été sollicitée juste après le passage de délégués de Lamuka. « Aux dernières nouvelles, la coalition Lamuka pense organiser son meeting à la Place Sainte-Thérèse dans la commune de N’Djili »

    • Shadary, Fayulu et Fatshi évitent les fiefs de leurs concurrents

      journaldekinshasa.com - 11h41

      Autant Fatshi n’a pas été signalé à Kindu, sanctuaire du candidat n°13, autant Fayulu semble avoir fait l’impasse sur le Kasaï, citadelle tshisekediste ; autant Shadary s’est abstenu de monter dans le Grand Nord, bastion de Lamuka, par le biais de Mbusa Nyamwisi. Les trois principaux candidats président de la République bouclent vendredi 21 décembre prochain leur campagne électorale.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité