L’info en continu

    • mercredi 09 août
    • A qui profitent les attaques de la secte Bundu dia Kongo?

      RFI - 11h36

      Après les attaques meurtrières de lundi 7 août, attribuées aux adeptes de la secte Bundu dia Kongo, pouvoir et opposition s’accusent mutuellement de mener une stratégie du chaos en République démocratique du Congo (RDC).

    • jeudi 03 août
    • Violences au Kasaï: du diamant aux élections, un an de crise

      AFP - 08h35

      Extraction du diamant au ralenti, ville quasi coupée du monde, risque de pénuries, crise humanitaire, victimes traumatisées… une année de violences au Kasaï a exacerbé les crises économique et politique en République démocratique du Congo. En raison des violences, il a dû abandonner les sites miniers les plus rentables pour d’autres près l’une des grandes villes de la région, Tshikapa (700 km à l’est de Kinshasa), plus sûrs mais à très faible rendement. L’éclat des diamants du Kasaï s’est terni depuis ce 12 août 2016 et la mort du chef coutumier Jean-Prince Mpandi, alias « Kamwina Nsapu », tué dans un assaut militaire parce qu’il avait défié le président Joseph Kabila.

    • jeudi 27 juillet
    • Reddition d’un chef de guerre poursuivi pour « crime contre l’humanité »

      AFP - 09h04

      Les Nations unies ont annoncé mercredi en République démocratique du Congo la reddition d’un chef rebelle, Sheka Ntabo Ntaberi, poursuivi pour crime contre l’humanité et viols massifs avec sa milice en 2010 dans l’est du pays ravagé par les affrontements. Sheka « s’est rendu aujourd’hui à Mutongo », dans le Nord-Kivu, auprès des Casques bleus de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco), a déclaréFabienne Pompey, sa porte-parole. « Il a été transféré à Goma » et est « toujours entre les mains des Casques bleus », a-t-elle précisé, ajoutant que Sheka était le seul milicien à se rendre. Selon Mme Pompey, Sheka s’est rendu en sachant qu’il fait l’objet « d’un mandat d’arrêt national pour crime contre l’humanité » émis contre lui par les autorités congolaises en janvier 2011.

    • mercredi 26 juillet
    • Droits de l’homme en RDC: l’ONU dresse un inquiétant bilan du premier semestre

      RFI - 08h38

      Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme publie le bilan des violations des droits de l’homme commises sur les six premiers mois de l’année en RDC. Un monitoring exigé par le Conseil de sécurité de l’ONU. Selon ce rapport, les agents de l’Etat restent responsables de la majorité des violations des droits de l’homme au Congo – avec 58% en moyenne – au cours de ce premier semestre. Mais derrière ce pourcentage se cache un chiffre encore plus inquiétant : au moins 591 exécutions sommaires commises par des agents de l’Etat dont 35 femmes et 170 enfants. A titre de comparaison, les groupes armés – toutes affiliations confondues – sont responsables d’au moins 345 meurtres. Cette tendance est d’autant plus préoccupante dans les trois Kasaï. Là-bas, l’ONU parle d’une répression brutale et disproportionnée.

    • Deux journalistes de l’AFP interpellés par des militaires à Kinshasa

      AFP - 08h14

      Deux journalistes de l’Agence France-Presse (AFP) ont été interpellés et malmenés mardi à Kinshasa par trois agents présumés des services de renseignement militaire alors qu’ils couvraient la grève des médecins dans un hôpital public de la capitale de République démocratique du Congo. Après avoir réalisé une interview avec le directeur de l’hôpital général de Kinshasa, les deux journalistes ont été interpellés par trois personnes se présentant comme des agents de la Demiap (Détection militaire des actions anti-patrie, renseignements militaires, NDLR).

    • mardi 25 juillet
    • Grogne des gouverneurs après l’annonce de l’élection anticipée

      RFI - 09h11

      Malgré l’annonce de l’élection des gouverneurs le 26 août prochain, la fronde des exécutifs provinciaux est loin d’être terminée. Parmi les 11 gouverneurs annoncés comme démissionnaires, on dénonce une élection inconstitutionnelle et une Commission électorale qui a fait la preuve de sa soumission au gouvernement et à la majorité. La dernière élection des gouverneurs date de 2016, les 11 exécutifs provinciaux seront désignés par des députés issus d’assemblées élues en 2006. L’annonce de cette élection anticipée, un an après, a surpris. D’autant que la communauté internationale, l’opposition et la société civile réclament la publication du calendrier des élections, surtout de la présidentielle et des législatives.

    • A peine installée, une instance de sortie de crise déjà critiquée

      AFP - 08h38

      La situation politique apparaît toujours bloquée en République démocratique du Congo (RDC) où la mise en place d’une instance de sortie de crise a été immédiatement rejetée par des opposants, a constaté l’AFP lundi. Samedi, les autorités congolaises ont installé un « Conseil national de suivi de l’accord » (CNSA) du 31 décembre 2016. Cet accord est supposé sortir ce géant d’Afrique d’une crise politique ouverte provoquée par le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au-delà de la fin de son deuxième mandat, le 20 décembre 2016. L’accord prévoit notamment la tenue d’une élection présidentielle fin 2017. En vertu de l’actuelle Constitution, M. Kabila ne peut pas se représenter.

    • lundi 24 juillet
    • Les syndicats de l’administration publique se mettent en grève

      RFI - 09h24

      Le collectif des syndicats de l’administration publique confirme la grève générale des fonctionnaires sur toute l’étendue de la RDC à partir de ce lundi 24 juillet. Ce débrayage a été décidé vendredi au cours d’une assemblée générale convoquée sur la place Golgotha, au bâtiment du ministère de la Fonction publique. La question de la modicité des salaires oppose le collectif des syndicats et le gouvernement.

    • L’opposition dévoile son plan pour « le départ de Kabila »

      AFP - 08h39

      L’opposition congolaise a dévoilé samedi 22 juillet, son calendrier d’actions « pour obtenir le départ » du président Joseph Kabila avec deux journées « villes mortes » les 8 et 9 août, des meetings le 20 août et un appel à la désobéissance civile à partir du 1er octobre. Cette annonce a été faite à Kinshasa en clôture d’un « conclave » du « Rassemblement » de l’opposition vendredi et samedi. Le président Kabila, au pouvoir depuis 2001, ne peut plus se représenter en vertu de l’actuelle Constitution et son deuxième mandat a officiellement pris fin le 20 décembre 2016.

    • vendredi 21 juillet
    • Suspension du procès en appel de l’opposant Katumbi

      AFP - 09h10

      Le procès en appel de l’opposant en exil Moïse Katumbi, candidat déclaré à la succession du président Joseph Kabila en République démocratique du Congo, a été suspendu jeudi 20 juillet, par le tribunal de grande instance de Lubumbashi. Le tribunal a sollicité l’avis de la Cour constitutionnelle sur les irrégularités relevées par la défense dans ce procès qui porte sur une affaire immobilière, et qui intervient dans un contexte politique tendu.

    • Global Witness s’alarme de la disparition des revenus miniers

      RFI - 08h27

      L’ONG Global Witness sort un nouveau rapport dans lequel elle s’alarme de la disparition des revenus miniers en RDC. En épluchant les derniers rapports de l’Initiative ITIE, l’Initiative pour la transparence des industries extractives, elle s’est aperçue qu’entre 2013 et 2015, plus de 750 millions de dollars de revenus déclarés versés par des entreprises minières à des organismes publics congolais ont disparu avant d’être acheminés au Trésor public et n’ont donc pas profité aux populations. C’est à dire 30% environ du montant total.

    • jeudi 20 juillet
    • Bloomberg révèle l’empire du «frère» Zoé Kabila

      RFI - 09h58

      Nouvelles révélations de Bloomberg sur la fortune du clan Kabila. L’agence de presse économique s’est intéressée au jeune frère du président, Zoé Kabila, député, qui a créé ou a eu des parts dans au moins 12 sociétés qui ont brassé des dizaines de millions et qui couvrent des domaines allant du minier à la construction en passant par les permis de conduire. Un véritable empire né depuis l’accession au pouvoir de Joseph Kabila, son frère.

    • mercredi 19 juillet
    • Des membres de la sécurité peut-être liés à la mort d’experts de l’ONU

      - 10h03

      Un groupe d’experts de l’ONU, dont deux membres ont été tués alors qu’ils enquêtaient sur des fosses communes en République démocratique du Congo, n’a pas exclu l’implication de membres de la sécurité d’Etat dans le crime. Dans ce document secret, le groupe indique avoir fait des analyses préliminaires des registres d’appels téléphoniques et d’un enregistrement et avoir réalisé des interviews sur le meurtre le 12 mars de l’Américain Michael Sharp et de la Suédo-chilienne Zaida Catalan. Ces deux experts étaient missionnés par le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres pour enquêter sur les violences dans le Kasaï central.

    • mardi 18 juillet
    • Ce que l’on sait de la violente attaque de gardes d’une réserve de l’Ituri

      RFI - 09h04

      Une attaque d’une rare violence a touché les gardes de la réserve de faune à okapis (RFO), dans la région de l’Ituri, en République démocratique du Congo (RDC), vendredi 14 juillet. Alors qu’ils accompagnaient une équipe de trois journalistes entre un site minier et l’une de leurs bases, ils ont été attaqués par des hommes armés non identifiés. Le bilan fait état de quatre gardes du parc et d’un porteur tués. Une journaliste américaine et un garde, tous deux portés disparus, ont finalement été retrouvés sains et saufs, dimanche 16 juillet, mais beaucoup de questions entourent cette attaque.

    • lundi 17 juillet
    • Le commandement de la force de la MONUSCO appelle les groupes armés sur toute la RDC à déposer les armes

      Radio Okapi - 15h32

      Le Commandant adjoint de la force de la MONUSCO, le général Commins, demande aux groupes armés étrangers et nationaux opérants sur tout le territoire de la RDC de déposer les armes.

      Au terme d’une mission d’évaluation de la situation sécuritaire qu’il a effectué conjointement avec des autorités militaires congolaises la semaine dernière à Dungu (Haut-Uele), le numéro 2 de la force de la MONUSCO a recommandé le week-end à ces «mouvements armés retranchés dans la brousse depuis des années» à «prendre contact avec des détachements militaires de la MONUSCO ou de l’armée congolaise dans la région pour remettre leurs armes».

      «Nous ferons tout  ce que nous devons pour leur permettre de retourner à une vie normale. Qu’ils cessent ces actes, qu’ils reviennent à la vie normale et nous donnerons à leurs familles et à eux-mêmes, toutes les chances possibles pour vivre comme des êtres humains doivent vivre», a assuré le général Commins

    • La Majorité présidentielle condamne l’assassinat de l’administratrice du marché central de Kinshasa

      Radio Okapi - 15h13

      La Majorité présidentielle (MP) condamne l’assassinat de l’administratrice du Marché central de Kinshasa, Chantal Mboyo ainsi que de quelques policiers. Ces meurtres ont été perpétrés, vendredi dernier, par des hommes armés non autrement identifiés. Dans une déclaration faite dimanche 16 juillet à la presse, le secrétaire général-adjoint de la MP, Joseph Kokonyangi a promis des sanctions exemplaires, une fois les auteurs de ces crimes seront identifiés. «Nous sommes des bantous. Nous n’avons pas cette culture-là de terroristes. Ici à Kinshasa, nous n’avons pas vécu ces genres de choses. Désormais, nous ne pouvons pas  nous taire sur ces genres de choses. Nous dénonçons et nous disons que dès que nous saurons les traces et d’où cela est venu, nous allons frapper», a-t-il averti. Pour Joseph Kokonyangi, ce sont de tels actes qui méritent des sanctions de la communauté internationale ou de l’Union européenne

    • Le prix du passeport majoré de 10 dollars américains

      Radio Okapi - 15h10

      Le prix du passeport ordinaire a été majoré de 10 dollars américains, passant de 185 à 195 dollars américains. Dans une note circulaire datant du 7 juillet et dont Radio Okapi s’est procuré une copie ce week-end, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Jean Diur Muland explique cette hausse du prix du passeport comme «le bonus du ministère des Affaires étrangères sur l’établissement du passeport ordinaire».

      Au guichet de la banque qui perçoit ces frais pour le compte du ministère, plusieurs requérants des passeports interrogés par Radio Okapi ont dénoncé une décision «indigne».

      «On nous dit que c’est le ministère des Affaires étrangères qui doit en bénéficier. Nous nous posons une question : est-ce que le ministère ne se retrouvait pas dans les 185 dollars qui étaient fixés pour avoir un passeport ?» s’est interrogé un requérant.

      D’autres requérant ont déploré le manque de «communication officielle» sur l’augmentation  du prix du passeport.

    • Naufrage sur la rivière Kasaï: 27 morts et 54 disparus

      Franceinfo avec AFP - 15h07

      Vingt-sept personnes sont mortes et 54 sont portées disparues après le naufrage d’une embarcation sur la rivière Kasaï, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé un responsable local, dimanche 16 juillet. Les victimes voyageaient à bord d’une baleinière, une pirogue motorisée, qui a chaviré dans la nuit de jeudi à vendredi, selon l’administrateur du territoire d’Idiofa, où s’est déroulé le drame. « La surcharge et l’état d’ivresse des conducteurs sont les principales causes de ce naufrage », a-t-il ajouté.

    • vendredi 14 juillet
    • Découverte de 38 nouvelles fosses communes au Kasaï

      RFI - 10h22

      C’est une nouvelle découverte macabre en RDC, 38 nouvelles fosses communes ont été identifiées au Kasaï, au centre du pays par les Nations unies. Des nouveaux sites qui portent à au moins 80 le nombre de charniers découverts depuis le début de l’insurrection des miliciens Kamuina Nsapu en août 2016.

    • mardi 11 juillet
    • Après deux semaines de captivité, un otage indien est libéré à Kinshasa

      RFI - 10h03

      Il a passé plus de deux semaines en captivité, Hemmani Ritesh est désormais libre. Ce jeune homme d’affaires indien a été retrouvé le week-end dernier dans une villa du quartier Jamaïque à Kinshasa après avoir été enlevé par quatre hommes qui circulaient à bord d’une voiture. La rançon de deux millions de dollars américains qui était demandée à ses parents, n’a pas été versée.

    • lundi 10 juillet
    • La faim a un impact sur l’économie du pays

      RFI - 08h38

      Avoir des enfants malnutris coûte cher à l’économie d’un pays. Voilà la principale conclusion d’une étude du Programme alimentaire mondial en RDC, « Le coût de la faim en Afrique ». Dans cette étude de 80 pages, l’agence onusienne analyse l’impact que la malnutrition chez un enfant de moins de 5 ans a sur la société et l’économie du pays. Principale conclusion : en 2014, l’économie congolaise a perdu plus d’1,5 milliard de dollars du fait de la sous-nutrition chez l’enfant, soit près de 5% de son PIB.

    • vendredi 07 juillet
    • Massacre de Mwanza Lomba: 7 militaires condamnés à de lourdes peines

      RFI - 08h54

      Sept des neuf militaires poursuivis pour le massacre de Mwanza Lomba au Kasaï oriental ont été reconnus coupables et condamnés à des peines allant de la perpétuité à 15 ans de prison. Un adjudant a lui été condamné à 12 mois de prison pour non-dénonciation et un autre acquitté faute de preuves.

    • jeudi 06 juillet
    • La vidéo du meurtre des 2 experts de l’ONU projetée au procès des accusés

      RFI - 10h38

      Le procès des assassins présumés des deux experts de l’ONU tués en mars dernier en RDC suit son cours. Un procès qui se déroule devant le tribunal militaire de Kananga, le chef lieu de la province du Kasaï-central. Dans ce dossier, 18 personnes sont accusées, mais seules 4 se trouvent dans le box des accusés. Hier mercredi, le ministère public a choisi de diffuser le film qui montre l’assassinat de l’Américain Michael Sharp et de la Suédoise Zaida Catalán

    • jeudi 29 juin
    • Test infos

      - 09h30

Page 39 sur 39« Première page...102030...3536373839
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité