L’info en continu

    • lundi 15 janvier
    • Lancement des opérations militaires contre les groupes armés

      acpcongo.com - 10h54

      Le ministre de la Défense nationale, anciens combattants, réinsertion, Crispin Atama Tabe Mogodi a annoncé samedi dans un communiqué remis à la presse, le démarrage sur instruction du  Président de la République, Chef  de l’Etat, Commandant Suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange,    d’une vaste offensive armée à partir du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, en vue de mettre fin à l’activisme des groupes armés qui opèrent dans les provinces du Maniema, du Nord et Sud- Kivu, du Tanganyika, de l’Ituri, du Nord Ubangi et du Bas et Haut Uélé.

       

    • vendredi 12 janvier
    • Une campagne de recensement des assujettis à Mwene Ditu

      acpcongo.com - 10h26

      Le Comité des réformes des finances publiques (CORF / PROFIT-Congo) poursuit  une campagne d’identification de la population assujettie de la Direction générale des recettes de Lomami, antenne de la ville de Mwene Ditu, dans le cadre de l’exécution de son projet de renforcement de la redevabilité et de la gestion des finances publiques. Les assujettis concernés par cette campagne sont ceux qui sont redevables à l’impôt foncier, l’impôt sur le revenu locatif, la patente, la taxe rémunératoire annuelle, la taxe d’implantation et la vignette.

       

    • Nord-Kivu : des matériels pour la traçabilité minière aux centres de négoce du territoire de Walikale

      acpcongo.com - 10h23

      Emmanuel Ngweya Numba, chargé du secteur minier au sein de l’Organisation internationale des migrations (OIM), a procédé à Goma, à la remise des matériels destiné au renforcement de la traçabilité des minerais exploités dans les différents carrés miniers de cette entité territoriale du Nord-Kivu. Selon la source,  cette structure internationale, les matériels constitués de trois motos de marque Yamaha DTS 125, des raclettes, des gilets appropriés et détecteurs, permettront à la police des mines de renforcer sa capacité opérationnelle pour contribuer de manière la plus efficace à l’effectivité de la traçabilité telle que voulue par les accords des pays des Grands-Lacs.

       

    • Sud-Kivu : reddition de 22 miliciens mai mai Mazembe Léopards

      acpcongo.com - 10h17

      Moise Kapituru, président de la société civile de la collectivité d’Isale Bulambo dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu,  s’est dit satisfait pour la reddition de 22 éléments du groupe armé mai mai Mazembe Léopards. C’était au d’un entretien téléphonique à la radio Pole émettant à Goma. Selon ce cadre des forces vives, cette reddition constitue un signal fort dans la sensibilisation faite par différentes structures de la société et des officiels pour la dissuasion des jeunes  à intégrer les forces négatives mais plutôt se rendre à la Nation par un choix entre la vie civile ou l’intégration de l’armée et ainsi servir à la reconstruction et au développement de l’entité.

       

    • Le Gouvernement assiste les sinistrés de la pluie diluvienne à Kinshasa.

      acpcongo.com - 10h14

      Le gouvernement de la RDC a assisté jeudi à Kinshasa,  les familles touchées par la pluie diluvienne qui s’est abattue la nuit du 03 au 04 janvier, avec  des vivres et non vivres sous la coordination du Vice premier ministre  et ministre de l’Intérieur et Sécurité,  Emmanuel Shadary. Emmanuel Shadary a palpé du doigt les réalités des dégâts causés par cette catastrophe naturelle ayant causé des dégâts et la destruction des maisons, estimant que certaines personnes construisent dans les eaux et d’autres dans les caniveaux sans tenir compte des normes  en la matière.

       

    • jeudi 11 janvier
    • Beni : la maire interdit toute diffusion des activités de la Lucha

      journaldekinshasa.com - 10h21

      Mercredi 10 janvier 2018, dans un arrêté, le maire de Beni, Jean Edmond Nyonyi Bwanakawa, a mis en garde tous les médias qui diffuseront toute information concernant le mouvement citoyen Lutte pour le Changement «Lucha».  Pour l’autorité urbaine la loi sera appliquée dans toute sa rigueur à l’endroit des médias de la province du Nord Kivu qui ne respecteront pas cette décision. Le numéro un de la ville conditionne la levée de la mesure à la présentation des documents attestant la légalité de ce mouvement pro-démocratique.

    • Un agent du service des renseignements décapité dans le Kasaï

      AFP - 09h38

      Un membre de la toute puissante Agence nationale de renseignements congolaise (ANR) a été tué et décapité dans la nuit de mardi à mercredi dans la région du Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo, par des présumés miliciens opposés au pouvoir de Kinshasa, a-t-on appris de sources locales. Cette région traverse un regain de tension après une accalmie dans les violences qui ont commencé en septembre 2016 après la mort d’un chef local.

    • L’Ongd/Sodev déterminée d’investir dans l’agriculture en 2018

      actualité.cd - 09h33

      Le directeur de l’ONG Solidarité et développement  (Sodev),Triphon Ngwey, a  confié mercredi à l’ACP que son organisation a prévu pour l’exercice 2018 d’investir dans les activités phares intéressant l’agriculture. Cet investissement consistera principalement à mener des actions de  promotion de l’agriculture en milieu des jeunes et d’accompagner  tout   projet  agricole local qui nécessiterait une expertise.

       

    • Organisation le 20 janvier prochain d’un colloque sur le redressement socio-économique de la RDC

      acpcongo.com - 09h31

      Le Forum des cadres organise,  le 20 janvier prochain à Kinshasa, un colloque sur le thème « Rôle participatif de la jeunesse au redressement socio-économique de la RDC », a-t-on appris mercredi de Serge Kadima, l’un des organisateurs de cette manifestation. Selon lui, ce colloque va aussi plancher sur la place de la jeunesse dans la quête de l’émergence en RDC. « Sans les jeunes, pas d’économie forte et pas d’industrie et surtout pas d’émergence », a-t-il dit. Pour avoir une économie solide qui permet à la population de bien vivre, a-t-il fait savoir, il faut avoir une forte croissance laquelle reposerait sur une industrie dynamique. Pour y parvenir, la croissance économique a besoin des bras valides et qualifiés, a souligné Serge Kadima. « Ce qui suppose qu’avec une jeunesse bien formée et en bonne santé, on peut  constituer un ressort important pour la croissance de l’industrie congolaise », a-t-il ajouté.

       

    • La SNEL remet en service le poste haute tension de la Funa

      acpcongo.com - 09h29

      La Société nationale  d’électricité (SNEL) a remis en service le poste haute tension de la Funa, après l’évacuation des eaux des pluies du jeudi dernier qui avaient atteint environ 1,50 mètre de hauteur dans ces installations, a indiqué mardi à Kinshasa, le directeur général de cette société, Jean Bosco Kayombo. Pendant quatre  jours, a-t-il  précisé, les techniciens ont réussi  à assurer l’entretien des équipements en les nettoyants  et en remplaçant des transformateurs et autres équipements qui étaient devenus défectueux. Il a rassuré que 146 mégawatts desservis par ce poste alimentent à nouveau les 10 communes qui avaient  connu des perturbations dans la fourniture.

       

    • La société TRANSCO bientôt dotée de 520 bus de Golden

      acpcongo.com - 09h27

      La Société des transports au Congo (TRANSCO) sera dotée, dans les prochains jours,  de 520 bus Golden  Dragon  d’une firme chinoise, a appris l’ACP mercredi au ministère des Transports et voies de communication. Selon la source, une délégation congolaise conduite par M.  Chris Cicéron Bakumba,  conseiller juridique au ministère des Transports et voies de communications, et comprenant également le directeur général adjoint de TRANSCO a séjourné dernièrement à  Xiamen,  en République populaire de Chine, dans le cadre d’une mission de prospection et de finalisation de certains aspects techniques pour la matérialisation du contrat d’acquisition des unités de production.

       

    • Procès Kamwina Nsapu/Kinshasa : Francky Mukadi impliqué dans les attaques des commissariats de police

      acpcongo.com - 09h25

      Le ministère public a affirmé, mercredi, que  Francky  Mukadi Mutombo est impliqué dans les  attaques de différents commissariats urbains de police  et des parquets de grande instance de Kinshasa, au cours d’une audience du Tribunal militaire de garnison de la Gombe tenue à la prison de Ndolo, dans l’affaire ministère public contre la bande terroriste Kamwina Nsapu. L’instruction  a tourné autour de l’infraction de terrorisme.  L’organe de loi a soutenu que lors de son audition, Francky Mukadi a  avoué son  implication dans l’attaque du parquet de grande instance de Matete  pour libérer les détenus sous prétexte que la constitution de la RDC n’est pas respectée.

       

    • mardi 09 janvier
    • Pluie diluvienne à Kinshasa : le gouvernement s’imprègne des dégâts

      journaldekinshasa.com - 09h45

      Le Premier ministre, Bruno Tshibala, et plusieurs autres membres du gouvernement, ont visité plusieurs sites sinistrés après la pluie diluvienne qui s’est abattue à Kinshasa dans la nuit du 03 au04 Janvier.  Il s’est agi pour eux, de toucher du doigt l’ampleur des dégâts en vue de trouver des solutions adéquates.

      Lien
    • Le gouvernement redoute une augmentation des cas de choléra

      journaldekinshasa.com - 08h28

      La ville de Kinshasa est touchée pas de fortes pluies depuis le mois de novembre. Ces averses ne sont pas sans conséquences dans le quotidien des populations. Le jeudi 04 janvier dernier, une pluie diluvienne a causé des éboulements et des inondations qui ont fait 44 morts selon des sources officielles. Pour faire face à cette situation que traversent les Kinois, les ministres de la province ont tenu un conseil extraordinaire le vendredi 5 janvier 2018, et deux jours (Lundi et mardi) de deuil national ont été en République Démocratique du Congo, en mémoire des victimes.

      Lien
    • lundi 08 janvier
    • Éboulement à Kinshasa: un enfant de 3 ans compté parmi les morts

      actualité.cd - 11h04

      Un enfant de 3 ans est mort suite à l’écroulement du mur d’une maison provoqué par la pluie de ce dimanche à Kinshasa. Le drame a eu lieu sur l’avenue Lukunga, dans le quartier Masanga-mbila, à Mont-Ngafula. Ce qui porte au total le bilan à 45 morts suites aux pluies diluviennes du jeudi à au dimanche dernier. Le gouvernement provincial de Kinshasa dit continuer avec l’évaluation des dégâts matériels. Le dernier bilan faisait état de 5.100 habitations inondées, 192 maisons écroulées, plusieurs milliers de personnes déplacées vers des familles d’accueil en attendant la baisse du niveau des eaux. Le deuil national de deux jours décrété par le gouvernement central a débuté ce lundi.

    • jeudi 04 janvier
    • Bandalungwa: cinq morts après l’écroulement du mur d’une maison

      journaldekinshasa.com - 11h32

      Cinq personnes d’une même famille ont trouvé la mort ce jeudi 4 janvier dans la commune de Bandalungwa (Kinshasa) à la suite de l’écroulement du mur de la maison. Cet écroulement du mur est consécutif à une forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Kinshasa. Selon les témoins, le mur de la maison s’est écroulé alors que ces victimes étaient dans un profond sommeil. Plusieurs quartiers de la ville et principales artères sont sous les eaux. C’est notamment les quartiers des communes de Limete, Lingwala, Kalamu et autres. Les autorités de la ville de Kinshasa n’ont pas encore établi le bilan de cette pluie.

    • Kasaï Oriental : une dizaine d’avocats assiste gratuitement un congolais victime des coups et blessures de la part d’un chinois

      acpcongo.com - 10h48

      Une dizaine d’avocats du barreau de Mbuji-Mayi, ont manifesté l’intention d’assister gratuitement, Jean Musawu, sujet congolais, cuisinier à la Société An huit Congo d’investissement minier (SACIM), victime d’une agression par son chef, sujet chinois,LiboZhala, actuellement placé en détention préventive à la prison centrale de Mbuji-Mayi, a-t-on appris mardi 02 janvier au siège de la corporation. La décision de ces avocats est motivée par le fait que la victime n’a pas de possibilités pour payer les honoraires aux avocats et que par conséquent, il a le droit d’être assisté par un collectif pour défendre ses intérêts dans ce procès suivi de près par des milliers d’habitants de Mbuji-Mayi et ceux de la localité de Tshibwe où est implanté la société chinoise.

       

    • Guichet unique : la phase test sur la mise en réseau des services proposée au 8 janvier 2018

      acpcongo.com - 10h26

      Les institutions impliquées dans la mise en œuvre du processus  du Guichet unique de création de entreprise, réunis à Kinshasa le 28 décembre 2017, sous la direction de l’Agence nationale de promotion des investissements(ANAPI), recommandent le lancement effectif de la phase test sur la mise en réseau des services au 08 janvier 2017. Ils ont également recommandé la programmation d’une prochaine descente au Guichet unique de création d’entreprise pour se rendre compte de l’effectivité de la réforme et  l’organisation d’une rencontre avec les avocats sur la réforme en  ce qui concerne la création d’entreprise.

       

    • mercredi 03 janvier
    • Polémique sur le nombre de morts après des marches anti-Kabila

      AFP - 07h36

      Une polémique enflait mardi à Kinshasa sur le nombre de victimes de la répression dimanche par les forces de l’ordre des marches contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila en République démocratique du Congo, à l’appel d’un collectif catholique. Au total, douze personnes ont été tuées, selon les organisateurs. « Une dizaine de morts ont été répertoriés : 11 à Kinshasa et un à Kananga » dans le centre du pays, a déclaré Jonas Tshombela, un porte-parole des organisateurs.

    • La répression des marches anti-Kabila: une « barbarie », selon l’archevêque de Kinshasa

      AFP - 07h26

      L’influent archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo Pasinya, a qualifié mardi de « barbarie » la répression par les forces de sécurité de « la marche pacifique et non violente » des catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila. « Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniforme qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie », a déclaré le cardinal Monsengwo à la presse à propos de la répression des manifestations de dimanche qui a fait douze morts, selon les organisateurs. Dimanche, les forces de sécurité congolaises ont réprimé des messes dans des églises à coups de gaz lacrymogène et empêché des marches interdites après l’appel d’un collectif catholique à manifester contre le pouvoir.

    • Dix-neuf enfants extraits de la cellule des mineurs de la prison de la Kasapa à Lubumbashi

      acpcongo.com - 07h16

      Dix-neuf enfants âgés de  moins de 18 ans ont été extraits samedi de la cellule des mineurs de la prison centrale de la Kasapa de Lubumbashi et intégrés au centre d’encadrement et d’hébergement des enfants en rupture des liens familiaux de Lukuni par la ministre provinciale du Genre famille et enfant du Haut-Katanga, Mireille Kunda Lupandula. Ces  mineurs sans famille provenant des rues de Lubumbashi se retrouvent chaque fois dans la cellule des mineurs pour leur protection, en attendant l’ordonnance de placement du Tribunal pour enfant de Lubumbashi pour leur transfert à Lukuni, a expliqué le président de cette juridiction, Ilunga Mulume.

       

    • Kabila satisfait de l’accroissement des réserves de change du trésor public

      acpcongo.com - 07h14

      Le Chef de l’Etat, Président de la République, Joseph Kabila Kabange, se réjouit de l’accroissement substantiel des réserves de change du trésor public en même temps que de l’augmentation des recettes de l’Etat qui ont dépassé le seuil mensuel d’il y a deux ans. Le chef de l’Etat qui évoquait la situation économique du pays en 2017,dans son message de nouvel an 2018, adressé dimanche soir à la Nation congolaise, a rappelé d’abord les fortes perturbations des taux de change résultant de l’effritement de nos réserves en devises et de nos recettes issues des produits d’exportation, lesquelles avaient affecté le pouvoir d’achat de la population et partant, le panier de la ménagère il y a six mois.

       

    • Ouverture au Sénat d’une session extraordinaire

      acpcongo.com - 07h12

      Le Président du Sénat, Léon KengowaDondo, a ouvert mardi au Palais du Peuple, une session extraordinaire de la chambre Haute du parlement, convoquée par sa décision  du 18 décembre 2017, sur requête du Président de la République. A cette occasion, il a donné, dans un bref discours, l’ordre du jour de cette session d’un mois qui comporte six points. Les projets de loi modifiant et complétant la loi du 11 juillet 2002 portant Code minier, celui relatif au partenariat public-privé, le projet de loi portant principes fondamentaux relatifs au tourisme seront examinés. Le Sénat procédera également à l’examen du projet de loi organique portant organisation et fonctionnement de la Banque Centrale du Congo, la proposition  de loi portant protection et régime de l’activité des défenseurs des Droits humains, le projet de loi relatif à la liberté de prix et à la concurrence.  La commission Environnement, ressources naturelles et tourisme présentera son rapport relatif au projet de loi sur le tourisme.

       

    • Ouverture à l’Assemblée nationale de la session extraordinaire de janvier 2018

      acpcongo.com - 07h09

      Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, a procédé, mardi au cours d’une cérémonie au Palais du peuple, à l’ouverture solennelle de la session extraordinaire de janvier 2018, convoquée le 19 décembre dernier après la clôture de la session ordinaire de septembre 2017, en vue de parfaire certains textes de loi sous examen à la chambre basse du Parlement. Il a fait savoir que la convocation de cette session extraordinaire qui durera du 2 au 31 janvier courant est une demande exprimée par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, pour parachever l’adoption et le vote, par les deux chambres du Parlement, de certaines lois jugées urgentes.

       

    • mardi 02 janvier
    • Un policier et trois civils tués en marge des manifestations anti-kabila

      AFP - 08h33

      Un policier et trois civils ont été tués dimanche à Kinshasa, en marge des manifestations contre le maintien du président Joseph Kabila, interdites par les autorités, selon un décompte de la police et du gouvernement de la République démocratique du Congo. « Deux jeunes ont été tués à la paroisse Saint-Alphonse de Matete », dans l’est de Kinshasa, tandis qu’une autre personnes a été tuée dans la commune populaire de Masina, a déclaré le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police, à la télévision publique. Selon un communiqué du gouvernement, un policier a également été tué.

    • Huit morts, une centaine d’arrestations en marge des manifestations

      AFP - 08h17

      Huit personnes ont trouvé la mort dimanche en République démocratique du Congo, et une centaine ont été arrêtées, en marge des manifestations de catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, a-t-on appris de source onusienne. Le bilan provisoire est de « huit morts dont sept à Kinshasa et un à Kananga », dans le centre du pays, a déclaré  une source onusienne. « 82 arrestations dont des prêtres » ont eu lieu à Kinshasa et « 41 sur le reste du pays », a ajouté cette source.

    • vendredi 29 décembre
    • Mbuji-Mayi : les avocats d’autres barreaux sommés de payer les frais d’inscription supplémentaire

      acpcongo.com - 08h43

      Le bâtonnier près la Cour d’appel de Mbuji-Mayi, Me François Xavier Nkita, a appelé mercredi après-midi au siège de sa structure, les 8 avocats près des autres cours d’appel de la RDC, à payer les frais d’inscription supplémentaire auprès du barreau du Kasaï Oriental. Aussi, les appelle-t-il à ouvrir leurs cabinets à Mbuji-Mayi, pour se conformer à l’ordonnance-loi portant organisation et fonctionnement des barreaux en RDC. Pour lui, les avocats qui ne se conformeront pas à cette directive dans les deux mois se verront refuser de défendre leurs clients devant les instances judiciaires de la province. Ces frais sont évalués à 300 dollars américains, note le bâtonnier.

       

    • Les abonnés de la SNEL invités à identifier les agents vérificateurs de la consommation électrique

      actualité.cd - 08h40

      Les abonnés de la société nationale d’électricité (SNEL) sont invités à vérifier les identités des agents  qui sillonnent les avenues au nom de cette entreprise pour faire le recouvrement ou procéder à la coupure du courant électrique. Cette mesure a été annoncée par le directeur provincial de la SNEL, Kin- Est M. Katanga, au cours d’un entretien avec un journaliste de l’ACP. Le directeur Katanga déplorait le comportement de certaines personnes qui ne sont pas des agents de sa firme mais opèrent impunément au nom de la SNEL. Il a, par ce fait, souhaité que les abonnés aident la société à dénicher ces faux agents.

       

    • Plus de 120 mégawatts supplémentaires au réseau électrique de Kinshasa

      acpcongo.com - 08h36

      Plus de 120 mégawatts supplémentaires ont été injectés dans le réseau de distribution électrique  dans la ville de Kinshasa en cette fin d’année, a annoncé le directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL), Jean-Bosco Kayombo, dans un message adressé jeudi à sa clientèle. Cette quantité d’énergie provient de la construction d’un nouveau poste haute tension dans la commune de Makala, a-t-il dit. La mise en service de ce poste, le 06 décembre dernier, a permis d’injecter 30MW dans la capitale, réduisant ainsi «sensiblement» le délestage dans les communes de Mont-Ngafula, de Limete et de Ngaba, a indiqué le DG de la SNEL, précisant que ce poste d’une capacité de 220/20K sera inauguré prochainement.

       

    • jeudi 28 décembre
    • Dissolution imminente du Parlement en Italie

      AFP - 17h29

      Le président de la République italienne, Sergio Mattarella, doit dissoudre le Parlement jeudi après-midi ou vendredi matin, en vue d’élections législatives prévues début mars, indiquent les médias italiens. Après avoir dressé devant la presse le bilan de l’année pour son gouvernement, M. Gentiloni doit se rendre dans l’après-midi auprès de M. Mattarella pour lui annoncer que son travail était terminé avec l’adoption du budget 2018.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité