L’info en continu

    • lundi 03 septembre
    • Une trentaine de militants de Lucha brutalisés et interpellés à Kinshasa

      journaldekinshasa.com - 11h03

      Une trentaine de militants du mouvement citoyen Lucha parmi lesquels cinq filles, ont été arrêtés par la Police ce lundi 3 septembre dans la matinée à Kinshasa lors de la marche contre la machine à voter. La marche est partie du rond-point Kin Mazière par le boulevard du 30 juin. Arrivés  devant le bâtiment de la CENI, les militants ont été brutalisés puis arrêtés et amenés dans une jeep au commissariat provincial de la Police. Les militants de la Lucha ont annoncé une série de manifestations dans plusieurs villes de la RDC, ce lundi 3 septembre 2018, contre l’utilisation de la machine à voter pour les élections du 23 décembre 2018. L’appel était déjà lancé le mardi 21 août à travers plusieurs conférences de presse dans le pays.

       

    • Nord-Kivu-Ebola : 5 personnes guéries et 2 décès confirmés à Beni et Mabalako

      journaldekinshasa.com - 10h56

      Le ministère de la santé publique a, dans son rapport sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola du 2 septembre dernier, renseigné que 5 nouveaux patients ont été guéris de la maladie d’Ebola à Beni. Il a également signalé le décès de 2 personnes dont une à Beni et l’autre à Mabalako suite à cette épidémie qui sévit dans la province du Nord-Kivu.

      À ce stade, le chiffre global des cas de fièvre hémorragique Ebola signalés dans la région s’élève à 120, dont 90 cas confirmés et 30 probables.S’agissant de la vaccination qui se poursuit, depuis le début de cette opération le 8 août dernier, 5.773 personnes ont été vaccinées, dont 3.036 à Mabalako, 1.560 à Beni, 1.037 à Mandima, 121 à Oicha et 19 à Kinshasa.

    • vendredi 31 août
    • Provinciale : Zacharie Babaswe invalidé par la CENI pour défaut de nationalité

      journaldekinshasa.com - 10h40

      Pour défaut de nationalité, la candidature à l’élection provinciale de Zacharie Bababaswe a été invalidée ce jeudi 30 août 2018 par la commission électorale nationale indépendante. Dans une correspondance adressée au président de la plate-forme AMK (alliance des mouvements du Congo) Claudel Lubaya, le président de la CENI lui demande de procéder au remplacement de Bababaswe dit Zacle. Ce dernier était candidat député provincial dans la commune de Kimbanseke, sur la liste AMK.

    • jeudi 30 août
    • RDC: 5 avions gros porteurs achetés pour appuyer le processus électoral (CENI)

      journaldekinshasa.com - 18h20

      Le gouvernement a acheté 5 nouveaux avions gros porteurs (en dehors de 2 existants) et 8 hélicoptères pour appuyer le processus électoral, a annoncé Norbert Basengezi, vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), ce jeudi 30 août 2018 au cours d’une conférence de presse. D’après ses propos, le gouvernement a acheté à la CENI également 97 camionnettes, 50 camions Kamaz, 10 camionnettes militaires auxquelles s’ajoutent 220 camions, 150 camionnettes, 50 moteurs hors-bords 1500 motos et vélos. Ces matériels sont en route, a-t-il dit. « Ne soyez pas distraits, le train a déjà quitté la gare », a dit Basengezi s’adressant aux partis politiques et autres parties prenantes au processus électoral.

    • RDC : 70 000 machines à voter déjà produites, Nangaa à Séoul pour l’expédition

      journaldekinshasa.com - 18h19

      70 000 machines à voter sont déjà produites. Corneille Nangaa, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), se trouve à Séoul (Corée du Sud) pour finaliser le processus d’expédition de ces outils en RDC. « Avec ces machines à voter, le pays aura gagné en termes d’argent, de temps pour ne pas aller jusqu’en août 2019 avec des bulletins pré-imprimés utilisés en 2006 et en 2011 qui n’ont pas empêché que les élections soient traitées de catastrophiques. Le problème est donc ailleurs et pas avec ces machines à voter », a dit ce jeudi 30 août 2018, Norbert Basengezi, vice-président de la CENI au cours d’une conférence de presse. Il a également loué ces machines qui, selon ses propos, sont fiables et pratiques même dans les conditions difficiles du pays. « Depuis avril 2018, 1200 machines à voter sont à l’intérieur du pays dans le cadre de la sensibilisation des électeurs. Pendant 4 mois aucune n’est tombée en panne », a-t-il ajouté.

    • RDC : Le regroupement ‘CCU et alliés’ retire la candidature de Frédéric Batumike

      journaldekinshasa.com - 18h06

      Le regroupement politique « CCU et alliés » annonce, ce jeudi 30 août 2018, avoir retiré de sa liste la candidature de Frédéric Batumike. Ce dernier est  incarcéré pour crime contre l’humanité notamment par viol sur mineures dont l’âge varie entre 1 à 9 ans.  Pour eux, la candidature de Frédéric Batumike a été déposée de façon abusive. «Nous avons fait le constat d’un abus dans le chef de notre mandataire de la circonscription électorale de Kabare (Sud-Kivu). Mettant à profit une homonyme, il a aligné, au mépris de la loi, Batumike Rugimbanya Frédéric, condamné par la justice, ce qui le rend inéligible», dit le regroupement dans une lettre complémentaire de candidature au président de la CENI. Ce regroupement dirigé par le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, annonce, de ce fait, le remplacement du candidat Frédéric Batumike par Alphonse Bisimwa.   «En dépit du fait que la Cour d’appel de Bukavu, abusé dans sa bonne foi, a validé cette liste, il nous revient sur pied de la loi électorale de tirer les conséquences d’une telle forfaiture que notre regroupement n’entend guère cautionner. Aussi, nous avons désigné Bisimwa Cinyabuguma Alphonse qui remplace sieur Batumike Rugimbanya Frédéric », a ajouté le regroupement dans sa lettre.

       

    • RDC : Colère de la population après un double meurtre à Bukavu

      journaldekinshasa.com - 16h23

      La situation était tendue ce jeudi 30 août avant-midi dans la commune de Kadutu, en ville de Bukavu (Sud-Kivu), suite à une manifestation de colère des habitants du quartier Nyakaliba après le meurtre de deux personnes mercredi par des hommes armés. Les faits se sont déroulés dans la soirée, d’après les sources locales.“On a tué un changeur de monnaie et une sentinelle qui était juste à côté. Les jeunes ont manifesté en barricadant les routes, brûlant de pneus. La police est intervenue pour disperser les manifestants à coups de gaz lacrymogèn”, a dit, Justin Muamba, journaliste basé à Bukavu.Actuellement la situation est redevenue calme. En septembre 2017, au moins 53 policiers étaient blessés, selon les autorités, après des accrochages entre les jeunes et les forces de l’ordre suite à l’insécurité grandissante au quartier Panzi (Commune d’Ibanda).

    • Foot–CAF/C1-C2 : malgré sa défaite (2-0) contre Asec, V. Club rejoint Mazembe en quarts de finale

      journaldekinshasa.com - 15h08

      Un voyage raté pour l’Association Sportive Vita Club en sol Ivoirien mercredi 29 août dernier. Les protégés du coach Florent Ibenge ont été battus sur le score de 2 buts à zéro par Asec Mimosa, dans un duel à distance qui déterminait le premier du groupe A, de la coupe de la CAF. V. Club ne perd non seulement le match, mais aussi la première place car de l’autre côté à Casablanca, le Raja club a largement battu Aduana stars sur la note de 6 buts à zéro. Malgré cette défaite, les moscovites rejoignent le TP Mazembe déjà qualifié en quarts de finale des inter-clubs de la CAF. Les deux représentants congolais vont donc découvrir leurs prochains adversaires le 3 septembre prochain, lors de la cérémonie des tirages au sort qui aura lieu au Caire (Égypte)

    • Ebola : Le ministre de la santé devant les députés provinciaux du Nord-Kivu

      journaldekinshasa.com - 11h49

      Le Ministre de la Santé, Dr Oly Ilunga Kalenga, a présenté l’évolution de la riposte contre l’épidémie d’Ebola à l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu ce mercredi 29 juin 2018. Il a aussi répondu aux préoccupations des membres du gouvernement provincial, des députés provinciaux et de la société civile sur les mesures prises sur la rentrée scolaire et la paie des professionnels de santé. « En ce qui concerne la rentrée scolaire, le Ministre a conseillé de maintenir la rentrée à la date prévue tout en renforçant et systématisant les mesures d’hygiène dans chaque école. Pour les professionnels de santé, il a expliqué la procédure d’enregistrement des prestataires sur les listes du personnel impliqué dans la riposte », dit un communiqué du ministère de la santé. Au total, 115 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 85 confirmés et 30 probables. 10 cas suspects sont en cours d’investigation. Les cas suspects de Goma se sont révélés négatifs.

       

       

    • Kasaï : Un mort dans l’incendie d’un entrepôt de carburant à Tshikapa

      journaldekinshasa.com - 10h25

      Un mineur d’environ cinq ans est mort ce mercredi 29 août, dans l’incendie d’un entrepôt de carburant, au quartier Tshitangua, dans la commune de Dibumba 2 à Tshikapa. “Le feu est parti de l’entrepôt de carburant non loin de la maison familiale de la victime. Les flammes ont tout de suite atteint la maison qui a été consumée entièrement. Nous avons découvert le corps calciné de l’enfant, son frère d’environ 16 ans est brûlé au second degré. Il a été admis dans un centre de santé.  Le véhicule anti-incendie du gouvernorat est arrivé en retard”, déclare l’abbé Trudon Keshilemba, coordonateur de l’observatoire des ressources naturelles (ORN), résident à proximité du lieu du drame. Ce désastre suscite la problématique sur la conservation des produits pétroliers à travers la ville de Tshikapa.

    • Coupe du Congo de basket-ball : victoire tranquille de Mazembe devant Maison des Jeunes (68-28)

      journaldekinshasa.com - 10h25

      Mazembe de Lubumbashi a étrillé Maison des Jeunes de la même ville du Haut-Katanga sur le score de 68-28, chez les messieurs, mardi au stade des Martyrs, en match de la 6ème journée de la 35ème Coupe du Congo de basket-ball. De son côté, Lubumbashi Sport est tombé devant Ami BK du Sud-Kivu par 34-46, tandis que SCTP de Matadi a eu raison de Kolwezi par 58-40.

    • Lutte contre ADF : Manifestation de la population contre le départ d’une unité commando de Mbau

      journaldekinshasa.com - 10h24

      Ce mercredi 29 août, la population de la localité de Mbau, dans le “triangle de la mort” (Eringeti, Kamango et Mbau), a manifesté sa colère après la délocalisation d’une unité de l’armée de son milieu. Plusieurs habitants sont descendus dans la rue empêchant momentanément le trafic sur la RN4. “Depuis l’arrivée de cette unité sur place en 2015, la population a recouvré la paix malgré quelques cas isolés”, dit Omar Kalisya, responsable de la société civile à Mbau. Il s’agit du 311ème bataillon commando, déployé à Mbau depuis 2015. Cette unité est envoyée à Ngadi, près de la ville de Beni, où des combats ont opposé vendredi dernier l’armée aux rebelles ADF. “Le général (Ndlr : Marcel Mbangu) a échangé avec la société civile par rapport à cela. Il y a une menace qui pèse sur la contrée et il y a des manoeuvres qui sont purement militaires. Le commandement peut réajuster les dispositifs sécuritaires dans la zone compte tenu de la menace et on ne doit pas négocier avec la population qui est bénéficiaire de toutes les manoeuvres que nous faisons”, a confié, le capitaine Mak Hazukay, porte-parole de l’opération Sokola 1. Les militaires qui étaient basés à Ngadi ont relevé l’unité commando à Mbau.

    • Élections, des parlementaires allemands chez Pierre Lumbi : « Nous voulons en savoir un peu plus sur la situation actuelle au Congo », (Uwe Kekeritz, chef de délégation)

      journaldekinshasa.com - 10h16

      Le président du Mouvement Congolais pour la Renaissance (MCR) Pierre Lumbi, a reçu ce mercredi 29 août 2018 au siège de son parti, une délégation composée majoritairement des parlementaires allemands en séjour en RDC, conduite par Uwe Kekeritz, vice-président de la commission de la coopération économique et du développement. Au cours de cet entretien, il était question pour les visiteurs, d’en savoir un peu plus sur l’évolution du processus électoral, auprès du vice-président de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement, chère à Moïse Katumbi.

    • mercredi 29 août
    • Kasaï : Une vingtaine de journalistes de Tshikapa formés sur les droits de l’homme en période électorale

      journaldekinshasa.com - 17h01

      Vingt sept journalistes de la ville de Tshikapa, dans la province du Kasaï prennent ont été formés pendant deux jours par la Monusco sur la promotion et la protection des droits de politiques et libertés publiques en période électorale. Organisé par le BCNUDH/Tshikapa, cet atelier vise à impliquer les journalistes dans la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales et la maîtrise des techniques de traitement des informations électorales. Droits de l’homme et Élections,  cadre juridique de la profession de journalisme en RDC, cadre légal pour l’organisation des manifestations publiques en RDC et usage de la force, protection de l’enfant durant le processus électoral, genre et élections… sont les sujets développés par des experts indépendants, du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH), de la section de protection de l’enfant et de la section élection et de la police de la Monusco. Les journalistes qui participent à cet atelier ont dressé la liste des contraintes qui les empêchent de couvrir de façon professionnelle le processus électoral.  Ils ont souhaité vivement la depolitisation des médias et le bannissement des discours de division au dans le métier.

    • Mazembe contraint au nul par Difaâ Hassani (1-1)

      journaldekinshasa.com - 15h52

      Le TP Mazembe a été contraint au nul à domicile par la formation marocaine de Difaâ Hassani El Jadida sur le score de 1-1, mardi 28 août 2018 après-midi au stade TP Mazembe de la commune de Kamalondo, à Lubumbashi, en match de la 6ème et dernière journée du groupe B des 8èmes de finale de la 22ème Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football). Les Corbeaux lushois se sont présentés sur la pelouse avec dans les buts le Malien Ibrahim.

    • Beni-sécurité : deux mineurs relâchés par les rebelles ADF après 3 semaines de kidnapping

      journaldekinshasa.com - 15h29

      Ushindi et Baraka portés disparus à Tubameme commune Ruwenzori près de Mayangose aux alentours du Parc National de Virunga où 14 personnes étaient tuées par les ADF, ont été libérés lundi 27 août. Ces garçons mineurs kidnappés il y’a de cela plus de trois semaines viennent d’être remis dans leurs familles respectives. A en croire le maire de la commune de Ruwenzori Aloize Mbwarara, la collaboration civilo-militaire a permis le relâchement de ces jeunes entre les mains des rebelles ADF qui continuent de semer la désolation au sein de la population à Beni. Samedi dernier, ces rebelles ont fait leur apparition à Ngadi où ils ont eu des affrontements avec les éléments FARDC.

    • T. Loseke mandataire de l’APCO de Tshibala mais candidat député national de l’AFDC-A de Bahati : candidature jugée recevable par la CENI

      journaldekinshasa.com - 13h27

      La candidature de Tharcisse Loseke à la députation nationale a été jugée recevable par la Commission Électorale Nationale Indépendante, alors que ce dernier a postulé sous les couleurs du regroupement politique AFDC et Alliés cher à Modeste Bahati Lukwebo. Et pourtant, c’est lui qui a signé les candidatures de députés provinciaux de l’Alliance des Progressistes pour le Congo (APCO), regroupement politique cher au premier ministre Bruno Tshibala, en qualité de mandataire, renseigne Africanews. Soulignons par ailleurs que ce dernier, est candidat député national dans la province de Sankuru, et précisément la circonscription de Katako – Kombe.

    • Kinshasa : Le silo d’une usine s’écroule sur un hôpital, certaines victimes seraient encore sous les décombres

      journaldekinshasa.com - 10h16

      Le bilan des dégâts causés par le silo de la Société Fab Congo, société de fabrication de blé, qui est tombé ce mardi 28 août 2018 sur le Centre Médical Moyi Ya Ntongo à Limete (4e rue), n’est toujours pas connu. La situation réelle du personnel médical et des malades ensevelis n’est pas encore clairement connue. « D’autres malades en vie et blessés graves ont été transférés en urgence vers les hôpitaux les plus proches. Pour le moment, l’urgence est de sortir les personnes qui seraient encore dans les décombres et accompagner les familles affectées », a dit dans un communiqué le médecin directeur, Arthur Ngoy. Plusieurs personnes seraient encore sous les décombres. « Ce Silo contenant plusieurs milliers de tonnes de blé a enseveli quelques personnels et les malades du Centre Médical Moyi Mwa Ntongo. En ce moment (il est 18 heures quand nous rédigeons ce communiqué », certaines autres personnes seraient encore dans les décombres », a ajouté le médecin. Il rapporte aussi des dégâts matériels importants du centre médical.

       

    • Information judiciaire ouverte en Belgique contre Moïse Katumbi

      journaldekinshasa.com - 09h59

      La justice belge confirme qu’une information judiciaire a été ouverte lundi 27 août, s’agissant du passeport de Moïse Katumbi, l’homme d’affaires et candidat déclaré à l’élection présidentielle en RDC. L’affaire remonte à la mi-juin. Moïse Katumbi vient d’atterrir à l’aéroport de Bruxelles, dans un avion privé, en provenance d’Israël. Lors d’un contrôle de police, son passeport est saisi. Il présente une irrégularité. La page sur laquelle figurent les données d’identité de l’intéressé n’est pas l’original, explique l’Office des étrangers en Belgique. L’organisme, que la police contacte dans ce genre de situation, décide, malgré tout, de délivrer un laissez-passer à Moïse Katumbi pour lui permettre d’entrer sur le territoire belge. Il a alors quinze jours pour fournir aux autorités belges un document de voyage officiel et authentique. Mais quinze jours plus tard, pas de régularisation. L’Office des étrangers confie donc le dossier à la justice. Le parquet de Halle-Vilvoorde, dans la région de Bruxelles, est saisi. Le porte-parole du parquet confirme qu’une information judiciaire pour « faux en écriture publique » a été ouverte, mais ne veut pas parler de falsification de documents d’identité pour le moment.

    • mardi 28 août
    • Ebola en RDC: l’évêque de Béni-Butembo appelle à cesser de cacher les malades

      journaldekinshasa.com - 15h40

      En République démocratique du Congo (RDC), le nombre de cas confirmés d’Ebola a diminué la semaine dernière, mais pas l’inquiétude des soignants. Plusieurs décès « communautaires », à domicile ou dans des centres de traitement non spécialisés, ont été signalés. L’épidémie n’est donc pas encore maîtrisée et certains habitants, même malades, préfèrent se cacher, avec les risques de transmission que cela implique. En visite hier à Mangina, épicentre de l’épidémie, pour témoigner de son soutien aux populations touchées, l’évêque du diocèse de Béni-Butembo, Mgr Melchisédech Sikuli Paluku, s’est inquiété des messages délivrés par certains pasteurs qui, selon lui, intoxiquent la population plutôt que de l’aider.

    • Recours à la présidentielle : la SYMOCEL appelle la Cour constitutionnelle au « professionnalisme »

      journaldekinshasa.com - 12h50

      La Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (SYMOCEL) appelle la Cour constitutionnelle à faire preuve de professionnalisme et de patriotisme dans le traitement des recours des candidats invalidés à la présidentielle. Son coordonnateur national, Bishop Abraham Djamba Samba, a lancé cet appel lundi 27 août, lors d’une conférence de presse organisée à Kinshasa.

    • Élections, Rex Kazadi : « le 12 janvier ceux qui s’opposeront aux concerts à l’étranger, ça sera pour des raisons personnelles et non pour le Congo »

      journaldekinshasa.com - 12h46

      Dans une interview accordée mardi 28 août à Kinshasa, le Coordonnateur de Ba Patriotes ya Kongo, BPK, entendez les Patriotes du Kongo, ( un mouvement des combattants et congolais de la diaspora ) a annoncé la reprise des concerts musicaux à l’étranger à partir du mois de janvier 2019. Ce, suite à « la victoire du peuple » qui a poussé l’actuel chef de l’État à renoncer à un troisième mandat. Cependant, Rex Kazadi insiste sur l’abandon de la machine à voter et appelle à des actions de rue à partir du mois de septembre à ce sujet.

    • Kinshasa : Le silo d’une usine s’écroule sur un hôpital

      journaldekinshasa.com - 12h31

      Un silo de l’usine de la société GBT s’est écroulé ce mardi 28 août 2018 à 9 heures et a détruit le centre de santé catholique Moyi Mwa Tongo situé à la 4e rue Limete, à Kinshasa. Une personne a été tuée et une autre gravement blessée se trouve encore sous les décombres, rapporte la direction de l’hôpital. L’hôpital appartient au mouvement catholique Focolari. La société GBT produit notamment le lait caillé Al Rim. « On est toujours en conflit avec eux. Quand ils ont débuté la construction de ce silo, on a prévenu tout le monde. Aujourd’hui le mal est arrivé », déclare un membre de la direction de l’hôpital. « Il y a notre lavandier qui est sous les décombres. On ne voit que la tête de notre pharmacienne et le reste du corps est coincé sous les décombres. Nous sommes une centaine de personnes, on n’arrive pas à la secourir. On a appelé tous les services de secours, mais aucun d’entre eux n’est encore arrivé », a ajouté la même source.

    • 4 nouvelles personnes guéries d’Ebola, dont 3 prestataires de soin

      journaldekinshasa.com - 12h03

      “4 nouvelles personnes ont été guéries dont trois prestataires de soin. 3 décès de cas confirmés, dont 1 à Béni et 2 à Mabalako. 2 445 contacts à suivre”, a écrit le ministère de la santé livrant la situation épidémiologique datée du 26 août. Ces nouveaux guéris élèvent à 18 le nombre de survivants de la maladie à virus Ebola dans le territoire de Beni où l’épidémie s’est déclarée depuis le 1er août. Dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) et la localité de Mandima (Ituri), les équipes sanitaires ont déjà identifié 111 cas de fièvre hémorragique dont 83 confirmés et 28 probables. Pour riposter contre cette dixième épidémie d’Ebola sur le sol congolais depuis 1976, l’Organisation mondiale de la santé  (OMS) et les autorités sanitaires congolaises vaccinent les patients, leurs contacts et les équipes sanitaires. Depuis le début de la vaccination le 8 août, 4.130 personnes ont été vaccinées, dont 1.992 à Mabalako, 1.000 à Béni, 1.017 à Mandima et 121 à Oicha, affirme le ministère dans son communiqué. Vendredi dernier à Genève, le directeur général adjoint de l’OMS, Peter Salama a annoncé que l’Organisation s’attendait à une « vague additionnelle » de cas dans les prochaines semaines dans le territoire de Beni.

       

    • lundi 27 août
    • Des jeunes pro-Katumbi projettent une marche pour commémorer les victimes du 19 septembre 2016

      journaldekinshasa.com - 18h05

      Ces jeunes parmi lesquels Papy Mbaki qui a fait la prison pour son appartenance au camp de l’ancien gouverneur du Katanga, ont déposé une lettre d’information ce lundi 27 août 2018 au cabinet du gouverneur de Kinshasa au sujet de la marche projetée. 17 personnes, selon les autorités, ont été tuées à Kinshasa lors des violences qui ont émaillé les manifestations réprimées dans le sang par les forces de l’ordre et de sécurité. Mais d’après Human Rights Watch, au moins 44 personnes ont été tuées pendant ces violences. Les jeunes pro-Katumbi affirment aussi que l’objectif de la marche est de réclamer le retour “sans condition” de Moïse Katumbi, et soutenir l’inclusivité des élections desquelles leur leader est jusqu’ici écarté. La manifestation partira du marché de Liberté (Est) en passant par l’échangeur de Limete pour chuter devant le siège de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

    • Basket – CAN U18 : 3 victoires en 3 matchs pour les léopards de la RDC

      journaldekinshasa.com - 15h28

      Les léopards de la République Démocratique du Congo ont remporté trois victoires en trois sorties dans cette coupe d’Afrique des nations catégorie «messieurs» qui se déroule à Bamako (Mali) depuis le 24 Août dernier.  Les poulains du coach Charly Buzangu ont débuté la compétition en fanfare avec une première victoire face à l’Ouganda sur le score de 83-51 lors de la première journée, avant de battre successivement la Lybie 74-69 et la Guinée 85-74. En raison d’un match par jour, les congolais doivent se reposer ce lundi pour jouer contre l’Égypte mardi prochain à 21h15, heures locales. Un match très important pour les léopards qui joueront l’un des favoris de cette compétition.

    • Présidentielle : « Le rapatriement de la dépouille de Tshisekedi », une des 4 conditions de Olengankoy pour le choix de son candidat

      journaldekinshasa.com - 15h20

      Hors course à la présidentielle, le président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du processus électoral (CNSA), a signifié aux candidats députés nationaux et provinciaux du Rassop/Kasa-Vubu, qu’il a reçus dimanche 26 août dernier, qu’au moment opportun, il dévoilera l’identité du candidat qu’ils soutiendront à la présidentielle du 23 décemment 2018.

    • Présidentielle : Samy Badibanga a déjà préparé sa défense

      journaldekinshasa.com - 13h46

      Samy Badibanga Ntita va déposer son recours à la Cour Constitutionnelle ce lundi 27 août 2018. Sa candidature à la présidentielle a été déclarée irrecevable par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour « défaut de nationalité d’origine ». « Après avoir perdu sa nationalité d’origine, le recouvrement de cette dernière ne donne droit qu’à une nationalité d’acquisition », argument la CENI dans sa décision. Explication est rejetée par les avocats de Badibanga. « Il a suivi la procédure prévue par la loi congolaise. Lorsqu’on a acquis une nationalité et qu’on veut retrouver sa nationalité d’origine. Il a eu tous les documents dont l’arrêté ministériel et le certificat de nationalité signés par le ministère de la justice. Sur base de tout cela, il est allé en Belgique. Il a fait une renonciation formelle auprès de la commune et un certificat lui a été établi. Delors qu’il a déjà recouvré sa nationalité d’origine, on ne peut pas dire qu’il n’a qu’une nationalité d’acquisition. C’est en violation de la loi. La CENI s’est transformée en un tribunal d’incompétents », a rajouté Maitre George Kapiamba.

    • Ebola : 14 personnes guéries, 3 nouveaux cas rapportés et des matériels détruits à Beni pour éviter d’autres contaminations

      journaldekishansa.com - 13h26

      Selon le rapport du ministère de la santé publique sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola du 25 août dernier, sur les 79 cas confirmés, 14 sont guéris, 23 sont hospitalisés et 42 sont décédés au Nord-Kivu. L’équipe d’hygiène a désinfecté un dispensaire dans la zone de santé de Beni où 3 cas ont été rapportés.

    • Rutshuru : Gaz lacrymogène pour disperser une marche après l’enlèvement d’un journaliste

      journaldekinshasa.com - 13h23

      La police a dispersé ce lundi 27 août  à coups de gaz lacrymogène, une marche des journalistes et infirmiers à Rutshuru-centre. Ils protestent contre l’enlèvement du directeur de la radio Umudio FM, Emmanuel Sebazungu, dans la soirée de dimanche sur la route BunaganaSelon les sources locales, la victime est également infirmier à l’hôpital général de référence de Rutshuru. « Le journaliste Emmanuel Sebazungu revenait de la cérémonie d’inauguration d’un marché communautaire à Rubare vers 16 H 00, et à 3 km de Rutshuru-centre (Rukoro) sur la route Bunagana, il a été enlevé par des inconnus. Il est directeur de la radio Umudio Fm et également infirmier à l’hôpital général de référence de Rutshuru. C’est ainsi que les infirmiers se sont joints aux journalistes pour rencontrer l’administrateur du territoire, mais ce dernier n’a pas voulu nous recevoir préférant envoyer des policiers qui nous ont dispersés à coups de gaz lacrymogène », confie , Innocent Gashaba, président sous-sectionnaire de l’UNPC Rutshuru. Les médias locaux ont suspendu la diffusion des informations dès ce lundi.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité