L’info en continu

    • vendredi 14 septembre
    • Nord-Kivu : un accident de circulation fait 4 morts et plusieurs blessés à Kithahuha axe Beni-Butembo

      journaldekinshasa.com - 10h23

      Un camion de marque Dina appartenant à un opérateur économique du nom de Kizito de Beni a vomi ses passagers ce jeudi après-midi à Ararati-Maboya près de Kithahuha axe Beni-Butembo. 4 morts dont 3 femmes et 1 homme ainsi que plusieurs blessés, c’est le bilan provisoire enregistré.

      Les premières informations recueillies auprès d’un témoin ayant vécu le drame, renseignent que le mauvais état du tronçon réhabilité il y’a peu et le mauvais état technique du camion (système de freinage défectueux) ont été à la base de cet accident qui a vu le véhicule se renverser dans une vallée.Le camion quittait la ville de Butembo pour Beni transportant des personnes et marchandises. Les corps des victimes ont été acheminés à la morgue de Beni.

    • Présidentielle : Fayulu présente un programme de gouvernance chiffré à 190 milliards de dollars pour 5 ans

      journaldekinshasa.com - 10h16

      Devant la presse locale et internationale, plusieurs invités de partis politiques dont le MLC, l’UDPS, l’UNC…, le candidat président de la République Martin Fayulu Madidi a présenté son programme de gouvernance jeudi 13 septembre au Centre Interdiocésain. Intitulé « investir dans le citoyen pour développer la RDC », le programme de gouvernance du candidat de la Dynamique de l’opposition, est chiffré à près de 190 milliards de dollars pour 5 ans soit 38 milliards $ l’an.

    • jeudi 13 septembre
    • Ebola: l’épidémie franchit la barre des 100 cas confirmés

      journaldekinshasa.com - 17h30

      Un nouveau de cas de l’épidémie Ebola a été confirmé mercredi 12 septembre 2018 dans la ville de Butembo (Nord-Kivu). Il s’agit d’un agent de santé travaillant dans la structure où le premier décès de la maladie a été pris en charge transitoirement la semaine dernière, souligne le ministère de la santé. Le virus Ebola franchit ainsi la barre de 100 cas confirmés dans la région depuis le début août. Au total, 133 cas de fièvre hémorragique sont signalés dont 102 confirmés et 31 probables, 61 décès et  37 patients sont guéris, d’après les derniers chiffres du ministère de la santé. Alors que 19 cas sont en investigation, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé mercredi qu’elle va apporter son appui technique contre la propagation du virus dans six provinces du pays (Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Sud-Kivu et Tanganyika) en communication avec les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri où sévit actuellement l’épidémie.

    • Kinshasa : l’autorité urbaine appelée à éradiquer le phénomène Ujana

      journaldekinshasa.com - 17h19

      Phénomène Ujana. Ce concept passe sur toutes les lèvres actuellement à Kinshasa. Il décrit les traits psychologiques, comportementaux, voire un style vestimentaire attrayant qui caractérisent actuellement la plupart d’adolescents et de jeunes filles dont l’âge varie entre 13 à 25 ans. Se passant de soutiens-gorge et de caleçons, ces jeunes filles attirent de plus en plus les regards des passants à travers leur habillement extrêmement sensuel. Déterminées à barrer la route à ce qu’elles qualifient de « prostitution publique « , les organisations de défense de l’enfant et de la jeune fille appellent les autorités de la ville à prendre des mesures qui s’imposent. Ces adolescentes et jeunes filles qui se font appeler actuellement « Ujana  » à Kinshasa, sont à la base de beaucoup de conflits au sein des foyers. De par leur habillement exposant les parties intimes du corps, elles retiennent l’attention des hommes mariés, des instituteurs, voire des encadreurs des jeunes au sein des églises et d’autres structures.

    • journaldekinshasa.com - 15h58

      La Cour constitutionnelle a confirmé mercredi 12 septembre la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) déclarant irrecevable la candidature de  Patrick Bologna à la députation nationale pour défaut de nationalité congolaise. Député national élu en 2011, Bologna est président du parti politique Avenir du Congo (ACO), l’un des soutiens de Joseph Kabila. Par ailleurs, la cour constitutionnelle validé la candidature de Lambert Matuku Memas, ministre de l’emploi et prévoyance sociale également cadre du parti Lumumbiste Unifié (PALU) dans la circonscription électorale de Gungu (Kwilu). En somme, la cour constitutionnelle avait réceptionné 189 recours pour les élections législatives et en a validé au moins une cinquantaine.

    • Un journaliste porté disparu à Bukavu

      journaldekinshasa.com - 14h39

      Les responsables de la radio Svein, émettant de Bukavu (Sud-Kivu) disent être sans nouvelles d’un de leurs journalistes, Hassan Murhabazi depuis mardi dernier. “Alors qu’il se préparait à la maison pour affronter ses examens (Ndlr: il est aussi étudiant), notre confrère Hassan Murhabazi a reçu un appel d’un inconnu et est sorti laissant même son téléphone portable. Depuis, il n’est plus revenu à la radio et n’a pas fait signe de vie. Les amis et connaissances ne l’ont plus croisé depuis son départ le mardi. Tous les efforts pour retrouver notre confrère n’ont pas abouti jusque dans l’après-midi de ce 12 septembre 2018. La Radio Svein est très inquiète de ce silence brusque d’un journaliste qui pourtant, a toujours communiqué ses mouvements”, le directeur de la radio Svein, Honneur Safari dans un communiqué publié mercredi. “Nous demandons aux services de sécurité, à ses nombreux auditeurs et ceux de la radio Svein de ne pas hésiter de nous alerter en cas d’un indice qui pourrait nous permettre de le retrouver”, ajoute-t-il.

    • Kinshasa : arrestation de 7 membres du mouvement citoyen « Congolais Debout »

      journaldekinshasa.com - 13h01

      Sept membres du mouvement citoyen Congolais debout de Sindika Dokolo ont été arrêtés mardi 12 septembre vers l’Université de Kinshasa, pendant qu’ils sensibilisaient la population contre la machine à voter. Certains d’entre eux ont été appréhendés vers l’arrêt Trafic de l’UNIKIN, pour être ramenés – après des tortures – au district de la police à Matete et enfin, à l’IPKIN. De là, ils ont été conduits à l’ANR, rapporte   Me Hervé Diakese. Il ne comprend pas en quoi le fait de manifester contre la machine à voter, qui est un droit fondamental, devient une affaire sécuritaire. Dans cet extrait sonore, il fait état d’une preuve de mauvaise foi dans la décrispation politique et dans la criminalisation de l’activisme citoyen.

    • Ouverture de la troisième conférence minière de la RDC

      journaldekinshasa.com - 10h15

      Elles  ont débuté le mercredi 12 septembre. Le président Joseph Kabila a souhaité que le nouveau code minier soit d’application. En même temps, la société civile a annoncé son retrait des travaux. Les travaux se tiennent au complexe scolaire Hewa Bora, ex-Athénée Royal de Kolwezi. Devant un grand nombre de dignitaires du régime – toutes les provinces étaient également représentées- le président Joseph Kabila a en effet demandé que le code minier, dans sa dernière version, soit d’application. Il s’agit d’un texte qui fait polémique ; plusieurs exploitants miniers parmi les plus importants du pays dénoncent la révision de ce code minier qui, selon eux, est à leur désavantage. Mais, bien avant les débats de la conférence, les délégués de la société civile ont décidé hier de boycotter les travaux qui sont destinés à débattre de la gouvernance des ressources minières. Dans un communiqué, ils parlent de « déception et du désaccord quant à l’organisation chaotique » de ces assises.

    • mercredi 12 septembre
    • Goma : un militaire de la garde républicaine arrêté pour avoir tiré sur un civil

      journaldekinshasa.com - 15h09

      Un militaire de la garde républicaine a été arrêté pour avoir tiré sur un civil le week-end dernier au port public de Goma. La victime, qui a reçu plusieurs balles dans le ventre, a été admise aux soins intensifs à l’hôpital CBCA/Ndosho.

      C’est aux environs de 23 heures, dimanche, que la victime a été blessée par balles, alors qu’il ouvrait la porte de chez lui, pour répondre à l’appel du 1er sergent Kalala Mudipano Willy de la garde républicaine. Grièvement blessé au ventre, la victime a été d’abord rapidement admise aux urgences de l’hôpital Heal Africa, avant d’être transporté à l’hôpital CBCA Ndosho, appuyé par le CICR, et qui accueille souvent les grands blessés.

    • Beni : une bombe d’origine inconnue fait des dégâts matériels et blessés en plein centre-ville

      journaldekinshasa.com - 13h20

      Une bombe d’origine inconnue est tombée en plein centre-ville de Beni au croisement de l’entrée rue Dgrad et Airtel la nuit de mardi à ce mercredi. Des dégâts  énormes  ont été enregistrés sur place dont l’alimentation de l’Est touchée par les éclats, la palissade de la TMB, et les arbres entourant l’enclos ont été touchés. Des blessés ont été enregistrés parmi lesquels les agents de la société de Gardinage Top Sig et certains clients qui étaient dans la détente vespérale à l’alimentation.

      L’origine et le tireur demeurent un mystère jusque-là. Les enquêtes sont en cours depuis le matin de ce mercredi par les services compétents afin d’en savoir plus. La psychose règne au sein des habitants qui restent aux alentours. Cette explosion en pleine ville intervient quelques mois après celle qui avait explosé à la Mairie de Beni.

    • Kinshasa : le commissaire provincial de la police appelle ses éléments à la neutralité en période électorale

      journaldekinshasa.com - 12h25

      La neutralité de la police nationale congolaise doit être rigoureusement observée surtout en cette période électorale. La police n’appartient donc pas à aucun parti politique, a rappelé le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa mardi 11 septembre après la parade qu’il a tenue au camp Lufungula. Il appelle par ailleurs tous les policiers à bannir toute tendance tribale ou politicienne dans l’exercice de leur métier.

    • Lutte contre Ebola à Beni : l’OMS promet de remplacer les effets décontaminés ou brûlés à leur juste valeur

      journaldekinshasa.com - 12h22

      L’Organisation mondiale de la santé (OMS), promet de remplacer les effets décontaminés ou brûlés lors de la campagne de riposte contre Ebola dans le territoire de Beni, à mesure que les équipes de prise en charge psycho-sociale se mettront en place. Le Dr Michel Yao, responsable des opérations d’urgences de l’OMS en Afrique et coordinateur de la riposte contre la maladie Ebola à l’OMS répondait aux familles dont un ou plusieurs membres ont été atteints par la maladie à virus Ebola qui réclament une prise en charge totale et un remboursement équivalent à la valeur de leurs biens qui sont souvent brûlés lors de la désinfection de leur habitat.

    • Élections – Ensemble s’en tient au 23 décembre : « Il n’y a pas des contraintes particulières qui pourraient justifier un report », (D. Sesanga)

      journaldekinshasa.com - 11h46

      Pour la plateforme électorale Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi, la date du 23 décembre 2018 est non franchissable et non négociable. Les élections doivent s’y tenir conformément au calendrier électoral de la CENI.
      Selon son secrétaire général, revenu fraîchement d’un séjour à l’étranger, qui s’est confié lundi 11 septembre dernier à la presse, le respect du chronogramme de la Centrale Électorale, ne peut faire l’objet d’aucun débat.

    • mardi 11 septembre
    • Kokonyangi élogieux sur Shadary le compare à Jésus-Christ : « Dans la bible, Joseph et Marie ont donné naissance à Emmanuel »

      journaldekinshasa.com - 16h03

      Le secrétaire général adjoint de la Majorité Présidentielle Joseph Kokonyangi était en meeting populaire le week-end dernier dans la commune de Ngaba à Kinshasa. Au cours de cette activité, il était question pour l’autorité morale de l’Alliance des Paysans et Indépendants (API), plateforme de la MP, de défendre la candidature de Ramazani Shadary, candidat président du Front Commun pour le Congo, mais aussi de présenter les candidats députés de son parti et regroupement politique.

      S’agissant du dauphin de l’actuel chef de l’État, le ministre de l’urbanisme et habitat a démontré qu’il s’agit d’une candidature du sauveur du Congo, à l’instar de Jésus (Emmanuel) dans les Saintes Écritures. Pour cet ancien membre de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo, AFDC, de Modeste Bahati, il n’y a aucun doute que Ramazani Shadary est le meilleur candidat parmi tous les autres.

    • Législatives nationales : la Cour Constitutionnelle valide la candidature d’Alex Kande Mupompa

      journaldekinshasa.com - 15h56

      La Cour Constitutionnelle a rendu lundi 10 septembre dernier, son arrêt en matière des contentieux de candidatures des députés nationaux déclarés irrecevables par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). La candidature qui surgissait au Kasaï Central pour défaut de nationalité a été bel et bien récupérée par cette haute cour.
      Il s’agit du dossier du candidat Alex Kande Mupompa de l’AFDC et Alliés, qui a été jugé recevable et fondé. La Cour Constitutionnelle demande donc à la CENI de réhabiliter le candidat qui a postulé dans la circonscription électorale de Kananga. La candidature de cet ancien gouverneur du Kasaï-Central était recalée pour détention de nationalité belge. Les chambres 1, 2 et 3 poursuivront le traitement des contentieux avant la publication des listes définitives le 19 septembre prochain.

    • Kinshasa : Retour au calme après une brève panique suite aux tirs près de la RTNC

      journaldekinshasa.com - 15h54

      Des tirs ont retenti brièvement, ce mardi 11 septembre 2018 avant-midi, à proximité de la Radio télévision nationale Congolaise (RTNC), dans la commune de Lingwala, à Kinshasa. Selon le général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la Police à Kinshasa, un policier a ouvert le feu suite à une altercation lors du déguerpissement d’un garage pirate, près du terrain Bukama, en face de la RTNC.“Il y avait un problème d’attroupement quand on déguerpissait les gens de garage pirate. Il y a eu une altercation avec le propriétaire du garage et les mécaniciens qui menaçaient les policiers avec des outil; Et des balles ont été tirées en l’air pour les maîtriser. Il y a eu panique, moi-même je viens de là, on a arrêté les mécaniciens, on a enlevé le garage, la police a fait son travail. On a arrêté même le policier qui a tiré”, a dit  le général Sylvano Kasongo, qui rassure que « la situation est redevenue calme ». Quelques personnes se sont empressées de courir vers la RTNC pour essayer de se mettre à l’abri.

    • Kinshasa : les taxis motos, autorisés à circuler jusqu’à minuit

      journaldekinshasa.com - 11h34

      Le général Sylvano Kasongo, a indiqué lundi 10 septembre dernier que les conducteurs de taxis motos « Wewa », sont désormais autorisés à circuler jusqu’aux heures tardives, précisément à minuit. Le patron de la police de Kinshasa a également confirmé la reprise de l’opération de démantèlement des garages pirates, spécialement dans les communes de Kasa-Vubu et Limete.

    • Ebola : La méfiance contre les équipes sanitaires s’intensifie à Beni, le maire interpelle la jeunesse

      journaldekinshasa.com - 10h49

      Une jeep de l’équipe de la riposte contre Ebola a été attaquée, dimanche dernier, par les jeunes en colère au quartier Butanuka, dans la commune de Beu, ville de Beni (Nord-Kivu). Le maire intérimaire de Beni, Modeste Bakwanamaha, condamne cet acte qui s’ajoute à celui enregistré dans la même journée du dimanche 9 septembre 2018 au quartier Rwangoma où des kits de lavage des mains étaient sabotés. « Nous condamnons les actes posés par les jeunes du quartier Butanuka en caillassant  la jeep de l’équipe de la riposte contre ebola qui allait enterrer dignement, et d’une façon sécurisée, une victime. Et au retour du cimetière, les gens ont tendu une embuscade à notre équipe et du côté de Rwangoma, toujours dans ma commune de Beu, les jeunes s’en sont pris aux kits de lavage des mains« , a déclaré le maire adjoint. « Le soulèvement que les jeunes sont en train de faire, nous condamnons ça et nous n’allons pas tolérer ce genre d’agissement. C’est une méchanceté qui n’a pas de sens. Ça s’appelle destruction méchante et c’est punissable », a-t-il martelé.

    • lundi 10 septembre
    • Goma : Lucha saisit le tribunal militaire contre 3 officiers de la police pour « torture »

      journaldekinshasa.com - 16h05

      Le mouvement citoyen Lucha a déposé ce lundi 10 septembre 2018 au tribunal militaire du Nord-Kivu, des plaintes contre trois officiers de la police dans la ville de Goma, pour torture de ses militants lors de la dernière marche contre la machine à voter. Parmi les officiers visés figure le colonel Job Alisa, commandant de la police ville de Goma accusé d’avoir « battu à mort » le militant Ghislain Muhiwa qui était admis aux soins hôpital Heal Africa. Les sous-commissaires Bosco Sinamenye et Serenge Majaribu sont aussi accusés de « torture » lors de la répression de la marche anti-machine à voter. « Nous espérons que notre démarche va aboutir positivement parce qu’il y a des officiers qui ont été sanctionnés dans le passé, nous croyons que la justice va faire son travail », confie Ghislain Muhiwa, militant de Lucha. Lucha avait organisé lundi 3 septembre dans certaines villes du pays, une marche pour dire non à la machine à voter et exiger le nettoyage du fichier électoral.

    • RDC: le marché international du cobalt au menu de la 3ème édition de la conférence minière du 12 au 14 septembre

      journaldekinshasa.com - 14h27

      La troisième édition de la conférence minière de la RDC se tiendra du 12 au 14 septembre 2018 à Kolwezi, province du Lualaba sous le thème: « L’exploitation minière en RDC face aux impératifs de développement durable des zones productrices : Apport, rôle, responsabilité de l’État, de l’industrie minière, de la société civile et des communautés locales dans une synergie transparente à la lumière du code minier révisé ». Cette rencontre qui mobilise plusieurs acteurs du secteur  mettra un accent particulier sur le Cobalt et les minerais dits stratégiques. Selon le programme établit par les organisateurs, une session spéciale sur le cobalt sera tenue avec comme sous-thème «  La RDC face aux enjeux économiques, géopolitiques et géostratégiques du marché international du cobalt et des autres minerais stratégiques : Défis, opportunités et stratégies ».

    • Beni-insécurité : 1 mort et des dégâts matériels importants, bilan des affrontements entre FARDC et rebelles ADF à Ngadi-Mavivi

      journaldekishansa.com - 11h24

      Un mort et des maisons endommagées, c’est le bilan provisoire des affrontements entre FARDC et les rebelles ADF la nuit de dimanche 9 septembre à ce lundi 10, à Beni Mavivi aéroport passant par Matembo jusqu’à Ngadi. Cesabo habitant de Matembo et chef d’avenue, c’est la victime qui a été retrouvée morte son corps gisant au sol à Matembo le matin de ce lundi. Des maisons touchées par balles étaient visibles à Matembo, et des chèvres ont été emportées. Pendant plus de 4 heures du temps, des armes lourdes et légères ont secoué ces milieux de la ville de Beni causant une panique totale de la population et paralysant les activités vespérales.

    • Kasaï-Central : le général de brigade Gaby Boswane nouveau commandant secteur opérationnel FARDC

      journaldekishansa.com - 11h18

      Le nouveau commandant du secteur opérationnel des FARDC dans l’espace Kasaï, le général de brigade Gaby Boswane prendra officiellement ses fonctions mardi 11 septembre prochain au terme d’une cérémonie de passation de pouvoir et de la parade mixte qui sera organisée au camp Bobozo situé à 4 kilomètres de la ville de Kananga.

      Antony Mualushayi porte-parole de ce secteur opérationnel, a confirmé qu’à l’issue de cette cérémonie, le général de Brigade Gaby Boswane qui connait mieux le coin, reaffirmera la détermination des forces loyalistes à défendre l’intégrité de l’espace Kasaï et à protéger les populations et leurs biens, avant d’annoncer une descente sur le terrain dans un bref délai pour palper du doigt la situation sécuritaire.

    • Eliminatoires-Can 2019: la RDC fait un nul contre le Liberia

      journaldekinshasa.com - 10h11

      Les Léopards ont réalisé un nul (1-1) face aux Lone stars, dimanche 9 septembre, en match de la 2e journée-groupe G des éliminatoires-Can Cameroun 2019. Après avoir été mené par les Libériens, les Congolais ont trouvé le filet grâce à Meschak Elia. Avec ce nul, la RDC (4points, +2) est seconde du groupe derrière le Zimbabwe (4points, +3).

    • vendredi 07 septembre
    • Clôture ce vendredi du traitement des recours introduits par les candidats députés

      journaldekinshasa.com - 18h25

      La Cour Constitutionnelle clôture ce vendredi 7 septembre le traitement des recours introduits par les candidats députés recalés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour les législatives nationales. Selon l’extrait de rôle consulté, au total 77 dossiers répartis en 4 chambres sont en train d’être traités. Ces dernières séances ont débuté à 10 heures tel que fixé par la Cour. On peut observer aux alentours de la salle d’audiences, des va-et-vient des avocats. Les candidats députés quant à eux ne sont pas obligés d’être dans la salle d’audiences. Certains avocats se plaignent du déficit de communication qu’ils imputent à la Cour, au point d’être obligés de se présenter chaque jour à la Cour, pour s’enquérir des  nouvelles. La Haute Cour, pour sa part, pourra rendre le prononcé, samedi 8 septembre, selon certaines sources sur place.

    • Ebola : Oly Ilunga et Jean-Jacques Muyembe se mobilisent pour contenir l’épidémie

      journaldekinshasa.com - 10h40

      Le Ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga et le directeur de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB), le Professeur Jean-Jacques Muyembe, et le Coordonnateur de la riposte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola, Dr Njdoloko Tambwe Bathe, se sont rendus à Butembo ce jeudi 6 septembre pour faire le suivi de la prise en charge. Ils ont tenu une séance de travail avec les équipes sur place et ont également amené le matériel pour installer le laboratoire mobile à Butembo afin d’accélérer l’analyse des échantillons prélevés. Deux personnes sont décédées d’Ebola dans cette ville d’environ 1 million d’habitants inaugurant ainsi nouveau foyer de l’épidémie dans l’Est de la RDC. Depuis le début de cette épidémie, 70 personnes ont été vaccinées à Katwa (Butembo) faisant au total 6.486 personnes touchées par la vaccination qui a débutée le 8 août 2018 dans la partie orientale de la RDC.

    • CENI : préconise le nom de la machine à imprimer au lieu de la machine à voter

      journaldekinshasa.com - 10h36

      70 000 machines à voter sont déjà produites en Corée du Sud où se trouve Corneille Nangaa, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Il y est pour finaliser le processus d’expédition de ces outils en RDC dont le déploiement est prévu entre octobre et décembre 2018. Ce, malgré les doutes de certains acteurs de la société civile et de l’opposition. Pour dissiper les soupçons, quelques spécimens de ce dispositif à écran tactile sont prépositionnés à l’entrée du quartier général de la CENI. Ce jeudi 6 septembre 2018, les reporters du Journal du citoyen s’étaient rendus sur place pour expérimenter cette technologie.

    • jeudi 06 septembre
    • Un mort d’Ebola confirmé à Butembo

      journaldekinshasa.com - 12h15

      Le directeur général de la riposte contre l’épidémie, Dr. Barthe Ndjoloko, confirme  qu’une personne est décédée du virus Ebola à Butembo, la deuxième ville du district de Beni, dans l’est de la RDC. Il s’agit du tout premier cas mortel confirmé dans cette ville. Mais l’épidémie a déjà fait au moins 85 morts dont 54 confirmés dans le district de Beni, dans l’est du pays, indiquent les statiques publiées sur le compte Twitter du ministère de la santé.

      Il s’agit du décès d’un contact bien connu venu de Beni et qui, à un certain moment, avait refusé de coopérer avec les services de riposte contre Ebola, mais qui était allé se cacher à Butembo. Le ministère de la santé a, à partir de ce cas, renforcé les équipes d’experts qui travaillaient déjà dans cette ville.

    • mercredi 05 septembre
    • Condamnation à 5 ans de prison confirmée pour de Franck Diongo

      journaldekinshasa.com - 18h07

      Franck Diongo n’a pas été acquitté. La Cour de cassation a confirmé ce mercredi 5 septembre 2018 la condamnation à 5 ans de prison ferme du président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP). « La Cour a dit la politique au lieu de dire le droit. Elle s’est écartée du bon chemin. C’est une justice aux ordres, une justice injonctionnelle. Elle a ainsi déclaré recevable mais non fondée la requête de Diongo en révision de l’arrêt le condamnant à 5 ans de prison », a dit Nico Malengela, avocat de Franck Diongo. La défense de Diongo espérait son acquittement. « Toutes les conditions de révision étaient prévues. Il y a des pièces nouvelles. La Cour estime qu’elles sont tardives. Elles ne pouvaient être que tardives parce que nouvelles. C’est régime doit vite changer. La Cour a déçu », a-t-il ajouté. L’opposant a été condamné le 28 décembre 2016 en procédure de flagrance pour « séquestration de trois militaires de la Garde républicaine ».

    • RDC: au moins 5 morts dans des affrontements entre l’armée et les rebelles rwandais du FDLR 

      journaldekinshasa.com - 14h49

      Des affrontements ont eu lieu tôt ce 5 septembre au matin entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) à Rugari dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu dans l’Est de la RDC. Selon des sources civiles, les échanges de tirs ont duré plusieurs heures et auraient fait au moins cinq morts dont trois militaires et deux civils, et trois personnes blessées internées à l’hôpital de Rutshuru. Ces affrontements ont été confirmés par les FARDC, mais pas le bilan. Le major Guillaume Ndjike, porte-parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu, parle d’une tentative de diversion des rebelles hutu rwandais qui, depuis une semaine, sont traqués en profondeur par l’armée loyaliste de l’opération Sukola 2. «Nous attaquons les groupes armés en profondeur, coupant ainsi leur points de ravitaillement. La tentative d’occuper l’une de nos positions à Rugari a été directement repoussée et l’ennemi est en déroute. Nous déplorons cependant deux de nos éléments qui ont été blessés et sont pris en charge par des spécialistes militaires», confirme Guillaume Ndjike .

    • Présidentielle 2018 : Gizenga et Moka débarqués par la Cour Constitutionnelle

      journaldekinshasa.com - 09h31

      Les candidatures d’Antoine Gizenga et Jean-Paul Moka à la présidentielle de décembre 2018 ont été invalidées définitivement ce mardi 4 septembre par la Cour Constitutionnelle. L’ancien premier ministre Gizenga a été invalidé pour défaut de qualité du signataire des formulaires de mandat et d’investiture au BRTC alors que Moka a lui été débarqué pour faute de preuve de paiement de la caution électorale.

      Avant la publication des listes définitives le 19 septembre prochain par la cour constitutionnelle, le nombre provisoire des candidats à la présidentielle est désormais à 21, après traitement des requêtes par la Cour Constitutionnelle. Ces invalidations interviennent après celles de Bemba et Muzito pour notamment condamnation par une cour et conflit d’intérêt avec son parti.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité