L’info en continu

    • vendredi 19 octobre
    • RDC: le sort incertain des déplacés dans les camps du Nord-Kivu

      journaldekinshasa.com - 12h28

      En RDC, alors que les Nations unies viennent de reconduire le mandat de la Monusco, la force déployée dans le pays, le sort des réfugiés et déplacés des camps de Mpati et Kivuyé, dans la province du Nord-Kivu, continue d’inquiéter. Ces derniers jours, des affrontements entre des groupes armés et des militaires congolais ont été signalés. Les FARDC accusent les déplacés d’être complices des assaillants. Le gouvernement du Nord-Kivu réclame la fermeture des camps. Et les Nations unies, malgré un mandat de protection des civils, ne sont toujours pas intervenues.

    • Marche du 26 octobre : L’UDPS n’a pas signé la correspondance de l’opposition adressée à Kimbuta

      journaldekinshasa.com - 12h22

      L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), n’a pas apposé sa signature sur la correspondance que l’opposition a adressée ce jeudi 18 octobre 2018, au gouverneur de la Ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, au sujet de la marche du 26 octobre prochain. Pourtant, le nom du délégué de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, secrétaire général du parti, figure sur le bas de la correspondance, mais sans que ce dernier n’ait apposé sa signature sur le document. Certains cadres du parti disent ignorer le pourquoi de la non-signature de leur secrétaire général. Pour rappel, ladite marche aura pour objectif, de s’opposer à l’utilisation de la machine à voter mais aussi à la présence de près de 10 millions d’électeurs sans empreintes digitales, que contient le fichier électoral.

    • jeudi 18 octobre
    • Joseph Kabila préside la réunion du Haut Commandement militaire

      journaldekinshasa.com - 18h22

      Le Commandant suprême des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et Président de la République, Joseph Kabila Kabange a présidé mercredi 17 octobre, au quartier général des FARDC, au Mont Ngaliema, la réunion du haut commandement des forces armées axée sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays. Au cours de cette rencontre, il a été procédé à l’évaluation de la mission effectuée à la 3ème région militaire par le chef d’Etat-major général des FARDC, le lieutenant-général, Célestin Mbala Munsense et de l’opération militaire en cours dans la partie Est du pays. Au plan sécuritaire, le Commandant suprême des FARDC a promis de tout mettre en œuvre  pour sécuriser toute l’étendue du territoire national, singulièrement le processus électoral.

    • RDC-Présidentielle : 11 candidats dont Fayulu, Kin-Kiey, Ifoku et Kikuni exigent la mise à l’écart immédiate de la machine à voter

      journaldekinshasa.com - 17h33

      Dans une déclaration ce jeudi 18 octobre 2018 à Kinshasa, quelques candidats présidents de la République dont Martin Fayulu, Marie-Josée Ifoku, Théodore Ngoy, Sylvain Masheke, Noël Tshiani, Jean Mabaya, Joseph Mba Maluta, Freedy Matungulu, Kin-Kiey Mulumba, Seth Kikuni et Radjabho Tebabo, ont fustigé une fois de plus, le comportement du président de la CENI, au sujet de la machine à voter, qu’il veut faire passer par la force, selon eux. Pour ces candidats, l’impression de bulletins est le seul mode de vote prévu par le législateur congolais. Ils exigent : la mise à l’écart « immédiate » de la machine à voter; l’accès égal immédiat aux médias publics plus particulièrement la RTNC; le respect des droits humains et des libertés fondamentales…

    • RDC-Présidentielle : en lieu et place des élections chaotiques, le candidat Ngube Ngube propose une transition de 24 mois avec Kabila

      journaldekinshasa.com - 13h42

      Suite aux fortes divergences entre parties prenantes au processus électoral sur la machine à voter, le fichier électoral, susceptibles d’engendrer des troubles après les élections du 23 décembre 2018, le candidat à la présidentielle, Pierre-Honoré Kazadi  Ngube Ngube a adressé une lettre au président de la République dans laquelle il demande la suspension momentanée de la tenue des élections. Dans cette correspondance,  Ngube Ngube propose une transition consensuelle inclusive de 12 à 24 mois avec Joseph Kabila comme président, en lieu et place des élections chaotiques. Outre cela, il préconise également la dissolution de l’Assemblée Nationale et du Sénat « qui ont largement dépassé leurs limites ».

    • lundi 15 octobre
    • Un soldat tue ses deux compagnons d’arme avant de se donner la mort à Rugari

      journaldekinshasa.com - 17h55

      Trois militaires ont été tuées par balle ce lundi 15 octobre 2018 à Rugari, environ 40 km au nord de Goma (territoire de Rutshuru), suite à une dispute engagée par un couple militaire. La cause de la dispute n’est pas connue, mais le chef du groupement Rugari, Eric Mashagiro indique l’épouse s’est donné la mort après avoir tué son mari et un autre militaire venu à la rescousse, alors qu’un autre soldat est sorti blessé. « Ce matin, il y a une femme militaire qui a tiré sur son mari. Elle a également tiré sur les militaires venus pour le secours. Le bilan est de trois morts y compris cette dame. Après avoir tiré sur les militaires, elle s’est donnée la mort aussi. Ça a créé une panique pendant au moins une heure », a-t-il témoigné. Un civil a été tué aussi par un militaire samedi toujours à Rugari. « Il y a aussi le cas d’un militaire qui a tiré sur un paisible citoyen que nous avons enterré hier (dimanche). C’était un militaire qui était en divagation en train de tracasser la population », a  ajouté Eric Mashagiro, chef du groupement Rugari. Cette situation inquiète la population locale car, « ils (militaires) habitent avec la population bien qu’ils aient un camp », déplore Trésor Ntwari, président des jeunes de Rugari.

       

    • vendredi 12 octobre
    • RDC : Les Experts de la Société Civile accusent certains acteurs politiques de vouloir créer des échappatoires pour ne pas aller aux élections

      journaldekinshasa.com - 16h49

      Dans une déclaration vendredi 12 octobre à Kinshasa, le Panel des experts de la société civile, ont dénoncé l’attitude de certains acteurs politiques Congolais, qui veulent créer des échappatoires pour ne pas aller aux élections. Le panel  des Experts de la Société Civile constate, qu’au moment où la CENI s’efforce à respecter le calendrier électoral, qu’elle exécute sans faille, certains acteurs politiques sont toujours dubitatifs quant à l’aboutissement heureux du processus électoral.

    • Élections : le comportement de Nangaa est « non-conciliant et méprisant à l’égard des candidats présidents, ( Déclaration Opposition)

      journaldekinshasa.com - 12h31

      Les opposants congolais ont, dans leur déclaration commune faite jeudi dernier au siège du G7, fustigé le comportement du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), à l’égard des candidats présidents de la République. Lors de la deuxième réunion entre le bureau de la CENI et les  candidats prétendants à la magistrature suprême le 10 octobre dernier, Corneille Nangaa, avait, selon certains candidats, demandé à ceux qui ne voulaient pas expérimenter la machine à voter de partir. Et pour les opposants, c’est un comportement qui n’est pas de nature à converger les vues des uns et des autres.

    • Le débat sur les états financiers des entreprises étatiques relancé

      journaldekinshasa.com - 11h37

      L’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho)  se dit préoccupée à la suite des rapports des consultants qui ont fait, à la demande du comité exécutif de l’ITIE, la revue des états financiers de quelques entreprises étatiques. Des préoccupations qui viennent s’ajouter, selon elle, à celles exprimées à la réunion du comité exécutif du 8 mai dernier, au cours des débats sur les rapports du centre Carter et de Globalwitnes relatifs à la gouvernance de la Gécamines.

    • jeudi 11 octobre
    • Arménie-Forum sur la souveraineté numérique : E. Okundji appelle les pays membres de la Francophonie à briser les barrières aux échanges technologiques

      journaldekinshasa.com - 17h23

      En marge du 17 ème sommet de la Francophonie qui se tient présentement à Ervan en Arménie, le Ministre congolais des PT NTIC, Emery Okundji a salué la mise en place d’un  réseau francophone des ministres ayant le numérique dans leurs attributions  dont le lancement a eu lieu mercredi 10 octobre lors d’une grande conférence internationale.  Selon lui, cette structure aidera les pays membres de l’OIF à relever ces énormes défis.  Cette plateforme devra servir, pour nous, décideurs politiques, de cadre de rencontre et d’échanges de bonnes pratiques en vue d’accompagner nos pays dans le processus de l’éclosion du numérique comme outil indispensable du développement socio-économique des Nations.

    • RDC : les sanctions des USA et de l’UE contre les dignitaires congolais ont entraîné le gel de 35 millions $ (ACB)

      journaldekinshasa.com - 16h25

      Après avoir feint que les sanctions américano-européennes, gel des avoirs et restriction des visas, prises par vagues successives en 2016, 2017 et 2018; n’avaient aucun effet sur elles, les autorités congolaises ont finalement résolu, le mardi 9 octobre, d’introduire un recours auprès de l’Union européenne pour demander leur levée. Le porte-parole du gouvernement parle de  réputation à défendre pour justifier ce recours administratif contre le Conseil européen après visiblement l’échec du front-diplomatique à faire entendre la voix de Kinshasa. Mais est-ce que la raison avancée par le ministre de la communication et médias est-elle vraiment la principale ?

    • Israël annonce qu’il va expulser de force les migrants congolais d’ici au 5 janvier 2019

      journaldekinshasa.com - 11h33

      Israël s’apprête à retirer la protection de groupe qu’il offrait aux ressortissants Congolais depuis le début des années 2000, rapporte RFI qui cite l’Autorité israélienne de l’immigration. Ils seront donc obligés de rentrer en RDC. Aucun chiffre n’a été donné sur le nombre de personnes concernées par cette décision. Ces dernières ont désormais trois mois pour partir volontairement. Dès 5 janvier prochain, ces congolais pourront être expulsés de force. Pour le gouvernement Israélien, il n’y a plus d’obstacle à l’expatriation des citoyens de République démocratique du Congo vers leur pays d’origine. Cette annonce intervient dans un contexte marqué également par l’expulsion massive des congolais vivant en Angola, en situation irrégulière.

    • mercredi 10 octobre
    • CAN 2019, RDC-ZIMBABWE : Bakambu et Bolasie déjà à Kinshasa

      journaldekinshasa.com - 17h10

      23 des 24 léopards convoqués pour affronter le Zimbabwe en double confrontation le 13 et le 16 octobre prochain, matchs comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires CAN Cameroun 2019, sont déjà sur le sol congolais. Cédric Bakambu et Yannick Bolasie, absents des derniers rassemblements, sont bel et bien de la partie. En attendant Jordan Ikoko, sociétaire de Guingamp (France) qui lui, atterrit ce mercredi dans la soirée, le reste du groupe séjourne à Kinshasa depuis les soirées de lundi 8 et mardi 9 octobre dernier.

    • Ebola : 7 nouveaux cas confirmés à Beni et Masereka

      journaldekinshasa.com - 10h39

      « Parmi les 6 nouveaux cas de Beni figurent 3 décès communautaires dans la quartier Butanuka. Il s’agit de 3 enfants qui ont été en consultation dans le même dispensaire », écrit le ministère dans son communiqué publié ce mercredi. L’autorité sanitaire congolaise a prévenu en début de semaine que cette ville de plus de 300 000 habitants va enregistré un pic de nouveaux cas du fait du développement de la maladie par les personnes contaminées ayant échappé au suivi et à la vaccination. Beni a déjà enregistré 63 cas dont 38 décès. Ses nouveaux cas rapportés pourraient dépasser le nombre de cas à Mabalako, épicentre de cette épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo.  Cette épidémie touche les territoires de Beni et Lubero dans la province du Nord-Kivu et trois localités  (Komanda, Tchomia et Mandima) dans l’Ituri.

       

    • mardi 09 octobre
    • Beni: des élèves en colère manifestent contre l’insécurité

      journaldekinshasa.com - 17h59

      Une marche de colère des élèves a eu lieu ce mardi 09 octobre dans la ville de Beni. Les écoles de ces jeunes manifestants ont dû fermer leurs portes suite à la recrudescence de l’insécurité, caractérisée par des massacres, des enlèvements et des attaques d’hommes armés contre des positions militaires. Les manifestants ont paralysé le déroulement des cours dans toutes les écoles de la ville de Beni et provoqué la fermeture des magasins, boutiques et autres maisons de commerce du matin jusqu’à l’après-midi. Les écoliers ont été dispersés par la police qui a utilisé des bombes de gaz lacrymogène.

    • Enrôlés fictifs» : 1.000 candidats députés kinois sans empreintes

      journaldekinshasa.com - 15h53

      Attendue comme une bouée de sauvetage par les acteurs politiques de l’opposition, le séjour de la délégation du Conseil de sécurité des Nations-Unies n’aura, au finish, pas répondu aux attentes. Ni les attentes relatives au rejet de la machine à voter, l’élargissement du consensus conseillé par la délégation conduite par François Delattre se limitant strictement aux observations techniques éventuelles. Ni celles, encore plus insistantes, qui exigent le retrait des listes électorales des enrôlés sans empreintes digitales.

    • Vodacom Ligue 1 : dans la douleur, DCMP bat l’AS Dragons (1-0) et échappe à la pression des supporters

      journaldekinshasa.com - 13h13

      Après le match nul d’un but partout concédé à Lubumbashi face à la formation de Lubumbashi sport lors de sa deuxième sortie, le Daring Club Motema Pembe a difficilement battu l’Amical Sportif Dragons Bilima sur le score étriqué d’un but à zéro, dimanche 07 octobre dernier au stade Tata Raphaël, à l’issue de sa troisième sortie.  La prestation des immaculés très contestée par les supporters au cours de la rencontre, a finalement été sauvée grâce au but de Junior Mbele qui est intervenu à la 85ème minutes du match.  Les hommes de l’entraîneur italien Andrea Agostinelli, comptent désormais 7 points. Pendant ce temps, au stade de l’unité à goma, l’As Dauphin Noir a battu le CS Don Bosco sur le score de 3 buts à 2.

    • dimanche 07 octobre
    • Message de l’opposition à la mission du l’ONU « Ne cédez pas au chantage de Kabila »

      journaldekinshasa.com - 12h30

      Les sept leaders de l’opposition en République démocratique du Congo (Matungulu, Fayulu, Tshisekedi, Katumbi, Kamerhe, Muzito et Bemba)  ont adressé un mémo commun à la délégation du conseil de sécurité des Nations unies en visite à Kinshasa. Quatre pages dans lesquelles ils dressent le bilan sans fard de la situation actuelle en RDC, tout en rappelant leur détermination à participer au processus électoral et à désigner un candidat unique de l’opposition si  les élections sont inclusives, libres, crédibles et transparentes  avant de reconnaître que ‘l’actuel processus conduit par la CENI et le pouvoir n’accorde aucune garantie. Des risques qui, à défaut d’être endigués, compromettent durablement la sécurité et la stabilité dans la sous-région.

    • samedi 06 octobre
    • Kongo central: 50 morts dans un accident de circulation près de Kisantu

      journaldekinshasa.com - 16h57

      Un accident de circulation a causé la mort de 50 personnes et fait plusieurs blessés graves dans le territoire de Madimba, situé à 6 km de Kisantu dans la province du Kongo Central, selon le gouverneur intérimaire de cette province, Atou Matubwana. Pour sa part, le député national, élu de Matadi, Fabrice Puela, joint au téléphone, a indiqué que l’accident a été provoqué ce samedi 6 octobre suite à une collusion entre un bus et un camion-citerne transportant du carburant. Un village a même été brûlé, a ajouté Fabrice Puela.

    • vendredi 05 octobre
    • Le conseil de sécurité devrait demander l’ouverture de l’espace civique en RDC, selon Amnesty

      journaldekinshasa.com - 16h04

      Le Conseil de sécurité doit à nouveau demander aux autorités congolaises de lever officiellement toute interdiction de manifestations pacifiques et de mettre fin à la répression contre les réunions de l’opposition et de la société civile. Ce plaidoyer d’Amnesty International a été rendu public jeudi 4 octobre dernier à la veille de la visite d’une délégation du conseil de sécurité en République Démocratique du Congo.

    • Beni : Six morts dans une nouvelle attaque

      journaldekinshasa.com - 12h21

      Au moins quatre militaires et deux civils ont été tués jeudi 4 octobre 2018 lors d’une attaque des présumés combattants ADF au quartier Paida, dans la commune Ruwenzori, en ville de Beni (Nord-Kivu). L’attaque a visé une position « stratégique » de l’armée. Les corps des militaires tués se trouvent à la morgue de l’hôpital général de référence de Beni et ceux de deux civils sont encore à Paida. Il s’agit d’un bilan provisoire pour l’instant. Les autorités militaires ne se sont pas encore exprimées sur cette nouvelle attaque qui intervient une dizaine de jours après celle qui a coûté la vie à une vingtaine de personnes dont des militaires.  Le quartier Paida se vide de sa population qui se dirige vers le centre-ville. Le chef d’état-major général des FARDC, le général Célestin Mbala séjourne encore à Beni. Les autorités ont annoncé qu’une partie des combattants des forces démocratiques alliées (ADF) s’est retranchée autour de la ville de Beni.

    • Nord-Kivu, libération de 17 otages retenus par les Adf : retour au calme après une journée de manifestation à Oïcha

      journaldekinshasa.com - 10h52

      Les activités ont repris  jeudi 04 octobre dernier à Oïcha après une journée de manifestation de jeunes de la Lucha, accompagnés d’une foule en colère. Ces derniers sont descendus dans la rue pour réclamer la libération de 17 personnes enlevées dont des enfants en majorité par les rebelles ADF le 22 septembre dernier a Mabapula après leur incursion à Oïcha chef-lieu du Territoire de Beni.Ces manifestants avaient des calicots et banderoles sur lesquels l’on pouvait lire : « libérez nos enfants, nous voulons la paix dans notre Territoire ». La marche a connu un grand engouement où femmes, enfants, hommes,… sont venus gonfler les rangs des manifestants au niveau du Rond-point central d’Oïcha.

    • jeudi 04 octobre
    • RDC-Délestage : Certains quartiers de la Gombe, Kinshasa et Lingwala seront privés d’électricité dimanche (communiqué)

      journaldekinshasa.com - 16h21

      Dans un communiqué de presse rendu publique ce jeudi 4 octobre 2018, la Société Nationale d’Électricité (SNEL), informe à ses clients qu’il y aura quelques perturbations dans la fourniture de l’énergie électrique le dimanche prochain à Kinshasa. De 7h à 18h, les services de la SNEL seront indisponibles dans certains quartiers de Communes de Gombe, Lingwala et Kinshasa, suite aux travaux d’entretien périodique des équipements électromécaniques à la sous-station Golf, souligne la Société Nationale d’Électricité. « La SNEL présente ses excuses pour ce désagrément », conclut ce communiqué de presse. Mais on signale ce jeudi des coupures d’électricité dans plusieurs quartiers.

    • Face à face Ceni-Présidentiables : si Corneille Nangaa écoutait…

      journaldekinshasa.com - 12h13

      Le protocole de la CENI a confirmé, à travers des cartes d’invitation individuelles adressées aux 21 candidats à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018, la tenue d’une séance de travail, ce jeudi entre 11h 10 et 12 h 30, entre ces derniers et le président de cette institution d’appui à la démocratie, Corneille Nangaa. Chacun de ses invités est prié de se faire accompagner d’un collaborateur. Un seul point est inscrit à l’ordre du jour : « Echanges ».
      On peut deviner, compte tenu du contexte, que le menu du jour va certainement être composé des sujets tels que la machine à voter, le fichier électoral, la sécurisation du processus électoral, des candidats et des électeurs, le financement des élections, les libertés d’expression, de manifestation et de réunion, l’accès aux médias publics, de l’observation des scrutins par les témoins des candidats et les délégués des ONG tant nationales qu’internationales, etc.

    • L’ère des divorces ?

      journaldekinshasa.com - 11h09

      Gizenga Antoine, gourou de la scène politique congolaise, vient de signer un deuxième divorce dans sa vie. Le premier concernait son couple vieux de dizaines d’années et le deuxième enregistré hier, mercredi 3 octobre 2018, concernait l’union existant entre sa formation politique fortement implantée dans son terroir naturel, l’ex Bandundu, le Palu, et la famille politique du Président Kabila : la MP. L’idylle politique aura donc duré plus d’une décennie de 2006 à 2018. Rien ne dure éternellement puisque l’existence est un cycle.

    • Le Conseil de sécurité à Kinshasa pour s’assurer d’élections « libres »

      journaldekinshasa.com - 10h49

      Le Conseil de sécurité de l’ONU effectuera en fin de semaine une visite en République démocratique du Congo afin de s’assurer d’élections présidentielle et parlementaires libres le 23 décembre dans ce pays, sur fond de tensions entre les autorités congolaises et les Nations unies. L’ONU souhaite des élections libres, justes et pacifiques, a déclaré mercredi l’ambassadeur néerlandais à l’ONU, Karel Van Oosterom. Les Etats-Unis ne seront représentés que par un chef de cabinet adjoint de la mission américaine. L’ambassadrice américaine Nikki Haley n’avait pas eu de feu vert de Kinshasa pour se rendre à nouveau dans le pays après un premier déplacement en 2017, selon des diplomates.

    • mercredi 03 octobre
    • 7 candidats demandent à Kabila de retirer les véhicules de la police et de l’armée dotés à Shadary

      journaldekinshasa.com - 12h57

      Le groupe de 7 candidats présidents de la République (Marie Josée Ifoku, Sylvain Maurice Masheke, Théodore Ngoy, Yves Mpunga, Gabriel Mokia, Seth Kikuni et Radjabo Tebaro Soborabo), ont appelé mardi 2 octobre Joseph Kabila et le gouvernement, à retirer les véhicules de l’armée et de la police ainsi que d’autres moyens de l’Etat mis à la disposition du candidat de la coalition au pouvoir, Ramazani Shadary. Les 7 candidats exigent que tous les concurrents à la prochaine présidentielle soient dotés de mêmes moyens de protection.“Au chef de l’Etat et au gouvernement de retirer au candidat du FCC les véhicules de la police et des forces armées avec gyrophare, et son personnel ou de doter tous les candidats présidents de la République de mêmes moyens immédiatement et d’interdire aux membres du gouvernement et aux autorités provinciales, urbaines, municipales et locales de faire campagne, en se servant de leur position de force et de moyens de l’Etat, en faveur du candidat du FCC et interdire aussi à toutes les institutions publiques, dont les universités, en l’occurrence l’Université de Kinshasa (UNIKIN), de se mettre au service du candidat FCC”, déclarent-ils.

       

       

    • Présidentielle 2018 : 7 candidats demandent à Kabila et au gouvernement de retirer les véhicules de la police et forces armées dotés à R. Shadary (Déclaration)

      journaldekinshasa.com - 11h54

      Dans une déclaration ce mardi 2 octobre 2018 à Kinshasa, 7 candidats présidents de la République sont montés au créneau, pour dénoncer un certain nombre de choses, notamment les avantages dont bénéficie Ramazani Shadary, candidat président de FCC. S’agissant des avantages réservés au dauphin du chef de l’État, Marie-Josée Ifoku, Sylvain Maurice Masheke, Théodore Ngoy Ilunga, Yves Mpunga, Gabriel Mokia, Seth Kikuni et Radjabho Tebabo demandent soit de mettre fin à cette injustice, soit d’en faire bénéficier à tous les autres candidats. « Au chef de l’État et au gouvernement, de retirer au candidat du FCC, les véhicules de la police et des forces armées avec gyrophare, et son personnel ou de doter tous les candidats présidents de la République, des mêmes moyens immédiatement et d’interdire aux membres du gouvernement et aux autorités provinciales, urbaines, municipales et locales de faire campagne, en se servant de leur position de force et de moyens de l’État, en faveur du candidat du FCC », ont-ils déclaré.

    • LINAFOOT : Renaissance et Dragons se neutralisent (0-0), tandis que Mazembe pulvérise Lubumbashi sport (4-0)

      journaldekinshasa.com - 09h38

      Deuxième sortie ratée pour le Football Club Renaissance du Congo de Kinshasa qui a fait match nul de zéro but partout, face à l’Amical Sportif Dragons Bilima ce mardi 02 octobre au stade Tata Raphaël de Kinshasa. Les oranges de la capitale devront encore patienter pour obtenir leur premier victoire cette saison en championnat. De l’autre côté à Lubumbashi, le Tout-Puissant Mazembe pour son entrée en matière, a écrasé la formation de Lubumbashi Sport sur le score de 4 buts à zéro, (Likonza 41′, Elia 58′, Sissoko 69′, Ushindi 90′).

    • mardi 02 octobre
    • La CENI met le cap sur le déploiement

      journaldekinshasa.com - 15h17

      Le 23 décembre, c’est bientôt. La Commission électorale nationale indépendante en est bien consciente. C’est dans ce cadre qu’elle prend déjà toutes les dispositions pour se mettre à l’abri des surprises désagréables. Après réception des isoloirs, encres indélebiles … dans les provinces, la Centrale électorale met désormais le cap sur le déploiement de la quincaillerie électorale dans le Congo profond. Une opération qui sera effectuée durant tout le mois d’octobre.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité