L’info en continu

    • mercredi 15 novembre
    • Les missions de maintien de la paix de l’ONU condamnées à se réformer en Afrique

      AFP - 07h46

      Matériel insuffisant, vulnérabilité, mandat inadapté… des dirigeants africains ont dénoncé au Forum de Dakar l’inadéquation des missions des Casques bleus au nouvel environnement sécuritaire, une préoccupation partagée par les Nations unies, qui veulent faire évoluer leurs interventions. « Face à la violence asymétrique, les missions de maintien de la paix éprouvent des difficultés, au point qu’elles sont parfois contraintes de consacrer leurs moyens à leur propre sécurité », constate le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, déplorant à ce Forum annuel sur la paix et la sécurité en Afrique « l’impuissance de la puissance ».

    • Zimbabwe: l’armée annonce être intervenue contre des proches de Mugabe

      AFP - 07h44

      Des officiers de l’armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des « criminels » proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d’Etat contre le maître absolu du pays depuis 1980. L’entrée en scène de l’armée intervient en pleine crise ouverte entre M. Mugabe et le chef de l’armée après le limogeage la semaine dernière du vice-président du pays Emmerson Mnangagwa, longtemps présenté comme son dauphin.

    • mardi 14 novembre
    • Séisme: en Iran, deuxième nuit dehors pour les rescapés, deuil national

      AFP - 08h05

      Des dizaines de milliers d’Iraniens, épargnés par le puissant séisme de dimanche soir, ont passé une deuxième nuit dehors, avant une journée de deuil national. Lundi soir, alors que, selon les autorités, les opérations de sauvetage étaient pratiquement terminées, le bilan du tremblement de terre, d’une magnitude de 7,3, s’établissait toujours à au moins 421 morts et 7.370 blessés, tous recensés dans la province occidentale de Kermanshah, limitrophe de l’Irak.Fortement ressenti à Bagdad et dans de nombreuses provinces d’Irak, le bilan officiel du drame dans ce pays était de 8 morts et 336 blessés.

    • Syrie: 53 morts dans des frappes aériennes sur un marché, des blessés

      AFP - 08h01

      Au moins 53 personnes, dont une majorité de civils et des enfants, ont été tuées dans des raids aériens sur un marché d’une localité rebelle, dans une zone de désescalade du nord de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’OSDH n’était pas en mesure de préciser si ces frappes aériennes avaient été menées lundi par des avions du régime du président syrien Bachar al-Assad ou de son allié russe dans la ville d’Atareb. Les sources sur lesquelles se base l’OSDH identifient les auteurs des frappes en fonction du type d’avion, de leur localisation et des munitions utilisées.

    • Nouvelles accusations contre un candidat républicain, appelé à se désister

      AFP - 07h59

      Une nouvelle femme a accusé lundi d’agression sexuelle le candidat républicain au Sénat Roy Moore, alors que les appels se multipliaient jusque dans son propre camp pour qu’il renonce à sa candidature. L’ancien magistrat ultra-conservateur est candidat à la sénatoriale du 12 décembre dans l’Alabama, sa région d’origine dans le sud des Etats-Unis. Le Washington Post avait publié jeudi le témoignage d’une femme affirmant avoir été victime d’attouchements au domicile de Roy Moore en 1979, alors qu’elle n’avait que 14 ans.

    • Crash de Charm Cl-Cheikh en 2004: le juge ordonne un non-lieu

      AFP - 07h57

      Près de 14 ans après le crash d’un Boeing 737 qui s’était abîmé en mer au large de Charm el-Cheikh (Egypte), faisant 148 morts dont 134 Français, le juge chargé de l’enquête à Bobigny a ordonné un non-lieu, a appris lundi de sources concordantes. « Une ordonnance de non-lieu a été rendue le 11 juillet mais nous avons fait appel », a déclaré Me Jean-Pierre Bellecave, l’un des avocats de l’association des familles de victimes. Une information confirmée par le parquet de Bobigny.

    • Zimbabwe: le chef de l’armée adresse une mise en garde sans précédent au parti de Mugabe

      AFP - 07h46

      Le chef de l’armée zimbabwéenne a adressé lundi une mise en garde sans précédent au parti du président Robert Mugabe, dénonçant vivement l’éviction du vice-président du pays et prévenant que l’armée pourrait « intervenir » si cette « purge » ne cessait pas au sein du parti présidentiel. Emmerson Mnangagwa, longtemps pressenti comme dauphin du président Robert Mugabe dont il est un des anciens fidèles, a été humilié et démis de ses fonctions de vice-président la semaine dernière, après un bras de fer avec la première dame, Grace Mugabe. Ce départ forcé d’un des lieutenants de Robert Mugabe a fait éclater au grand jour les rivalités au sein du parti présidentiel, la Zanu-PF, au pouvoir depuis l’indépendance en 1980.

    • lundi 13 novembre
    • Macron rend hommage aux victimes des attentats du 13 novembre

      AFP - 08h02

      Emmanuel Macron rend hommage lundi matin aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, qui avaient fait 130 morts, en se rendant sur les six lieux des attaques en compagnie notamment de François Hollande, a indiqué l’Elysée. Ses déplacements suivront chronologiquement les attentats, en commençant à 9h00 par le Stade de France, aux côtés notamment des élus locaux et régionaux, dont Valérie Pécresse. Sur chaque lieu, en présence de familles des victimes, il se recueillera devant la plaque commémorative pour une minute de silence et déposera une gerbe pendant que le nom des décédés sera scandé par un message enregistré.

    • L’UE avance un nouveau pion pour relancer l’Europe de la Défense

      AFP - 08h00

      Plus de 20 pays de l’Union européenne vont signifier lundi leur intention de s’engager dans une « coopération » militaire renforcée, avec à la clé des objectifs et projets ambitieux censés faire avancer l’Europe de la Défense. Lors d’une cérémonie à Bruxelles, les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des Etats membres qui participeront à cette « coopération structurée permanente » (CSP) doivent signer un ensemble de 20 « engagements » pour développer des programmes d’armements ou faciliter la mise sur pied d’opérations extérieures.

    • Centrafrique: une attaque à la grenade sur un concert fait au moins 20 blessés

      AFP - 07h58

      Un café de la capitale centrafricaine où se produisait en concert un célèbre chanteur local a été attaqué samedi soir à la grenade par des hommes non identifiés, faisant au moins « une vingtaine » de blessés, selon des sources concordantes. Le café visé, « Au carrefour de la paix », se situe à la limite du 3ème arrondissement de Bangui, le quartier musulman de la capitale surnommé « PK5 » et épicentre des violences communautaires ces dernières années dans la ville, et du 5ème arrondissement.

    • Juba: retrait des soldats qui encerclaient la résidence de l’ex-chef de l’armée

      AFP - 07h49

      Les soldats sud-soudanais qui encerclaient depuis une semaine la résidence de l’ancien chef de l’armée Paul Malong dans la capitale Juba se sont retirés, a annoncé dimanche l’armée, qui affirme avoir trouvé un accord avec cette personnalité très influente. Dans un communiqué intitulé « Malentendu réglé », le porte-parole de l’armée Lul Ruai Koang a affirmé qu’une solution pacifique avait été trouvée quant au différend sur le nombre de gardes du corps au service de Paul Malong.

    • vendredi 10 novembre
    • Macron en Arabie pour faire baisser la tension avec l’Iran

      AFP - 07h58

      Le président français Emmanuel Macron a effectué jeudi soir une visite surprise en Arabie saoudite où il s’est entretenu avec le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane, sur fond de tension entre Ryad et l’Iran. Depuis le week-end dernier, le ton est encore monté entre l’Iran et l’Arabie saoudite. Au coeur des nouvelles tensions, le sort du Liban mais aussi du Yémen, en proie à un conflit meurtrier où les deux poids lourds du Moyen-Orient soutiennent des camps opposés. Ce pays de la péninsule arabique est le théâtre de la pire crise humanitaire de la planète, selon l’ONU. L’Arabie saoudite a accusé mercredi l’Iran « d’agression directe » après le tir d’un missile en direction de l’aéroport international de Ryad par des rebelles yéménites chiites houthis.

    • Trump et Xi devant l’Apec avec deux visions concurrentes du commerce mondial

      AFP - 07h57

      Les présidents américain Donald Trump et chinois Xi Jinping, à la tête des deux plus grandes économies du monde, devraient présenter vendredi des visions concurrentes pour l’avenir du commerce mondial devant les dirigeants de l’Asie-Pacifique réunis en sommet au Vietnam. Les deux chefs d’Etat, ainsi que le président russe Vladimir Poutine, sont attendus vendredi dans la ville côtière de Danang dans le centre du Vietnam, pour le sommet annuel du forum de l’Asie-Pacifique (Apec), qui représente 60% de la richesse mondiale. Il s’agit de la première visite du président américain au Vietnam, l’une des étapes de son premier voyage en Asie, le plus long dans la région d’un chef d’Etat américain depuis un quart de siècle.

    • Nigeria: 10 partisans d’un mouvement chiite acquittés après deux ans de détention

      AFP - 07h50

      Un tribunal nigérian a acquitté jeudi 10 partisans du Mouvement islamique du Nigeria (IMN), un groupe chiite pro-iranien, détenus depuis près de deux ans après des affrontements avec l’armée, selon un communiqué officiel. Ils font partie des centaines de personnes arrêtées avec leur chef spirituel, Ibrahim Zakzaky, lors des troubles qui se sont déroulés en décembre 2015 dans la ville de Zaria, dans le nord du pays, où l’armée est accusée d’avoir tué plus de 300 membres du groupe religieux. La juge Esther Lolo a estimé que l’accusation n’avait pas réussi à démontrer l’implication personnelle d’un seul des 10 inculpés jugés par la Haute cour de Kaduna (nord) pour « complot criminel », « rassemblement illégal », « émeute » et « trouble à l’ordre public », et ordonné leur libération immédiate.

    • Afrique du Sud: enquête ouverte sur l’auteur d’un livre accusateur contre zuma

      AFP - 07h48

      La police sud-africaine a annoncé jeudi avoir ouvert, sur plainte des services de renseignement du pays, une enquête sur le journaliste Jacques Paw, qui vient de sortir un livre à charge contre la présidence Zuma. « The president’s keepers » (« les Gardiens du président »), publié le mois dernier, dépeint un sombre tableau de la présidence de Jacob Zuma, accusant le gouvernement et certains services de l’Etat de corruption, d’incompétence et de népotisme. Il détaille comment d’importantes sommes d’argent public ont été transférées sur les comptes bancaires de faux espions.

    • Massacre de 2009 en Guinée: les juges d’instruction bouclent leurs investigations

      AFP - 07h45

      Les juges d’instruction guinéens qui enquêtent sur le massacre du stade de Conakry en 2009 ont transmis le dossier au Parquet, ouvrant la voie à un procès, plus de huit ans après les faits, a annoncé jeudi le ministère de la Justice. Dans un communiqué conjoint, des organisations de défense des droits de l’Homme et des victimes avaient affirmé que les trois juges d’instruction avaient notifié lundi « aux parties la fin de l’information judiciaire ». Le ministère de la Justice a indiqué pour sa part que le pool des juges d’instruction avait transmis le dossier « au procureur de la République près le tribunal de première Instance de Dixinn pour règlement définitif », selon un communiqué.

    • mercredi 08 novembre
    • Le maire démocrate de New York, à peine réélu, défie Trump

      AFP - 07h41

      Le maire démocrate de New York Bill de Blasio a été facilement réélu mardi à la tête de la capitale financière américaine, et a immédiatement promis de combattre Donald Trump. De Blasio, qui s’est posé toute la campagne en défenseur des New-Yorkais face au président américain, l’a emporté haut la main avec 66,1% des voix contre 28,1% à sa rivale républicaine Nicole Malliotakis, sur la base des résultats de 97% des bureaux de vote, selon les médias américains.

    • Les obsèques d’Alexia Daval célébrées dans l’intimité à Gray

      AFP - 07h40

      La famille d’Alexia Daval lui dit adieu mercredi avec une cérémonie célébrée en la basilique de Gray, commune de Haute-Saône dont les habitants sont toujours sous le choc de l’annonce du meurtre de la jeune femme le 30 octobre. Les parents d’Alexia attendaient avec « impatience » que le corps de leur fille leur soit rendu. C’est chose faite. Ils ont souhaité une cérémonie dans l’intimité. Mais les 550 places de la basilique érigée sur les hauteurs de la ville ne suffiront sans doute pas à accueillir la foule attendue. Le presbytère a donc prévu d’installer des haut-parleurs à l’extérieur.

    • Mini-révolution chez Twitter qui double la longueur des tweets

      AFP - 07h39

      On peut désormais publier sur Twitter des messages deux fois plus longs, jusqu’à 280 caractères: une mini-révolution pour le réseau social, déjà inaugurée par le président américain Donald Trump, et destinée à attirer plus de twittos. « Nous allongeons la limite du nombre de caractères! Nous voulons que ce soit plus facile et plus rapide pour tout le monde de s’exprimer », a tweeté le groupe sur son compte mardi. De son côté, le patron-fondateur Jack Dorsey a tweeté plus sobrement « 140+140! ».

    • L’onu appelée à renforcer sa force de paix en Centrafrique le 15 novembre

      AFP - 07h36

      Le Conseil de sécurité de l’ONU est appelé le 15 novembre, lors du renouvellement annuel du mandat de sa force de paix en Centrafrique, à la renforcer de 900 militaires supplémentaires, selon un projet de résolutions. Ce renforcement avait été demandé dans un récent rapport par le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, qui a mis en garde contre un risque de nettoyage ethnique dans le pays. Selon l’ambassadeur italien à l’ONU, Sebastiano Cardi, président en exercice du Conseil de sécurité en novembre, il existe parmi ses 15 membres « une bonne compréhension générale » de la nécessité d’augmenter le nombre de militaires de la mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).

    • Liberia: Weah appelle au calme, Sirleaf à préserver la « démocratie attaquée »

      AFP - 07h26

      Le candidat arrivé en tête de la présidentielle au Liberia, George Weah, a appelé mardi ses partisans au calme après la suspension du processus, tandis que la chef d’Etat sortante Ellen Johnson Sirleaf exhortait ses concitoyens à préserver la « démocratie attaquée ». Le second tour aurait dû se tenir mardi entre George Weah, sénateur et ex-star du foot, et le vice-président Joseph Boakai, respectivement premier et deuxième au premier tour le 10 octobre. Mais la Cour suprême a suspendu lundi le processus en ordonnant à la Commission électorale d’examiner un recours du candidat arrivé troisième avec 9,6% des voix, Charles Brumskine.

    • mardi 07 novembre
    • Russie: commémorations modestes pour le centenaire de la Révolution

      AFP - 07h23

      La Russie commémore mardi sans grand éclat les cent ans de la Révolution bolchévique d’Octobre, séisme politique majeur du XXe siècle, le Kremlin craignant une glorification du changement de régime par la force. Si l’anniversaire de la Révolution était célébré en grande pompe pendant la période soviétique, avec un grand défilé sur la Place Rouge tous les 7 novembre, le programme officiel se contente aujourd’hui très modestement d’expositions et de colloques entre spécialistes. S’il y aura bien un défilé sur la Place Rouge, celui-ci n’est plus que la reconstitution en uniformes d’époque de la parade de 1941 lors de la bataille de Moscou, en pleine Seconde guerre mondiale.

    • Porto Rico va perdre 14% de sa population à cause de l’ouragan Maria

      AFP - 07h22

      Près d’un demi-million de Portoricains vont quitter leur île caribéenne d’ici 2019, fuyant les ravages de l’ouragan Maria, soit 14% d’une population déjà frappée depuis dix ans par une profonde crise économique, selon des chercheurs. Entre 114.000 et 213.000 Portoricains quitteront l’île chaque année « comme conséquence de l’ouragan Maria » qui a frappé l’île le 20 septembre, estiment les experts du centre d’études portoricaines du Hunter College à New York, dans un rapport publié en octobre. Entre 2017 et 2019, ce territoire américain de 3,4 millions d’habitants devrait perdre plus de 470.000 habitants. Quelque cinq millions de Portoricains vivaient déjà sur le continent avant l’ouragan.

    • Fusillade au Texas: l’US Air Force n’avait pas informé le FBI de la condamnation du tueur

      AFP - 07h21

      Devin Patrick Kelley, jugé pour violences conjugales, n’aurait pas dû pouvoir acquérir d’armes mais l’US Air Force n’avait pas informé le FBI de la condamnation du tireur qui selon le bilan officiel a ôté la vie à 26 personnes, dont un bébé à naître, dans une église du Texas dimanche. « Le délit de violence conjugale de Kelley n’a pas été inscrit au registre du Centre national d’information criminelle (NCIC) », a indiqué lundi soir l’armée de l’air américaine, en précisant avoir ouvert une enquête.

    • Sahara Occidental: Mohammed Vi rejette toute solution autre que l’autonomie

      AFP - 07h18

      Le roi Mohammed VI a affirmé lundi qu’aucun règlement du conflit du Sahara occidental n’était possible « en dehors de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara », rejetant toute solution autre que l’autonomie. Le royaume « maintient son engagement d’adhérer à la dynamique actuelle voulue » par Antonio Guterres, le patron de l’ONU, et à « coopérer avec son envoyé personnel », l’ancien président allemand Horst Koehler, a souligné dans un discours télévisé le souverain marocain à l’occasion des 42 ans de la « Marche verte ». Le 6 novembre 1975, 350.000 Marocains entreprenaient, à l’appel de l’ancien roi Hassan II, de marcher en direction du Sahara occidental, à l’époque sous occupation espagnole, pour souligner l’appartenance de ce territoire au Maroc.

    • Manifestations au Togo: le gouvernement prêt au « dialogue » avec l’opposition

      AFP - 07h15

      Le gouvernement togolais a affirmé lundi prendre « toutes les dispositions nécessaires » pour que s’instaure un dialogue avec l’opposition, après plus de deux mois de manifestations contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005. De nouvelles manifestations de l’opposition sont prévues mardi, mercredi et jeudi, faisant craindre de nouveaux épisodes de violence entre les manifestants et la police et l’armée. Mais lundi soir, dans un communiqué lu à la télévision, le ministre de l’Industrie et du Tourisme Yaovi Attigbe Ihou a affirmé que le gouvernement prenait « les dispositions nécessaires pour l’ouverture, à Lomé, d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique togolaise ».

    • lundi 06 novembre
    • Au Japon, Trump adopte un ton moins agressif face à la Corée du Nord

      AFP - 07h38

      Le président américain Donald Trump semblait opter pour un ton moins agressif face à Pyongyang au moment où il entamait lundi à Tokyo une série de rencontres centrées sur les vives tensions avec le régime reclus. Loin de ses propos enflammés sur « Rocket Man », il a assuré qu’il serait « ouvert » à une rencontre le leader nord-coréen Kim Jong-Un, tout en jugeant cependant, dans un entretien à une télévision américaine, qu’il était « bien trop tôt » pour le faire.

    • Texas: 26 morts dans une église lors d’une des pires fusillades aux Etats-Unis

      AFP - 07h37

      Un homme a ouvert le feu dans une église du Texas, tuant 26 personnes en plein service religieux lors d’une des pires fusillades de l’histoire récente des Etats-Unis. Cette tuerie intervient cinq semaines seulement après celle de Las Vegas, la fusillade la plus meurtrière jamais perpétrée dans le pays avec 58 morts, qui avait relancé une fois de plus le débat sur la réglementation des armes à feu. Dimanche vers 11H20 (17H20 GMT), un « jeune homme blanc âgé d’une vingtaine d’années », « tout de noir vêtu », armé d’un fusil d’assaut et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants, ont rapporté les autorités locales. Une vingtaine de personnes ont été blessées. Les victimes sont âgées de cinq à 72 ans.

    • Le président burkinabè « souhaite » que la France extrade François Compaoré

      AFP - 07h32

      Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a souhaité dimanche que la justice française accepte d’extrader François Compaoré, frère de l’ancien chef de l’Etat, placé sous contrôle judiciaire en France dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo. A quelques semaines d’une visite officielle du président Emmanuel Macron fin novembre à Ouagadougou, la première d’un chef d’Etat français depuis plus de vingt ans, M. Kaboré a aussi espéré que Paris lève prochainement le secret-défense sur ses archives concernant l’assassinat de Thomas Sankara en 1987.

    • Le Soudan saisit 19 tonnes de cannabis au Darfour

      AFP - 07h29

      Un groupe paramilitaire soudanais progouvernemental a annoncé dimanche avoir saisi 19 tonnes de cannabis dans la région du Darfour déchirée par un conflit depuis des années, l’une des plus importantes prises de drogue au Soudan. Les Forces de soutien rapide (FSR), un groupe controversé qui combat d’ordinaire les rebelles dans cette région de l’ouest du Soudan, a indiqué avoir saisi la semaine dernière deux véhicules bourrés de haschisch après un échange de tirs avec des trafiquants dans l’Etat du Darfour-Sud. Dimanche, ces forces ont montré le cannabis saisi à des journalistes sur une base des FSR à Khartoum.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité